#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

Retour sur le premier Challenges AllEnvi Tourisme & Environnement

| 22 octobre 2018 • Mis à jour le 22.10.2018 à 8h43
Thèmatique :  Initiative privée   Innovation   Institutionnel 
         

Spécialisé en intelligence économique, le CVT AllEnvi réunit régulièrement les acteurs d’une filière pour mettre en relation chercheurs, entreprises, institutionnels, ONG, investisseurs, etc. Elle a ainsi organisé un colloque innovant sur Tourisme et Environnement le mardi 16 octobre, qui a permis à de nombreux acteurs du tourisme durable mais aussi à des chercheurs, porteurs de solutions innovantes et représentants de territoires de se rencontrer.

Les grands objectifs de la journée

La journée « Tourisme et Environnement » du Challenges AllEnvi s’est déroulée en trois sessions correspondant à trois axes, l’attractivité du patrimoine naturel, l’itinérance douce et les nouvelles pratiques de mobilités et les solutions liées à l’aménagement durable des territoires, avec la question du tourisme durable présente en filigrane tout au long de l’après-midi. Pivot et trait d’union de ces présentations, la volonté de trouver des solutions innovantes et de faire marcher ensemble la recherche et les acteurs du tourisme et de l’environnement afin de désenclaver des domaines souvent trop compartimentés, et en ce sens partager des savoir-faire, des données et des retours d’expériences. Alternant séances plénières et sessions de rendez-vous personnalisées, le colloque avait aussi pour objectif de favoriser la rencontre entre les acteurs présents, encouragés à se voir en B to B en fonction des besoins et projets de chacun.

Le tourisme durable à l’honneur

Avec une thématique centrée sur le tourisme et l’environnement, le tourisme durable s’est naturellement imposé comme un pivot central. Présidente du groupe Outre-mer au Conseil économique, social et environnemental (CESE), Inès Bouchaut-Choisy a ainsi présenté une étude qui démontre clairement qu’il est temps pour ces destinations de changer de modèle afin de trouver des solutions durables propices à un renouveau touristique, avec en ligne de force la volonté de devenir des destinations durables face à la menace du changement climatique. Investir dans des outils d’analyse, des bâtiments HQE, favoriser les producteurs et agriculteurs locaux, préserver la biodiversité, promouvoir les véhicules électriques, réfléchir à la compensation carbone ont été autant de pistes évoquées. Le tourisme durable a également été au centre de nombreuses allocutions, que ce soit pour évoquer les enjeux de l’aménagement du littoral, l’importance de revoir les vieux modèles face à l’urgence climatique et les questions que cela pose dans des territoires fortement dépendants tels les stations de montagne.

Marcher c' est marcher

Dans les burons du massif central@SudRando

Des solutions innovantes

Afin de répondre de façon concrète et personnalisée à ces enjeux imbriqués du tourisme et de l’environnement, différents exemples d’aménagement durables ainsi que des porteurs de solutions innovantes ont permis d’avoir un éventail des possibles… Christian Audouin, IPAMAC, 12 Parcs naturels du Massif central et le Parc national des Cévennes, a présenté un projet d’aires de bivouac écologiques visant à pallier au manque d’hébergement mais aussi à favoriser les pratiques d’itinérances. Julien Buot, secrétaire d’ATD, travaille sur un projet de plateforme de financement participatif du tourisme d’avenir qui a pour but de faciliter l’accès au financement à des porteurs de projets de tourisme durable. Président de l’office de Tourisme Aure-Louron, Christian Delom a quant à lui présenté des solutions innovantes – un système de mapping et une carte téléchargeable contenant près de 65% de l’offre touristique de son territoire, ce,  afin d’encourager les visiteurs à consommer sur place tout en leur facilitant leurs déplacements. Côté mer, la mise en place par Souffleurs d’Ecumes d’une certification pour garantir des approches respectueuses des cétacés ou des projets de récifs artificiels pour éviter des ancrages dévastant les fonds marins ont également montré que les choses avancent sur ces questions. 

Resserrer les liens entre la recherche et les opérateurs

A l’avenir, l’idée est de resserrer toujours plus les liens entre chercheurs et opérateurs touristiques. Peu à peu, des projets s’esquissent, avec par exemple le TourismLab d’Angers, très actif qui, pour structurer la communauté scientifique autour du tourisme, souhaite pérenniser un réseau de recherche autour d’un GIS, Groupement d’Intérêt Scientifique, un réseau qui permettra notamment de rendre visible les travaux des chercheurs sur le tourisme. Le CEO d’Open Tourism Lab, quant à lui, vise à optimiser les solutions des chercheurs en les testant sur le terrain. D’autres pistes seraient intéressantes à mener, comme imaginer toujours plus d’alternatives à des mastodontes tels Booking et AirBnb dont les bénéfices réalisés sur  nos territoires sont rapatriés outre-Atlantique. En ce sens, FairBooking ou My Trip Tailor ont été mis à l’honneur sur notre portail, montrant que le travail de fourmi réalisé jour après jour par Voyageons-autrement.com a aussi pour mission de faire connaitre des acteurs innovants encore trop peu identifiés.

Université d'Angers

L’ESTHUA d’Angers@DR

————————–ALLER PLUS LOIN ——————

WWW.allenvi.fr

Consultez le programme du Colloque.

© CVT AllEnvi


Retour sur le premier Challenges AllEnvi Tourisme & Environnement | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Des Pyrénées aux confins du monde avec La Balaguère Dans les Hautes-Pyrénées, au fond du Val d'Azun souffle parfois un vent venu du Sahara appelé la balaguère. Cet air chaud relie des peuples qui ont en commun...

Emeraude Hotelier - trophée de l'association internationale des hôtels et restaurants (IH&RA) L'association internationale des hôtels et restaurants (IH&RA) regroupe :...

Tourisme durable, utopie ou réalité ? Un livre pour identifier les voyageurs et voyagistes éco-responsables Tourisme durable, utopie ou réalité ? - Un livre de Jean-Pierre Lamic fondateur de VVE qui pose les principes...

La Camargue fait le pari du tourisme durable La Camargue fait le pari du tourisme durable. Avec le soutien du WWF, de la mairie d'Arles et du programme européen Life PROMESSE, les Marais du Vigueirat développent...

Eclairage sur l'île verte de la Méditerranée Surnommée à juste titre l'Ile de Beauté, La Corse est à la fois un archipel de la Grande Bleue et une région française...

Semaine du développement durable 2010 - Comportements responsables En 2010, la Semaine du développement durable valorise les changements de comportements observés depuis le Grenelle Environnement....

Aventure Écotourisme Québec
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda