#TourismeDurable
10 ANS DE TOURISME DURABLE

Quand Toulouse s’invite en Tanzanie

| 16 juin 2014 • Mis à jour le 19.06.2014 à 8h33
Thèmatique :  Monde   Portrait   Projet solidaire   Routes du Monde 
         

Nous vous rappelions il y a quelques temps les derniers jours d’inscription à la Bourse AVI International, qui permet à tout un chacun de valoriser un projet de voyage solidaire et de recevoir, si le projet est retenu, une aide d’un montant de 1000€.

Donner la parole à ceux que l’on n’entend jamais

Pour cette édition 2014, 63 projets ont été retenus. Suite à de longues tractations au sein du jury, trois lauréats ont eu la chance de remporter le Graal ; parmi eux, Marion Longo, jeune Toulousaine de 21 ans, s’est lancé le défi de réaliser un film-documentaire sur les Hadzabe, un peuple nomade de chasseurs-cueilleurs du nord tanzanien dont la culture ethnique est très peu connue et menacée d’un jour disparaître face au tourisme et au gouvernement qui empiètent toujours un peu plus sur leurs terres.

Hadzabe

Le chef de tribu Nn’on’a sera le fil rouge du documentaire de Marion. © Jan / IntoPicture

Etudiante en ethnologie et sociologie, Marion a déjà vu son projet être retenu par le festival de films de voyage du Grand Bivouac, où elle a eu l’opportunité de se trouver en résidence, et ainsi recevoir différentes aides dans la poursuite de son objectif. Se définissant elle-même comme une “petite jeune fille encore naïve et inexpérimentée”, qui n’a que quelques voyages à son actif, Marion Longo fait toutefois preuve d’une belle force de caractère et d’une envie sans faille, encouragée par ces récompenses qui s’apparentent autant à des aides matérielles qu’à de sincères soutiens moraux.

Un projet mêlant volonté, réalisme et espoir

Occupée par ses études et un emploi “alimentaire”, Marion a dû trouver le temps et la force de faire avancer son projet coûte que coûte, malgré les contraintes administratives et sa nécessité d’apprendre à manier la caméra, écrire un scénario, et réaliser un film à la hauteur des attentes de tous, qui soit le reflet de la réalité. Des difficultés inhérentes à la grandeur du projet, et face auxquelles la jeune fille apprend à faire face :“Quand tout commence à se compliquer et que la fatigue pointe, je me souviens juste du sentiment de sérénité qui m’avait envahi en arrivant là-bas, de la confiance que j’avais naturellement envers ce groupe Hadza et de la liberté que je ressentais dans chaque fibre de mon corps”

Photo1052

Marion en compagnie de Panda et Musa (à gauche), son guide et ami, d’une aide indispensable durant son séjour en Tanzanie. © Marion Longo

C’est donc en décembre prochain que l’étudiante retournera sur le terrain, cette fois pour plusieurs mois, afin de concrétiser ce beau projet de film qu’elle espère pouvoir ensuite diffuser le plus largement possible. Sans voix-off ni artifice, il donnera uniquement la parole au peuple Hadzabe, qui pourra ainsi expliquer librement sa situation, ses craintes de voir un jour son ethnie disparaître, son impuissance face à la réduction constante des terres sur lesquelles il évolue depuis près de quarante-mille ans.

Bravo à Marion pour ce très bel élan de solidarité, et bonne route à elle ainsi qu’aux deux autres lauréats de la Bourse AVI International !


Quand Toulouse s’invite en Tanzanie | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Mélusine Lau

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Bourse AVI du Voyage Solidaire 2014

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda