#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

Randonnée solidaire dans les Cévennes ardéchoises

| 2 juin 2012 • Mis à jour le 15.11.2013 à 16h28
Thèmatique :  Acteur privé   Territoire 
         

« Le tourisme solidaire tel qu’il se construit au Sud peut être porteur d’enseignements au Nord. Nul besoin de partir à l’autre bout du monde pour aller à la rencontre d’un lieu, des hommes et des femmes qui l’habitent, dans un esprit de solidarité. » Telle est l’idée développée par la revue Altermondes dans son hors-série n°7 et reprise par La Burle, voyagiste ardéchois spécialisé dans la randonnée. Ainsi, loin des foules des Gorges de l’Ardèche, La Burle propose un circuit de randonnée solidaire dans les Cévennes ardéchoises, territoire marqué par l’exode rural et l’abandon des terres agricoles.

Désertification des Monts de l’Ardèche

Cette randonnée solidaire a pour cadre le Parc régional naturel des Monts d’Ardèche, qui s’étend sur 180 000 hectares, en bordure orientale du massif central, au sud-ouest du département de l’Ardèche. Né à l’initiative des castanéiculteurs – les producteurs de châtaignes – le parc a pour objet la préservation et la mise en valeur des patrimoines naturels et culturels des Monts d’Ardèche : paysages, volcanisme, savoir-faire ruraux, productions de myrtilles et châtaignes, moulins, cultures en terrasses, etc.

Ce patrimoine est menacé par le mouvement de désertification des zones rurales qui sévit depuis plusieurs décennies partout en France. Les conditions de vie des habitants s’en trouvent précarisées du fait de la fragilité de l’économie locale. Les cultures en terrasse, accrochées aux pentes de schistes, sont laissées à l’abandon, tout comme la plupart des châtaigneraies, qui constituent pourtant un élément essentiel de l’identité et du patrimoine ardéchois.

Malgré les difficultés d’accès, interdisant la mécanisation du travail, et les maigres perspectives de développement, des paysans et des éleveurs ont la volonté de continuer à faire vivre le territoire par le biais de leur activité. En créant un circuit solidaire en Cévennes ardéchoises il y a deux ans, La Burle a fait le choix de soutenir leurs projets de maintien ou d’installation, en favorisant le développement de l’agrotourisme.

Le tourisme au service du maintien d’une agriculture paysanne

Très éloignés des centres et des flux touristiques, ces petites exploitations agricoles se situent au cœur des montagnes ardéchoises. Le circuit de la randonnée est donc pensé pour traverser des hameaux et des sites méconnus, pourtant dignes d’intérêt, comme la magnifique châtaigneraie située à Laval d’Aurelle, la station thermale de Saint-Laurent-les-Bains, ou encore le hameau du Petit Paris, construit sur un chaos granitique. Certains sites étant inaccessibles en véhicule, l’acheminement des bagages se fait à dos d’ânes ou de mulets.

Sejour-solidaire-cevennes-ardéchoises

pentes de schistes et cultures en terrasses © J. Lavastre

 

Chaque étape du circuit permet aux randonneurs d’aller à la rencontre d’exploitants locaux, qui les accueillent pour le gîte et le couvert. Mais, si l’aide apportée passe par un partenariat d’hébergement dans des zones peu fréquentées, l’aspect solidaire du périple ne s’arrête pas là : un petit coup de main pour remettre en état un muret en pierres soutenant une culture en terrasse, pour débroussailler un chemin d’accès ou récolter le miel, voilà des actions solidaires concrètes, à la portée de tous. La Burle reverse également une part du prix du séjour à une association locale, « Tourisme rural et solidaire », qui soutient financièrement les projets des exploitants (réfection de terrasses, installation d’énergies propres, etc.) et achète du matériel agricole ensuite mutualisé entre les petites exploitations.

sejour solidaire en Ardèche

“apiculture solidaire” en Cévennes ardéchoises © J. Lavastre

 

“L’initiative est soutenue par le PNR et le département de l’Ardèche. Elle est relativement récente, et ne demande qu’à se développer au vu des forts enjeux de développement local auxquels elle répond. La mise en place est longue, mais nous espérons bien amorcer une dynamique positive” explique Eric, membre de La Burle. Le tourisme solidaire prend ici tout son sens : l’action touristique devient créatrice de passerelles entre le développement économique, la préservation du milieu naturel et du patrimoine et le renforcement du lien social.

La Burle est par ailleurs membre fondateur de l’association « Sentiers croisés », qui  rassemble des professionnels du trekking et de la randonnée unis par les valeurs du tourisme responsable (Allibert trekking, Destination Merveilles, La Burle, La Pèlerine, Montagne Evasion, Mont Blanc Expérience, Randonades, Trek Aventure, Visages, Compagnie des Sentiers Maritimes). L’idée est de développer le concept de tourisme solidaire à d’autres territoires fragilisés de France.

Une évolution dans les mentalités est sans doute nécessaire pour accompagner le développement de ces initiatives en France : si les destinations du Sud sont naturellement identifiées dans le cadre d’un tourisme solidaire, cela s’avère beaucoup plus difficile pour les touristes lorsqu’il s’agit de destinations plus “locales”.

Fiche technique de la randonnée


Randonnée solidaire dans les Cévennes ardéchoises | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sandra Bordji

Facebook

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Randonnée solidaire dans les Cévennes ardéchoises

  1. LadyMilonguera a commenté:

    C’est une bien beau territoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Accueil paysan Ile-de-France > Seine-Saint-Denis Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne...

Pour la rando cet hiver... ski ou raquettes ? Née dans les années 70 d'une histoire d'amour entre un couple originaire de Paris et la montagne ardéchoise, l'association La Burle a pris ses quartiers à Sainte-Eulalie,...

Définition Accueil d'enfants Objectifs : découverte de l'activité paysanne et de la vie d'une famille en milieu rural, au quotidien....

La Région Bretagne, laboratoire innovant du tourisme durable En 2013, 9 millions de touristes ont visité la Bretagne, 93 millions de nuitées concentrées pour plus de la moitié d’entre elles (54 %) entre juillet...

Briançon fête les 10 ans de son inscription à l'UNESCO La plus haute ville de France, juchée sur un piton rocheux, est une forteresse imprenable imaginée par Vauban. Proche de l'Italie, sa position en faisait...

Accueil paysan Champagne-Ardenne > Marne Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Marne Champagne-Ardenne...

Vous êtes dans le dossier

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda