#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Tourisme et développement durable : l’avis du CESE

| 14 novembre 2014 • Mis à jour le 14.11.2014 à 15h07
Thèmatique :  Conseils   Institutionnel 
         

Tous acteurs d’un tourisme responsable “. C’était le thème de la conférence organisée par ATR au dernier festival Grand Bivouac où l’association rappelait sa volonté de faire du tourisme responsable un mouvement puissant et rassemblé. Cela aurait pu être le titre du rapport remis et voté par le CESE (Conseil économique social et environnemental) hier en séance plénière au palais d’Iéna. L’occasion de détailler un ensemble de 34 préconisations qui visent à favoriser en France un développement durable du tourisme sur l’ensemble de ces territoires. Le sujet qui nous intéresse chez Voyageons-Autrement est à l’honneur puisqu’il y a seulement quelques semaines, en clôture des Assises nationales du Tourisme, M.Laurent Fabius désignait l’écotourisme comme l’un des 5 pôles d’excellence pour faire de la France une destination d’avenir.

Christine Dupuis

Christine Dupuis

Engagé depuis le 13 mai 2014, le bureau du Conseil Economique Social et Environnemental a confié à la section de l’Aménagement durable des territoires (ADT) la préparation d’un rapport et d’un projet d’avis intitulé “Tourisme et développement durable en France”.

Une présentation de ce projet d’avis a eu lieu le 12 novembre à 11h au CESE, en présence du Président de la section ADT, Jean-Alain Mariotti et de la rapporteure Christine Dupuis. La présentation en assemblée l’après-midi même a permis de faire voter à l’unanimité l’ensemble des 34 préconisations par les différents groupes de la commission.

Respecter l’esprit du développement durable

 

Christine Dupuis a rappelé l’exceptionnelle richesse de nos territoires qui font de notre pays la première destination au monde; le poids économique considérable du tourisme, principal poste excédentaire de la balance des paiements. Elle a également précisé son attachement au tourisme durable, le seul à même de prendre en compte tous les enjeux des territoires et qui, sans être un produit de plus, serait une nouvelle façon de concevoir, de consommer et de vivre. Penser le tourisme de la production à la consommation de façon durable et encourager les bonnes pratiques ont permis de donner une ligne directrice et une vraie originalité au rapport.

Le tourisme en France est confronté à de sérieux défis : concentration forte dans l’espace et dans le temps, « capacité de charge » de certains territoires, vieillissement d’une partie des équipements, accessibilité, préservation de l’environnement, transports, gouvernance… Face à cela les mesures et les préconisations nombreuses sont ordonnées et détaillées : il faut clairement définir les enjeux et bâtir des projets territoriaux de développement touristique durables partagés, promouvoir un tourisme accessible à tous les publics et mieux réparti dans l’espace et dans le temps, développer les nouvelles formes de tourisme respectant l’environnement et les caractéristiques locales, utiliser toutes les potentialités du numérique, améliorer la qualité de l’offre de transport, promouvoir la formation et améliorer la gouvernance.


Restitution du projet d’avis à partir de 19mn38 (durée 12mn) – en présence de Pascale Got, présidente du groupe d’études tourisme à l’assemblée nationale, de l’administrateur du groupe d’études tourisme à l’assemblée nationale Denis Plumerand et d’Olivier Lacoste, DGCIS représentant M.Matthias Fekl, secrétaire d’état au commerce extérieur

Quel avenir pour le rapport

palais_d'Iéna
Le rapport s’est appuyé sur de nombreuses auditions et tables-rondes. Citons Gérard Ruiz du partenariat mondial pour le tourisme durable et membre du CNT, Christine Laymard de l’ANMSM, des responsables du ministère, d’Atout France, du SNAV, du SETO; Paul Reynal, administrateur de l’UNAT et Annette Masson, présidente de Tourisme et Handicap ; Philippe Duhamel et Philippe Violier (ITBS Angers), Brice Duthion (CNAM) la liste n’est bien sûre pas exhaustive et vous pouvez la retrouver en annexe du rapport. Des tables-rondes ont complété ces entretiens et ont permis d’opposer convictions, points de vue et de faire la synthèse des débats autour des questions d’aménagement et de préservation de l’environnement; sur les questions de formation, de saisonnalité et l’apport primordial des expériences locales.

Parmi les préconisations que nous ne saurions toutes citées, nous avons retenu celles qui sont l’ADN du portail : valoriser les initiatives exemplaires et notamment les guides d”écotourisme (ndlr : Voyageons-Autrement est un guide d’écotourisme …), favoriser l’accès aux vacances des plus jeunes en favorisant les classes vertes et en simplifiant les démarches pour les organisateurs. Favoriser un tourisme plus proche de la nature et des habitants à travers l’itinérance et le développement de sentiers thématiques. Inciter à une simplification et à une plus grande lisibilité des labels ; doter le ministère en charge du tourisme, avec l’appui de l’INSEE, d’une structure pour produire des statistiques améliorées.

Prochaine étape pour la commission et sa rapporteure ? Envoyer le rapport à tous les parlementaires, aux différents ministères, aux chargés mission tourisme des CCI, aux conseils généraux. La rapporteure présentera le rapport dans certains CESER, documents détaillés et statistiques à l’appui qui tenteront de sensibiliser efficacement nos élus à la question complexe mais tellement essentielle du développement durable.

Il restera ensuite à lancer une campagne nationale d’information, pour favoriser la prise de conscience que développer un tourisme durable profitera et est l’affaire de tous …

Voyageons-Autrement s’engage à se faire l’écho de tous ceux qui sauront s’engager en la matière :)

Avis et rapport
http://www.lecese.fr/travaux-publies/tourisme-et-developpement-durable-en-france
Télécharger la note de synthèse
http://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Fiches/2014/FI23_tourisme_developpement_durable.pdf
Fiche de la rapporteure
http://www.lecese.fr/membre/christine-dupuis


Tourisme et développement durable : l’avis du CESE | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Romain Vallon

FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Photobox : développement photo 80 tirages GRATUITS et des dizaines d'idées cadeaux pour Noël !...

Dark Sky *label mondial qualifiant la pureté des ciels [gallery size="medium" ids="48441,48440,47407,47401,47402"]...

13. Label-qualite-environnementale Comment évaluer l'engagement de développement durable des stations de montagne ? Comment évaluer Label-qualite-environnementale (AMENAGEMENT) ?...

ACFCI, pour des entreprises du Tourisme compétitives et engagées dans le tourisme durable ACFCI - Les Chambres de Commerces et d'Industrie (CCI) engagées dans le Tourisme durable : Tourisme et Handicap, Clef Verte,...

Rencontre avec Laurent Burget, directeur de Mountain Riders L’association Mountain Riders existe depuis 2001. Elle est née avec le ramassage des déchets au printemps, après la fonte des neiges. Elle a pour objectif...

Time Tours ouvre la porte du durable à la grande distribution Lentement mais sûrement, Time Tours et sa filiale La Française des Circuits ont développé tout un savoir-faire durable matérialisé par une dizaine de...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda