#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Préparation et sensibilisation des voyageurs au tourisme communautaire

| 23 septembre 2009 • Mis à jour le 23.09.2009 à 22h55
         

La randonnée commence avant tout par une sensibilisation du visiteur. Bureau d'écotourisme de Vieng Phoukha

Ceux-ci arrivent par le bureau d’écotourisme, où les guides tiennent une permanence à tour de rôle. Là, des affiches illustrées expliquant le projet, des classeurs décrivant les randonnées possibles, de la documentation sur les ethnies locales, des livres sur les oiseaux, les insectes, les animaux que l’on peut croiser en chemin.

Les guides à l’accueil chaleureux réservent la randonnée pour le lendemain et, étape incontournable, les visiteurs reçoivent des recommandations grâce à un support ludique concernant les choses à faire ou à éviter lorsque l’on rencontre les villageois des montagnes, les choses qui peuvent étonner, les codes vestimentaires ou encore les plantes et insectes venimeux de la jungle.
Tout un ensemble de rappels d’ordre culturels et écologiques à suivre scrupuleusement.

LES AUTRES ARTICLES DE CE DOSSIER


Préparation et sensibilisation des voyageurs au tourisme communautaire | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Ecotourisme communautaire au laos

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda