#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

On aura gagné quand on viendra nous copier !

| 20 mai 2014 • Mis à jour le 04.06.2014 à 12h46
Thèmatique :  Territoire 
         

Le 1er avril à Estavar, nombre d’entreprises ont présenté leurs projets ou initiatives lors d’une journée d’échanges visant à mettre en lumière des exemples de transversalité sur les Pyrénées catalanes. Un article précédent a déjà présenté quelques unes des thématiques abordées, en voici d’autres, sachant que l’exhaustivité est ici impossible – l’idée étant avant tout de révéler le potentiel d’un cluster en gestation. Une nouvelle rencontre Initiatives transversales est programmée le 3 juin à Bellver en Cerdanya, nouvelle occasion de porter un regard positif sur des expériences et projets locaux favorisant la valorisation des conditions climatiques exceptionnelles, la mutualisation, la créativité et le transfrontalier.

Pyrénéesd Catalanes

Sous le ciel de Cerdagne@L’Escapade

Sur le front de la filière bois… :

De nombreuses entreprises cherchent à valoriser l’aménagement forestier et l’usage du bois en Basse Cerdagne. Parmi les motivations, le désir de créer plus d’activité, d’assurer l’aménagement forestier et de valoriser le bois des Pyrénées afin de maintenir l’emploi sur le territoire. Parmi les initiatives originales exposées, l’entreprise Bois Energie 66 – Les granulés des Pyrénées–  de Pierre Bataille et Vincent Daniel, respectivement plombier chauffagiste et exploitant forestier, qui valorise des ressources forestières à  l’abandon en fabriquant des unités de pelletisations (granulés à bois, pellets). Elle a notamment réussi à valoriser une ressource peu exploitée (bois de résineux) en développant une nouvelle filière mais aussi, à créer un réseau de commercialisation locale avec un projet exemplaire sur l’environnement. A terme, l’entreprise, qui a su fédérer tout un réseau d’acheteur (des entreprises aux particuliers), pourrait créer quelques emplois sur le territoire.

Solaire

Panneaux Solaires à l’Escapade@G.Clastres

Sur le front de la santé… :

Autre secteur important du territoire, lié au climat exceptionnel qui, dès l’après-guerre, a attiré de nombreux établissements, la santé fait vivre 1 000 emplois à équivalent temps plein en Cerdagne.  Ces différents établissements accueillent quelques 7 000 patients (dont 1 000 enfants) à l’année, ce qui implique forcément la présence de famille et proche et donc, une synergie forte avec les hébergeurs et autres acteurs du territoire. Entre outre, de nombreux projets de coopération sont en cours, entre l’hôpital de Puigcerda et le futur hôpital de Cerdagne mais aussi, en lien avec les nombreuses cliniques qui accueillent des sportifs de haut niveau.

Parmi les exemples de transversalité d’actions, la Maison du diabète, dirigée par Jean-Pierre Hespel, vise à insérer la santé dans le tissu local et à profiter des atouts du territoire (faible pollution, réseau de producteurs locaux pour les repas, sorties en montagne dont marches, ski, etc.). Sur le front catalan, David Isern i Casanovas a présenté le projet « Cerdanya Resort » qui associe bien-être, famille et nature. Autre exemple de synergie entre santé et hébergement, le parc Résidentiel de loisirs l’Escapade a le projet d’accueillir des patients de l’hôpital de Puigcerda pour décongestionner l’occupation des chambres, forme de coopération croisée. Enfin, pour encourager les bâtiments de santé à aller vers les énergies renouvelables, la CCI Languedoc Roussillon a mis en place tout un programme d’accompagnement et de modernisation des entreprises avec l’ambition de devenir un territoire à énergie solaire positive.

Sur le front de l’eau et du paysage… :

La journée a également permis de valoriser tout ce qui est fait dans le domaine de l’eau et des paysages, avec une intervention très intéressante de Cécile Noyer, chargée de mission auprès du Contrat de Rivière Transfrontalier du Sègre. Parmi les nombreuses missions de cet organisme, le développement d’un Sentier d’interprétation avec le Parc Naturel Régional des Pyrénées catalanes pour sensibiliser au patrimoine naturel et historique. Cécile Noyer a également mis en exergue toute les activités qui se croisent autour de l’eau et de la rivière, entre l’entretien paysager qui rejoint aussi l’agriculture, l’irrigation et la gestion du risque (besoin de d’entretenir la végétation pour éviter les crus), la préservation de la biodiversité (attention aux espèces invasives) jusqu’au tourisme.

Cerdagne reine des pains

Immense pain réalisé par la boulangerie de Font-Romeu@G.Clastres

Et tant d’autres acteurs mobilisés… :

Les Pyrénées catalanes peuvent aussi compter sur de nombreux acteurs pour communiquer plus avant sur toutes les initiatives de développement durable du territoire. L’équipe de l’anntenne de Saillagouse de la CCI est très active en ce sens. Le Parc Naturel Régional des Pyrénées catalanes aide également les entreprises à se faire connaitre et reconnaitre grâce à sa marque PARC qui fédère les professionnels et les sensibilise à l’environnement et au territoire. Estampillé PARC, et donc, fidèle à la charte locale qui implique d’utiliser un maximum de produits locaux, le restaurant Planes de Saillagouse a régalé tous les participants lors du déjeuner. La boulangerie de Font-Romeu, qui a mis au point ses propres farines, était également représentée sous la forme d’un immense pain de près de deux mètres. Un thème de l’alimentaire qui s’est poursuivi par les présentations de l’après midi où la gastronomie rejoint souvent le tourisme. On pourrait donc encore citer la réhabilitation de l’usine CIMELAIT, l’évènement Des Flocons/Des Fourchettes  qui se tient chaque année en janvier et rassemble des chefs professionnels, également l’extraordinaire aventure du sirop de sapin du Canigou, l’Abies Lagrimus (les larmes du sapin) ; et celle tout aussi jolie d’El Tupi de Cerdanya, qui transforme des produits locaux (fruits sauvages, champignons, etc.) grâce à la magie de Caterina Solé Sugranyes, auteur de nombre d’ouvrages sur l’usage des plantes régionales.

 En guise de conclusion

Deux journées INITIATIVES TRANSVERSALES en PYRENEES CATALANES ont été programmées en 2014, dans le cadre du plan de formation développement. Le 1er avril, au P.R.L. L’escapade d’Estavar, 68 repas ont été servis par le restaurant Planès de Saillagouse. Le second rendez-vous est fixé le 3 juin, à Bellver en Cerdanya. Pour conclure, dire que ce n’est là que le début d’un cluster qui semble avoir un bel avenir devant lui et dont la partie catalane s’exprimera donc à nouveau le trois juin en Cerdanya. L’échéance est fixée à 5 ans et l’idée est alors d’enregistrer la présence de visiteurs venus en ayant eu connaissance de la mobilisation « Développement Durable » du territoire.  Le tourisme est donc largement à l’honneur mais il vise vraiment à s’appuyer sur l’ensemble des acteurs et à être exemplaire en termes de consommation d’énergie mais aussi d’eau et d’impact CO2. A terme, la formalisation d’un catalogue d’offres mutualisées pourrait aider à la communication. Comme le disait fort à propos un participant lors d’une des réunions préparatoires : « On aura gagné quand on viendra nous copier » !
 
 


 
 


On aura gagné quand on viendra nous copier ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Cluster « Soleil des Pyrénées »

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda