#TourismeDurable

Par amour du Népal…

| 1 mars 2019 • Mis à jour le 31.03.2019 à 11h20
Thèmatique :  Acteur privé   Bons plans   Guides   Portrait   Routes du Monde 
         

S’appuyant sur les 30 ans d’expériences de la très renommée agence Thamserku, Bluesheep propose des voyages et expéditions au Népal qui, pour faire la part belle à la montagne, n’en oublient jamais les humains qui y vivent, ni tout le respect dû à ce petit coin de planète à la beauté exceptionnelle mais tout aussi fragile que les autres. Rencontre avec des experts engagés !
Voyageons autrement : L’agence n’a pas emprunté son nom au bharal (ou Bluesheep) par hasard ; pouvez-vous nous dire en quoi cet animal inspire votre approche du voyage ?
Alexandre Boyer : Le Bluesheep est un animal emblématique du Népal que l’on ne rencontre que dans l’Himalaya. Il est différent des autres bouquetins que l’on rencontre partout et sa personnalité convenait parfaitement à une agence comme la nôtre qui cultive sa différence en proposant des voyages dans lesquels le côté immersif et expérientiel est vraiment accentué. Ce qui nous conduit à sortir des sentiers battus : contacts avec la population, nuits en monastère, découverte des activités traditionnelles… nous proposons au voyageur de faire davantage que juste traverser des paysages ; de marquer le pas de temps à autre pour mieux les comprendre et les apprécier.

VA : Bluesheep bénéficie par ailleurs des 30 ans d’expérience locale de Thamserku. Cela change quoi, dans les faits ?
Alex : Tout d’abord, il y a l’expertise acquise. Nos guides sillonnent ces montagnes depuis des décennies et plusieurs ont gravi l’Everest. Ils ont acquis un savoir-faire considérable qui nous permet de traiter la demande de chacun avec une richesse de solutions et une précision dans les réponses unique. A force, on sait ce qui marche, ce qui convient à tel ou tel selon son profil et on ne cesse au fil du temps de s’améliorer. Deuxièmement, il y a le niveau qualitatif. Thamserku est une marque très respectée que tout le monde connait. Chacun dans nos équipes connait son rôle – notamment en cas d’imprévu – et sait pouvoir s’appuyer sur le très grand professionnalisme des autres. Sachant que notre réputation nous attire les meilleurs guides et que notre importance relative nous permet par ailleurs de peser dans les négociations pour obtenir des prix imbattables.
Enfin, il y a le désir puissant, en nous, de rester n°1. Nous n’avons jamais cessé d’être précurseurs, d’innover et de changer pour nous améliorer en continu. Par exemple, là où les autre proposent le même programme des années durant, nous nous permettons de mobiliser une équipe trois semaines durant pour l’envoyer en reconnaissance voire comment améliorer encore un certain parcours !…

VA : Quels types de voyages proposez-vous ? S’adressent-ils uniquement aux randonneurs confirmés ou à tous, familles comprises ?
Alex : Comme je viens de le dire, nous sommes à la recherche constante de nouveaux itinéraires. Si les treks d’altitude réclament une certaine expérience, nous avons multiplié les propositions de parcours plus facile, sur 3 ou 4 jours. Facilement accessible aux familles (avec des enfants dès 6 ans), ces randonnées donnent un avant-goût puissant de ce qu’un trek au Népal peut offrir. Sachant que notre plus va nous conduire, là aussi, à nous adapter au plus près et à concocter un sur-mesure qui nous garantira une moisson de sourires à la fin. Sans négliger non plus les épisodes ou séjours plus culturels, car le Népal a bien plus que des montagnes à offrir ; notamment toutes les richesses d’une population et d’une culture passionnante.
VA : Les guides constituent plus de la moitié de la réussite d’un voyage. Comment choisissez-vous les vôtres et qu’est-ce qui les caractérise ?
Alex : Je pense qu’ici, au Népal, et associé à une bonne météo, on atteint même les 90% de satisfaction sur un séjour pour les seuls guides. D’autant que l’hospitalité et la gentillesse des Népalais étant à présent mondialement connues, tous nos clients s’attendent de ce côté au top du top. Tous nos guides sont bien sûr licenciés et, surtout, la grande majorité travaillent sur un secteur qui est le leur ; ce sont des régionaux connaissant parfaitement la région (et les gens !) où ils conduisent les marcheurs. Un membre du staff est par ailleurs entièrement dédié à la formation des guides. En ce moment même, 20 de nos guides suivent une formation au vocabulaire anglais technique associé à la montagne et au matériel et tous sont briffés sur les différences comportementales et psychologiques selon les nationalités. Deux fois par an enfin, nous nous réunissons tous ensemble et faisons part des remarques et suggestions tirées de notre expérience du terrain qui pourraient conduire à des améliorations.


VA : Pouvez-vous nous détailler un circuit ou une expédition qui illustre bien votre savoir-faire ?
Alex : Nous venons justement de créer le « trek des 7 cols » qui revisite le célèbre trek des Annapurna, aujourd’hui bien trop fréquenté pour demeurer plaisant (et constitué désormais pour partie d’une… route !). 3 semaines de trek à l’ancienne où vous ne croisez que des locaux et la nature, plus de 9000 m de dénivelé (!), le passage par des vallées cachées… nous sommes les seuls à le proposer (depuis peu) et les demandes affluent déjà. Il faut dire que l’on est là exactement dans le type de parcours frappé de notre sceau : originalité, contact avec les habitants, authenticité, nature…

VA : De quelle manière s’exprime votre engagement pour un tourisme responsable ?
Alex : Nous sommes engagés sur plusieurs fronts et multiplions les projets. Labellisés Travel Life, il nous a fallu pour cela répondre à plus de 150 critères englobant la vie de l’agence elle-même, les treks, le bien-être des employés, etc. Du sérieux. Nous nous sommes également engagés dans la réduction de nos consommations : plus de 10.000 litres d’eau économisés en 2018 et 12.000 kw (on a changé tout l’éclairage, entre autres). Sans que nous soyons encore une « grande » entreprise, une personne est déjà entièrement dédiée chez nous au développement durable.

Ensuite, il y a toutes les actions sur le terrain : les charity treks organisés en partenariat avec associations et entreprises pour aider au développement ou à la reconstruction de zones touchées par le tremblement de terre. Notre participation au programme « Women empowerment » en impliquant des femmes dans la gestion des restaurants (entre autres). Nous sommes également sponsors d’une association qui offre chaque année à 20 femmes de voyager dans le pays pour lancer leur projet personnel et sommes partenaires d’une compagnie qui met en contact voyageurs et artisans porteurs d’une vraie tradition (sculpteur, forgeron, couturiers…) en leur assurant de conserver plus de 50% du montant de la prestation. Et, naturellement, nous avons banni toutes les promenades à dos d’éléphant dans les parcs naturels.

VA : Quels attractions et activités offre la destination auxquels on ne pense pas forcément (jungle, rafting, parapente, canoë…)
Alex : De fait, nous sommes de plus en plus axés sur l’outdoor : rafting et parapentes en tête sachant qu’il existe désormais au Népal 4 ou 5 stations de qualité dédiées à ce dernier sport. Pratiquer dans un cadre comme celui qu’offre le Népal est un bonheur absolu et, depuis 6 mois, nous avons lancé l’activité VTT électrique qui permet d’aborder la montagne et ses pentes sans aucun problème (ni aucune crainte). Ça monte tout seul ; c’est génial ! Là encore, nous sommes les premiers et les seuls à le proposer. Sans oublier les safaris dans la jungle à la recherche des éléphants, crocodiles ou tigres qui, protégés, sont à présent plus de 400 !

VA : Parmi les retours que donnent vos clients quand ils repartent, qu’est-ce qui fait le plus plaisir à entendre ?
Alex : Personnellement, c’est quand les voyageurs confirment qu’ils ont beaucoup apprécié les activités « annexes » que nous leur avons proposés (et qui ne sont pas les plus simples à gérer). Entendre quelqu’un vous dire que le meilleur moment du voyage a été pour lui la demi-journée passée au côté d’un artisan alors que juste avant cela il s’est promené parmi les plus beaux panoramas du monde (!) cela vous interpelle forcément. Et cela confirme que la dimension humaine que nous avons souhaité ajouter à nos voyages y a tout à fait sa place. Idem pour les nuits passées dans des monastères. Le trek ? tout le monde le propose, mais ces moments là, les voyageurs n’auraient pas pu les vivre sinon. Pour le coup, nous leur avons vraiment apporté quelque chose en plus…


VA : Justement, quelle part est faite à la rencontre avec les habitants ?
Alex : Une part qui se développe beaucoup au Népal, pas que chez nous d’ailleurs, et c’est bien ; c’est une belle tendance. Les demandes de ce côté sont en effet de plus en plus nombreuses et nous sommes de notre côté en mesure de le proposer nous-mêmes sur tous nos itinéraires. Les gens retenant cette option une fois sur trois en moyenne. Mais attention : nous demeurons très vigilants sur le nombre de personnes reçues chaque année et la manière dont les choses se passent. Hors de question de déraper vers une sorte d’hôtellerie sauvage…

VA : Que n’a-t-on dit qui soit important pour vous ?
Alex : Qu’il existe de nos jours nombre d’agences proposant des voyages au Népal sur internet. Or, sur internet, les choses semblent très faciles. Mais il y a la réalité derrière. Alors, ne partez pas forcément avec nous, mais faites attention à choisir des intervenants qui respectent vraiment le terrain, la nature et les gens. Faites attention à ne partir qu’avec des personnes réellement engagées qui n’auront pas un impact négatif (non plus que vous) sur ces endroits merveilleux, uniques au monde. D’autant que les séjours qui ne sont pas suffisamment qualitatifs débouchent souvent sur déception et frustration pour le voyageur… Donc, n’agissez pas à la légère !

Commentez et partagez via la publication Facebook
Aller + loin : https://www.voyage-nepal.com/


Par amour du Népal… | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Retour sur la 3ème édition du salon Solidarissimo - SITV Colmar une collaboration étroite entre le parc des expos de Colmar et l’association Tourisme Sans Frontières...

Allibert 1er TO Certifié Agir pour un Tourisme Responsable Allibert Montagnes et Déserts 1er Tour Opérateur certifié Agir pour un Tourisme Responsable...

Noel approche! Petit florilège de cadeaux voyage à mettre sous le sapin 10 idées cadeaux que nous aimons bien pour toute la famille et à tous les prix...

Trekking en famille et Randonnée avec les enfants au Népal Une authentique découverte du Népal traditionnel, conjuguant trek facile et approche d'une culture singulière. Pour petits (et grands) aventuriers… un...

Lancement du challenge Village Monde 2018 : 'Explorons un monde de destinations durables' L'association Village Monde et ses partenaires ont lancé une campagne 2018 intitulée 'Explorons un monde de destinations durables',...

Asie L'Asie est délimitée par l'océan Arctique au nord, l'océan Pacifique à l'est, l'océan Indien au sud, l'océan Indien (mer Rouge) au sud-ouest, l'océan Atlantique (mer Méditerranée et mer Noire) et la mer Caspienne...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda