#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Nos voies d’espérance

| 23 octobre 2014 • Mis à jour le 23.10.2014 à 8h19
Thèmatique :  Livres   Monde 
         

Livre nos voies d'espéranceIls sont dix, dix grandes voix, dix témoins engagés qui ont choisi des chemins buissonniers, des voies de traverse, personnalités à la fois médiatiques et emblématiques dont les combats se rejoignent. Pierre Rabhi, Abd AL Malik, Cynthia Fleury, Pierre-Henri Gouyon, Françoise Héritier, Dominique Méda, Erik Orsenna, Anne-Sophie Novel, Nicolas Hulot, Frédéric Le noir, des hommes et des femmes dont les témoignages réunis par Olivier Le Naire sonnent comme autant de voies d’espérance et, pour ceux qui seront s’y arrêter, comme autant de solutions pour demain.

Le monde a changé, il faut l’accepter, le voir, le comprendre, ne pas refuser la nouveauté mais s’adapter pour mieux grandir. Ils sont philosophes, économistes, agriculteurs, journalistes, ethnologues, rappeurs, poètes, penseurs, dix grands témoins interrogés par Olivier Le Naire venus poser un diagnostic sur une société qui ne va pas bien, mais surtout, porteurs de solutions, d’idées, passeurs de tout ce qui se fait et existe déjà dans le monde mais que l’on arrive pas (encore) à globaliser. Et pourtant, une révolution invisible est en marche, il faut juste tenter de la percevoir, la comprendre, l’aider à émerger, oser appliquer des recettes qui fonctionnent telles les énergies propres que l’on connait pourtant bien. Tous les outils sont sur la table. Reste à changer de lunette et à arriver à ce que l’humanité s’inclut dans le changement et ne pense pas qu’il vient systématiquement de l’extérieur. Les solutions ne viendront pas des états mais bien des citoyens, de chacun d’entre nous. Ces dix témoins en sont convaincus. Un livre manifeste pour un monde autrement et un outil pragmatique pour réfléchir sur la société que nous souhaitons laisser à nos enfants.

Extraits du livre et témoignages :

Pierre Rabhi : pionnier de l’agroécologie, écrivain et poète : La nature a besoin de nous ? Non. L’homme a besoin de la nature ? Oui. Ma spécialité est l’agriculture. Or, on a aujourd’hui introduit le désastre. Plutôt que se souhaiter bon appétit, il faut à présent se souhaiter bonne chance. Extrait du livre : « L’idée centrale est de remettre l’humain et la nature au cœur de la vie sociale, depuis le simple hameau jusqu’à la ville, la région, le pays, en créant partout où c’est possible des écolieux, des écoquartiers, des écovillages. Ces oasis relient entre eux les gens qui ont de l’expérience, ceux qui ont des projets, ceux qui ont des ressources, chacun apportant sa richesse… »

Abd Al Malik : rappeur, poète, écrivain : J’ai grandi dans un quartier où tout était toujours de notre faute, mais aujourd’hui, je sais qu’autre chose est possible, je me vois comme un donneur d’espoir, je veux faire émerger ce que j’ai réussi à faire au niveau personnelExtrait du livre : « Comme Camus a utilisé la littérateur pour défendre ses convictions philosophiques, je me sers du rap ou du hip-hop pour exprimer ma vision du monde, ma vision philosophique de la France et de l’Europe, de la notion d’identité. »

Nicolas Hulot : journaliste, reporter, engagé depuis toujours pour l’écologie : Depuis que j’ai déposé mes illusions sur la nature humaine, je rencontre chaque jour des êtres exceptionnelsExtrait du livre : « Pourquoi continuer à taxer le travail, ce qui alimente le chômage, au lieu de taxer les mauvaises pratiques écologiques qui ruinent notre avenir ? Les Suédois ont entrepris une réforme fiscale de profondeur qui n’a pas affecté leur économie, au contraire. »

Erik Orsenna : écrivain, membre de l’Académie française, intellectuel engagé : Aujourd’hui, on sait, mais on ne croit pas à ce que l’on sait. J’ai passé huit ans dans des cabinets ministériels, j’ai été conseiller d’Etat. Je demeure convaincu de leur nécessité mais c’est ailleurs que cela se passeExtrait du livre : « Voyer, par exemple… l’éducation. Enquête après enquête, nous régressons dans les classements. Et nous progressons, en revanche, dans l’inégalité fabriquée au cours de la scolarité. Cependant, beaucoup de Français pensent toujours que notre école est la meilleure d’Europe, et nous n’acceptons de la réformer qu’à la marge. »

Pierre-Henri Gouyon : scientifique, agronome : Ce qui fait que l’on meurt de faim n’est pas que l’on ne produit pas assez, mais que l’on produit de façon inégale. Extrait du livre : « Être capable de transformer génétiquement les plantes, les animaux, les humains, de rajouter des puces dans les cerveaux pour pouvoir interroger par la pensée son moteur de recherche, cela représente-t-il une amélioration réelle ?… Pour moi, le progrès, le vrai, consiste à réfléchir à la manière dont la société humaine et son environnement seront transformés si telle ou telle pratique est mise en place. Puis de développer les recherches qui nous semblent favorables au bien commun… »

Anne Sophie Novel, journaliste, bloggeuse, très engagée sur l’environnement : Sans que nous nous en rendions vraiment compte, l’économie collaborative a déjà commencé à changer notre vie… Extrait du livre : « Disco Soupe, l’idée vient de personnes qui en ont assez du gaspillage alimentaire. Plutôt que d’aller distribuer des tracts, ils collectent des légumes et des fruits prêts à être jetés – peut-être pas vendables, mais parfaitement comestibles. Ils organisent ensuite des événements collectifs avec des groupes qui jouent de la musique pendant que tout le monde épluchent. »

Frédéric Lenoir : écrivain, philosophe, spécialiste des religions antiques et asiatique : Le discernement est une des clés essentielle dans cette crise systémique, nous avons besoin de faire des choix. Extrait du livre : « Vous connaissez la fameuse phrase de Gandhi : « Soyez le changement que vous voulez dans le monde. » Il faut le dire, le répéter. Cela ne sert à rien de vouloir changer le monde si on ne se change pas soi-même, si on n’a pas des comportements éthiques, des engagements, une justesse de vie dans nos actes quotidiens ».

Dominique Meda: énarque et philosophe : «Nos petites voix minoritaires sont le début d’une voix différente qui peut commencer à porter, à grossir. Il faut à présent montrer que l’on est sérieux. Extrait du livre : « La croissance telle que nous la mesurons, ne veut pas dire grand-chose. Un grand nombre d’activités absolument majeures pour la reproduction et le bien-être de la société ne pas prises en compte dans son calcul : s’occuper de ses enfants, passer du temps avec ses amis, être engagé dans des activités politiques, civiques, bénévoles, se promener, parler, lire, aimer… Non seulement ces activités ne sont pas recensées, mais si on les fait disparaître, personne ne s’en apercevra. Personne ne verra qu’un pays peut être riche sur le papier, mais pauvre en fait, car il vit mal… »

Cynthia Fleury : chercheuse, enseignante, philosophe : Aujourd’hui, la société de l’individu est à son paroxysme, ce renouveau de l’individualisme donne la possibilité à tout un chacun de faire autrement.  Extrait du livre : « Le Jugaad consiste à improviser des solutions ingénieuses dans des conditions hostiles. Avec cet état d’esprit agile, des entrepreneurs en Inde – mais aussi en Chine, au Brésil, ou en Afrique – parviennent à « faire plus avec moins ».

Françoise Héritier : anthropologue, ethnologue. Extrait du livre :  « Chaque culture, chaque civilisation rassemble certains aspects d’une combinatoire, et ce sont ces combinatoires qui importent. La question n’est pas de savoir si le pipeau des pasteurs représente un degré inférieur de civilisation par rapport aux violons de La Flute enchantée. Non, on ne compare pas les pipeaux des pasteurs et les violons de La Flute enchantée, car ce sont tout simplement deux choses différentes et complémentaires. »

————

Nos voies d’espérance – Entretiens avec 10 grands témoins pour retrouver la confiance – Olivier Le Naire, Actes Sud & LLL Les Liens qui Libèrent, 2014.

A noter, l’ensemble des recettes de l’ouvrage seront redistribuées aux restos du cœur.


Nos voies d’espérance | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda