#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Rencontre avec David Descoins, gérant de Montaswin

| 26 septembre 2014 • Mis à jour le 26.09.2014 à 9h16
Thèmatique :  Portrait   Territoire 
         

Article Co-écrit par Alphée Adimi et Geneviève Clastres

Acteur du tourisme dans la vallée de l’Ariège plus précisément dans le Volestre Ariegeois , David Descoins est le gérant de Montaswin, un golf un peu décalé dans lequel l’approche est à la fois ludique, ouverte et pédagogique. Il a participé à l’aventure du label qualité Outdoor et accepté de répondre à nos questions dans le cadre du séminaire de clôture du projet Res’Pir.

Séminaire Res'Pir

David Descoins. Golf Montaswin@DR

VA/ Pouvez-vous, vous présenter à nos lecteurs?

J’ai démarré l’activité golfique en 2008 et j’attaque cette année ma septième saison. Avant cela, j’ai travaillé une dizaine d’année dans le tourisme, notamment dans le développement de projets. Depuis un petit moment, j’avais envie d’aller au bout d’une idée, d’un projet, et d’être à mon compte. Montaswin est situé dans un magnifique village de 140 habitants, Montardit, face aux Pyrénées, peut-être un peu isolé mais une fois là-haut, les clients sont convaincus. Depuis deux ans, Montaswin a également ouvert un bistro gastronomique. Pour cette nouvelle activité, j’ai dû me former sur le tas. Nous accueillons tout type de publics et proposons diverses activités (grimpe dans les arbres, location de VTT, des jeux en bois, du billard, etc.) mais le golf (tout public) reste notre activité principale.

VA/ Comment êtes-vous entré dans l’aventure Res’pir et plus particulièrement dans la démarche qualité tourisme Outdoor ?

Quand on débute une activité, on se rapproche naturellement des institutions, c’est ainsi que j’ai eu vent du projet. Je l’ai rejoint un an après sa naissance, on donc peut donc considérer que j’y participe depuis son démarrage. L’idée était de rejoindre la réflexion sur le tourisme et sur le département. En effet, quand j’ai commencé mon activité, j’ai côtoyé d’autres acteurs du département, des gens qui étaient là depuis vingt ans et pour qui rien n’avait changé. Et je me suis dit que j’avais envie d’être un acteur du changement. Voilà pourquoi je me suis rapproché de cette démarche.

Golf Montaswin

VA/ Comment s’est déroulée la mise en place du label qualité Outdoor dans votre structure?

Au départ, on pensait tous qu’on était très bon puisqu’on avait toujours des clients satisfaits, la remise en question n’était pas automatique. C’est véritablement quand les objectifs et les critères ont été identifiés qu’on a compris la nécessité de les suivre. Au fur et à mesure que l’on avançait dans la réflexion, on s’est rendu compte que l’on n’était pas aussi parfait que ça. La démarche nous a permis de nous resserrer sur nos pratiques. Pour ce qui est de l’obtention et de la validation des critères, cela s’est fait soit de façon naturelle parce qu’on le faisait déjà, soit de façon scolaire parce qu’on ne le faisait pas. Certains critères peuvent ne pas être atteints parce qu’ils ne correspondent pas à notre vision mais vu que l’on a besoin de 85% des critères pour obtenir le label, cela a nous laissé de la marge. Un exemple, dans les critères, on doit avoir une page Facebook. Si on est personnellement contre on peut choisir de ne pas mettre en application ce critère. Ceci étant, atteindre 85% des critères est déjà un objectif élevé.

VA/ Quels sont les principaux arguments pour commercialiser l’offre touristique « qualité tourisme actif durable » ?

Ce sont les arguments qui ont fait la démarche. On parlait de professionnalisme, de sincérité, de compétences, de progrès. J’insiste sur la notion de respect qui est assez aboutie et qui préside à toutes nos actions.

Label Outdoor

Professionnels ariégeois labélisés@DR

VA/ Créer une offre touristique durable « Activités de pleine nature dans l’espace pyrénéen transfrontalier », tel est l’objectif de Res’Pir. A votre avis, celui-ci est-il atteint ?

Le problème avec le terme durable, c’est qu’il recouvre un large spectre. L’objectif est à la fois atteint et à la fois perfectible. On est dans la bonne direction. Il est atteint parce qu’on a quatorze entreprises labellisées à 85%. Mais tout dépend où on met le curseur. On s’est tous engagé dans des démarches de construction progressive et de réflexion quant à nos entreprises. Ces démarches nous ont tous fait avancer. Rien que pour cela l’objectif est atteint.

VA/ Quels sont vos projets pour pérenniser votre labellisation ?

Depuis le dernier audit, j’ai des choses à faire progresser sur le site internet, sur la gestion des déchets vis-à-vis du public…

————– ALLER PLUS LOIN ————–

Golf Montaswin : http://www.montaswin.fr/

 

 

 

 

 

 


Rencontre avec David Descoins, gérant de Montaswin | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

FERME DE TRAIS LE FOUR - BARSAC entre Crest (20km) et Die (15km) aux portes du Diois entre Vercors et Provence...

le Yosemite au coeur des montagnes de la Sierra Nevada Au coeur des montagnes de la Sierra Nevada, le Yosemite, univers de haute montagne à la fois minéral et végétal...

L'Opéra alpin Livre de Gérard Guerrier...

La 38e eco-campagne de Vacances Propres Des kermesses grand public, festivals, fêtes du tri, concours de plage, animations sportives, permettent d'apporter la bonne parole du GESTE PROPRE-GESTE de TRI sur des sites...

A la Sambuy, y a plus de saisons Du haut de la montagne de Sambuy ( 2198m) un sommet du massif des Bauges on domine un territoire grandiose et insolite....

Voyager responsable, c'est facile, agréable et accessible à tous ! Voyages-sncf.com lance l'Odyssée Responsable 2009, sa nouvelle campagne d'information autour du tourisme responsable....

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Projet Res’Pir : la qualité au service du tourisme durable

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda