#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

Randonnées au pays de Villefort

| 15 mai 2013 • Mis à jour le 06.07.2013 à 9h33
Thèmatique :  Territoire 
         

A l’est de Mendes, au nord du parc national des Cévennes, flirtant avec l’Ardèche voisine et le mont Lozère à bâbord, le pays de Villefort est d’abord un immense lac, une étendue bleue au carrefour d’un territoire de moyenne montagne extrêmement compartimenté. Point de départ idéal pour les randonnées les plus variées, il permet d’alterner ambiances champêtres, hauts plateaux plus rigoureux et sentes forestières avec quelques sommets encore enneigés.

Lozère

Lac de Villefort @PPC

La ville des platanes

Coincée dans une vallée encaissée, Villefort a réussi à étendre ses maisons le long de deux longues rues parallèles qui en font la colonne vertébrale. Au sud, le pont Saint-Jean et son profil en dos d’âne rappelle un autre baudet célèbre, celui qui voyagea avec son maître, Robert Louis Stevenson, du Monastier près du Puy  jusqu’à Saint-Jean-du-Gard aux alentours d’Alès. L’âne de Stevenson traversa les Cévennes et le pays de Villefort dont il nota les flancs accidentés. Mais la ville, alors ville forte, peut aussi se targuer de quelques magnifiques maisons Renaissance héritées de temps florissants où, située sur l’antique voie Régordane, passage obligé entre l’Auvergne et le Midi, elle était un haut lieu de commerce. On y vendait les châtaignes du pays et on échangeait sel, vin et bétails lors de mémorables foires dont les fameux marchés du jeudi. Aujourd’hui, Villefort reste une ville pivot indispensable, point de départ de nombreuses randonnées mais aussi base de plusieurs petits commerces avec une prédilection notée pour la gente bouchère.

 

Villefort

Chapelle Saint-Loup @PPC

Le tour du lac

En voiture, il est intéressant de découvrir le lac en venant de Mendes, après Le Bleymard, où on longe l’Altier qui coule paisiblement jusqu’à former cette immense retenue artificielle dont le barrage a été inauguré en 1964 au détriment d’un village, Bayard, aujourd’hui enfoui sous les eaux. On peut alors poser son véhicule et faire le tour de cette étendue d’eau dont les deux rives sont assez distinctes. D’un côté, entre Morangies et le barrage, des rives plus aménagées avec un village de chalets-gites, une plage, un « port », un camping, une base nautique… De l’autre, passé le barrage puis le pont, des sentes plus forestières, plus sauvages aussi. Enfin, dans l’entre-deux de ces mondes, la chapelle Saint-Loup qui domine l’ensemble, un havre de paix qui offre un panorama à 180° sur toute la région. Et si vous êtes chanceux, vous verrez peut être un train coloré fendre le décor avant de s’engouffrer dans un tunnel qui remonte vers Pradel.

Compter environs 2h30 pour faire le tour du lac avec l’ascension à la chapelle Saint-Loup. Le sentier est très bien balisé.

Villefort

Les Châtaigners du Lac @PPC

 

De la Garde-Guérin aux gorges de Chassezac et retour

A huit kilomètres à peine au nord de Villefort, la Garde-Guérin se dresse sur un haut plateau qui domine les gorges du Chassezac. Ce village fortifié estampillé « Plus beau village de France » est une des perles de la Lozère qui troque sa cape de fantôme d’hiver pour les foules visiteuses de l’été. Toutefois, pour prendre la mesure du site et découvrir le village sous tous les angles, il est bon de s’éloigner un peu, s’échapper quelques heures pour mieux revenir. Nous vous conseillons donc une randonnée de quatre heures qui descend (puis remonte) dans les gorges du Chassezac  que l’on franchit sur un pont de singe assez stable. Une fois de l’autre côté, on marche sur un magnifique plateau qui court de la Chalmette au Roure, deux hameaux de pierre comme figés par le temps. On retraverse ensuite les gorges au pont de la Soufflerie avant de remonter vers Alberspeyres qui abrite gite d’étape et quelques maisons de pierre. Enfin, on rejoint puis on longe le golf de la Garde-Guérin, avec, avant d’arriver, une halte au belvédère des gorges pour admirer un panorama finalement assez classique tant la randonnée offre des points du vue variés.

Randonnée de 4 heures balisées en vert, puis en jaune-rouge puis en blanc-rouge. Descente raide au départ.

Voir le détail dans le Topo-Guide – Le Pays de Villefort à pied – FFRP – Réf. P484. (Fiche pratique 6)

La Garde Guérin

Gorge de Chassezac @PPC

Le Mas de la Barque

Au-delà de Villefort, à 15 kilomètres en remontant en direction du Pont de Montvert, la station du Mas de la Barque est un site unique en Europe, la seule base d’hébergement touristique à être situé au cœur d’un parc national, le parc national des Cévennes, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2011. Tout est parti d’une maison forestière en 1870, devenu ensuite une station de ski alpin dans les années 40/50. Puis, à la fin des années 1990, le réchauffement climatique allié à la concurrence des grosses stations marquent un coup d’arrêt à la station. C’est ainsi qu’au début des années 2000, le CELO et les élus locaux du territoire (le parc national est à 80% en Lozère et pour 20% dans le Gard) décident de faire revivre le site afin qu’il devienne une station de pleine nature. L’idée, réhabiliter l’auberge avec des gites d’étapes, détruire l’existant (dont le démontage de onze télésièges) et édifier un nouveau site grâce au concours d’architectes. En 2005, après deux ans de travaux, le Mas de la Barque ouvre au public. Les gîtes (220 lits dont quelques chambres au-dessus du restaurant), réalisés dans la pure tradition cévenole, possèdent murs de granit et toits de lauzes. Et sur place, les activités sont nombreuses et bénéficie d’un plateau de 10 kms de large sur 30 km de long : randonnées, VTT, raquettes, ski de fond, luge, chiens de traineaux, etc.

Quelques randonnées au départ du Mas :

– Ascension au Pic de Cassini (2h30 A/R) en suivant les balises PR Jaune. Au sommet, par temps clair, vue sur les Alpes et le Mont Ventoux.

– Boucle du Pont du Tarn : 4h par le GR72 puis le GR7 en passant par le village magique de Bellecoste.

Villefort

Mas de la Barque @PPC

—————————————————————

En Savoir Plus – Voir notre Petit Guide Pratique du Pays de Villefort à suivre dans ce dossier.

Remerciements :

A Pierre Spirito du CDT Lozère

A Dorian Noyer du Mas de la Barque.

 

——————————————————————————————————

 

LES AUTRES ARTICLES DE CE DOSSIER


Randonnées au pays de Villefort | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Randonnées au pays de Villefort

  1. mercier a commenté:

    Vraiment la Lozère, c’est super! Merci pour ce bel article. Sandrine mercier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Accueil paysan Limousin > Haute-Vienne Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Haute-Vienne...

Cévennes écotourisme, nominé des trophées du tourisme responsable Catégorie : Territoire Depuis 10 ans, l'association Cévennes écotourisme rassemble des professionnels du tourisme, travaillant sur le territoire...

Accueil paysan Lorraine > Meurthe-et-Moselle Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Meurthe-et-Moselle...

Accueil paysan Ile-de-France > Hauts-de-Seine Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Hauts-de-Seine...

Accueil paysan Picardie > Oise Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Oise Picardie...

Accueil paysan Bretagne > Côtes-d'Armor Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Côtes-d'Armor...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Pays de Villefort

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda