logo et baseline voyageons-autrement
séjours et de loisirs dans le domaine du tourisme responsable et durable

5 questions au Directeur d’ARVEL Voyages

| 15 avril 2008 • Mis à jour le 21.08.2011 à 17h33
         

Logo de Arvel Voyages

1. Pouvez vous nous présentez les engagements de ARVEL Voyages en faveur d’un tourisme plus responsable ?

Tout d’abord, nous privilégions la responsabilité sociale, c’est-à-dire qu’en tant qu’employeur, ARVEL a toujours été attentif aux conditions de travail et de rémunération de l’ensemble des salariés. Nous respectons et sommes même au dessus des normes fixées par la Convention Collective du Tourisme Social et Familial.

Puisant les valeurs de notre engagement de 40 ans dans les racines du Tourisme Social, nous veillons à proposer des voyages accessibles au plus grand nombre tout en respectant les pays visités : pour nous, le respect de la destination, de sa culture, de son environnement et du contexte social ne signifie pas « élitisme » ou voyages pour des privilégiés triés sur le volet. Nous essayons de conjuguer “Tourisme Pour Tous” avec Qualité en sensibilisant et informant sur les réalités locales.

La relation équitable est un fondement de nos partenariats avec les fournisseurs. Nous n’étranglons pas les petits prestataires que nous choisissons en priorité en ne leur imposant pas des prix ou des délais de paiement injustes. Nous essayons de rester un amortisseur entre la pression du marché et les besoins locaux. Chacun doit percevoir une juste rémunération de son activité et ce, dans les deux sens du terme : justesse, c’est-à-dire adaptée aux standards de qualité et aux niveaux de vie ; justice, ce qui veut dire respectueuse des normes collectives adoptées par la profession ou la réglementation.

Enfin, et ce n’est pas le moindre aspect, nous sommes engagés depuis la création de l’Association dans diverses formes de solidarités autour du voyage :
 Aide au départ : par le maintien de voyages bon marché dans notre offre, par le maintien d’une tarification selon le quotient familial sur certains séjours et notamment à l’étranger, par l’aide ponctuelle et répétée à des familles en très grande difficulté pour l’accès à des vacances, au travers d’un partenariat avec le Secours Populaire
– Par la proposition de voyages solidaires impliquant des partenariats avec des Associations et des ONG, avec un soutien financier direct versé par nos adhérents ou indirect, sous forme de communications conjointes
– Par la mise en place d’un fonds de solidarité voté cette année par notre assemblée générale, qui a pour objectif de pérenniser notre soutien à des projets indépendamment des aléas de la fréquentation touristique

2. Que pensez vous de la mise en place de la certification ATR ?

C’est une très bonne chose. Les fondateurs d’ATR (Agir pour un Tourisme Responsable) ont été des précurseurs dans le secteur marchand et ils ont su entraîner différents voyagistes sur cette démarche au-delà de l’esprit de concurrence qui prévaut dans le tourisme en général. De plus, l’exigence de la certification est intéressante car elle donne sa crédibilité au label.

3. Vous êtes membres de l’ATES, quels sont vos engagements pour mettre en œuvre des voyages plus solidaires ?

L’ATES (Association pour un Tourisme Equitable et Solidaire) est jeune et encore en phase de construction de ses normes, référentiels et méthodes. ARVEL en est membre cofondateur et participe très activement à ses travaux. Une charte commune a été rédigée puis des critères permettant à chaque voyagiste adhérent de vérifier la pertinence et la qualité de ses voyages solidaires.

ARVEL fait des voyages solidaires depuis 35 ans et défend une conception ouverte à tous et une implication progressive du voyageur : le voyage solidaire pour nous, a une fonction de sensibilisation et d’éducation citoyenne. Ce qui veut dire que nous souhaitons proposer des actes de solidarité dans diverses formules de voyage et pas seulement dans nos voyages étiquetés solidaires. Ceux-là doivent répondre aux critères de l’ATES. Mais nous voulons promouvoir un tourisme responsable quel que soit le type de voyage.

Enfin, un élément qui nous tient à cœur est que nous ne voulons pas limiter la notion de solidarité à une relation d’aide Nord – Sud. Nous privilégions l’échange et cela peut se faire dans une relation plus équilibrée, voire égalitaire. En clair, nous ne soutenons pas seulement des actions liées à des besoins cruciaux de développement (santé, alimentation, etc..) mais aussi des actions liées aux droits humains, à l’identité culturelle ou à l’échange interculturel.

4. Arvel est une association à but non lucratif qui organise des voyages depuis 1968. Quels sont les avantages et inconvénients du statut associatif dans ce secteur du tourisme ?

Avantages
Les avantages ne sont pas d’ordre professionnel. Ils sont plutôt liés à l’enrichissement de l’entreprise par l’association, dans la réflexion autour du sens à donner à l’activité  et des orientations stratégiques qui en découlent.
De plus, un pourcentage significatif de nos clients se considèrent comme adhérents et cela a une influence sur la culture interne et externe.

Inconvénients
L’interprétation par l’administration fiscale régionale des textes légaux réglementant l’activité touristique fait que nous sommes totalement fiscalisés, comme une société commerciale. Donc, nous n’avons plus de particularités quant aux droits et devoirs. L’évolution de la clientèle qui est passée de l’adhésion engagée et choisie vers une consommation diversifiée accentue cette pression sur l’entreprise. Un gros travail est donc nécessaire pour garder les spécificités propres à notre association, en termes d’image et de produits.

5. Quels ont été vos motivations pour participer à l’opération de sensibilisation “Quel voyageur êtes vous ?”

L’intérêt de l’opération repose sur la stratégie grand public de l’opération. Ceci rejoint ce que j’ai développé précédemment. Faire connaître les formes alternatives et responsables du tourisme au plus grand nombre est cohérent avec notre démarche. Les choix d’IdCroisé de rester vigilants dans la sélection des partenaires a achevé de nous convaincre. La crédibilité de l’opération passe par cette rigueur.

Découvrez les offres de ARVEL Voyages – membre de l’ATES

Présentation de ARVEL Voyage


5 questions au Directeur d’ARVEL Voyages | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Découvrez nos abonnements

Informations utiles pour voyager

5 questions au Directeur d'ARVEL Voyages ARVEL fait des voyages solidaires depuis 35 ans et défend une conception ouverte à tous et une implication progressive du voyageur : le voyage solidaire pour nous, a une fonction...

ARVEL Voyages - opérateur du Tourisme Social Membre de l'UNAT, ARVEL propose pour les familles aux revenus modestes des réductions solidarité de 10% à 15 % sur ses voyages en France et à l'étranger, en fonction...

Jean-Louis Ollivier, DG d'Arvel, une conviction au service du tourisme responsable Pédagogue à l’âme aventurière issu de l’animation et de l’éducation populaire, Jean-Louis Ollivier est à la tête d’Arvel, un des...

ARVEL, acteur engagé du tissu culturel et social lyonnais Association de voyage engagée à la croisée du tourisme social et de l’économie solidaire, ARVEL est aussi un acteur local qui a fait le choix de s’impliquer...

L’Inde au plus près du terrain avec Arvel Afin de donner une tonalité plus engagée aux voyages qu’elle organise, l’association de tourisme social et solidaire ARVEL a fait le choix de soutenir des partenaires...

ANAK Bali et ARVEL, un partenariat fort et des enfants heureux d’aller à l’école ! Voyager en Indonésie avec ARVEL, c’est aller à la rencontre d’un pays passionnant, mais aussi, avoir la possibilité de découvrir...

Le RDV du voyage sur mesure au coeur de Paris

L'actu en continu

Les plus partagés

    Les derniers tweets

    Les catalogues Voyagiste


    Agenda