#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Monaco veut devenir la référence du tourisme responsable

| 23 juillet 2009 • Mis à jour le 23.07.2009 à 23h51
         

Inspiré de l’article Econostrum.info écrit par Frédéric Dubessy le 22 mai 2009Monaco - une destination touristique responsable ?
 
La Direction du Tourisme et des Congrès de la Principauté de Monaco vient de livrer son plan d’action touristique pour les années 2009 à 2013. Cette feuille de route annonce quatre objectifs. 
1 – devenir la référence en matière de tourisme responsable en s’appuyant sur l’action en la matière de la Fondation Prince Albert II de Monaco.
2 – consolider les résultats acquis tout en séduisant de nouvelles clientèles.
3 – capitaliser sur les grands rendez-vous avec des manifestations prestigieuses comme le départ du Tour de France cet été 2009, le 25ème anniversaire du Printemps des Arts de Monte-Carlo, toujours en 2009, le 100 ème anniversaire du musée océanographique et du musée d’anthropologie préhistorique en 2010, le 35 ème anniversaire du festival international du cirque de Monte Carlo en 2011 ou encore le 150 ème anniversaire de Monte Carlo en 2013…. 
Ces objectifs se déclinent en seize orientations et trois cent actions mesurables.

Aujourd’hui, la Principauté bénéficie de son aura, de sa situation géographique, mais aussi tire profit de ses transports en commun efficaces et peu coûteux, de la présence de bus nocturnes, d’un nombre important de parkings à des tarifs attractifs, de la propreté, de la sécurité, de la petite taille du pays, du nombre et de la qualité des événements sportifs médiatiques ainsi qu’un calendrier de manifestations aussi fourni que diversifié.
 
Des forces qui ne doivent pas occulter les faiblesses : Impacts économique du tourisme de croisière
– densité de la construction, circulation urbaine intense,
– pollution sonore due aux chantiers en cours, manque de ponctualité et de fiabilité des taxis,
– fermeture des commerces le dimanche, accès pour les handicapés à développer dans une ville à plusieurs étages…
Sans oublier l’accueil de bateaux de croisière et de grande plaisance qui joue en défaveur d’une volonté écologique.

Autant de points sur lesquels les autorités monégasques affirment vouloir agir dans les années à venir.

La feuille de route prévoit ainsi la création d’un label “Green Port”, la création d’un prix récompensant les meilleures initiatives “vertes”, le développement des congrès “éco-responsables”, le lancement d’une “Green card” identifiant les initiatives éco-responsables, l’organisation d’un événement phare” type journée écologique, et le développement des zones piétonnes.

Commentaire de SPE Tourism
Grâce aux valeurs du Prince Albert II, Monaco se lance dans un programme ambitieux mais ô combien primordiale pour rendre les destinations touristiques plus responsables, surtout sur des espaces denses comme à Monaco.

LES AUTRES ARTICLES DE CE DOSSIER


Monaco veut devenir la référence du tourisme responsable | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Lettre info SPE Tourism 9

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda