#TourismeDurable
bynativ est la communauté des agences locales pour votre voyage sur mesure

Témoignage de 2 étudiantes – «Aidez-nous à soutenir le Népal»

| 29 mai 2015 • Mis à jour le 29.05.2015 à 9h45
Thèmatique :  Initiative privée   Monde   Projet solidaire 
         

Par Hanane ABOU-ABDALLAH et Katy PHILPOTT – Étudiantes en Licence Professionnelle Tourisme et Économie Solidaire

Notre histoire

Nous sommes deux étudiantes en licence professionnelle Tourisme et Économie Solidaire au sein de l’Université d’Avignon et des pays de Vaucluse. Dans le cadre de notre formation, nous sommes allées en stage pour une durée de quatre mois dans deux agences réceptives à Katmandou, l’agence Base Camp Trek et l’agence Mandap Travels.

Cela faisait un mois que nous étions arrivées au Népal et que nous avions bien entamé notre stage. Ne travaillant pas les weekends, c’était l’occasion idéale pour aller à la découverte de ce nouveau pays. Le weekend du 25 avril, nous avons été invitées par un ami népalais pour rencontrer sa famille dans un village prénommé Kafaldanda à 27 km de la capitale. Nous avons accepté avec joie ! Après plus de deux heures en taxi sur des petites routes abîmées, nous voilà arrivées dans son village au cœur des montagnes; un paysage époustouflant habillé de quelques maisons en pierres…

Après une première nuit à Kafaldanda, nous sommes allées visiter les alentours du village ; entre cascades, sangsues, rizières…nous en avons pris plein les yeux ! De retour chez notre ami pour le déjeuner, nous avons dégusté un Dal Bhat en famille (plat traditionnel népalais à base de riz et de lentilles).

C’est aux alentours de midi, en pleins jeux de cartes que nous avons senti la maison bouger pour la première fois. Nous n’avons pas eu le temps de réaliser ce qu’il se passait que toute la famille nous cria de courir ! Nous les avons suivies sans vraiment savoir où aller pour nous éloigner le plus possible de la maison. Nous nous sommes tous accroupis au sol car la Terre tremblait tellement sous nos pieds qu’il fut impossible de rester debout.

La montagne qui nous faisait face s’est mise à s’écrouler en projetant d’énormes rochers sur la route. Autour de nous le paysage était devenu gris de poussières et des bruits sourds se faisant entendre tout autour de nous ; les maisons se détruisaient une à une.

dégats sur une maison au Népal suite au tremblement de terre

Nous avons passé quatre jours avec cette famille à subir toutes les répliques de ce terrible séisme qui a détruit la grande majorité des maisons du village et qui a tué cinq personnes. Quatre jours de peur, sans sommeil à espérer que le sol arrête enfin de trembler. Nous étions isolés au cœur de ces montagnes sans contact extérieur et sans idées de l’ampleur de cette catastrophe.

Malgré qu’ils aient tout perdu, ils nous ont protégés et donnés de quoi boire et manger durant quatre jours… Nous avons vécu avec eux les pires jours de nos vies. Seulement maintenant, nous avons rejoint nos familles, nos maisons, notre confort. Eux continuent de se battre jour après jour seuls, sans aides humanitaires.

Comme vous le savez, ce tremblement de terre a fait plus de 8 600 morts, 15 000 blessés et a laissé des millions de personnes à la rue. Et ce n’est pas fini, les chiffres ne cessent de grandir jour après jour. Rappelons que les répliques persistent toujours, dont un nouveau séisme mardi 12 Mai de magnitude 7,4 !

La période des moussons est imminente et menace donc fortement les habitants de ce pays. La priorité est donc d’assurer des logements à chacun d’eux. Il est aussi primordial de rétablir l’accès à l’eau courante et à la nourriture qui commencent à manquer pour une multitude de villages. Tous n’ont d’ailleurs pas encore été secourus et les épidémies s’y propagent.

Je me permets d’insister sur le fait que si les habitants n’ont pas de toit lors des moussons, les risques sanitaires vont s’accroître et le nombre de morts va être décuplé. Il faut donc agir rapidement !

Nous avons conscience que nous ne pouvons pas subvenir aux besoins des 28 millions de Népalais, nous avons donc choisi de venir en aide au village de Kafaldanda, qui se trouve à plus de 6 heures de marche de la capitale.

Nous avons donc monté un appel aux dons sur un site de crowfunding afin de venir en aide à ses habitants, à nos amis.

Faire un don (http://gogetfunding.com/aidons-le-nepal-let-s-help-nepal/#/project_details )

Chaque geste, même le plus petit qu’il soit, est un pas de plus vers une nouvelle vie pour tous ces habitants.

N’hésitez surtout pas à partager autour de vous cet article afin d’aider un maximum ces familles…

Dhanyabâd ! « Merci »

Pour nous contacter :
katy-philpott@live.fr
hanane.abou@laposte.net

Pour suivre notre projet :
Page Facebook (https://www.facebook.com/pages/Aidons-le-N%C3%A9pal-Lets-help-Nepal-Kafaldanda/989620481050069?notif_t=page_new_likes)


Témoignage de 2 étudiantes – «Aidez-nous à soutenir le Népal» | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par hanane ABOU-ABDALLAH

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda