#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Le tourisme responsable avec Atout France

| 8 novembre 2011 • Mis à jour le 09.11.2011 à 11h02
         

Corinne Lespinasse-Taraba est sous-directeur ingénierie à la Direction de l’ingénierie et du développement d’Atout France. Atout France, bras armé du tourisme français, a pour mission principale la promotion de la France à l’étranger. Pour cela, AF aide les collectivités à développer des projets touristiques tout en exportant le savoir-faire français dans le monde. L’enjeu du tourisme durable fait donc partie de ses préoccupations. Les Français semblent prêts, de plus en plus sensibilisés, mais on note toutefois toujours et encore un écart entre la volonté d’achat responsable et la consommation réelle.

Corinne Lespinasse Taraba présente Atout France

Présentation d'Atout France. Icare 2011. @G.Clastres

Interview réalisée lors du festival Icare

 

VA : D’après la présentation que vous venez d’effectuer devant les professionnels du tourisme en Limousin, il semblerait qu’il y ait aussi un déficit d’offre responsable en Limousin. Quel peut être le rôle d’Atout France pour palier à ce manque d’offre ?

Corinne Lespinasse-Taraba : On a effectivement un rôle de diffusion. Une de nos missions principales est de promouvoir et de valoriser  les offreurs sur les marchés étrangers. Et donc, pour  les acteurs du Limousin, dont on vient de voir quelques exemples remarquables, il faut pouvoir les utiliser comme des leviers de positionnement et de différentiation importante pour cette  région et notamment pour cette  approche du tourisme durable  avec de véritables engagements viables. Une autre de nos missions est de coordonner et de faire progresser les questions d’ingénierie sur le choix de la labelisation, à une échelle régionale ou départementale, et pas forcément en direct avec les exploitants.

VA : Toujours sur cette thématique du tourisme responsable, pouvez vous dire si en France certaines régions sont plus avancées que d’autres ?

Corinne Lespinasse-Taraba : Je ne sais pas s’il y a des régions plus avancées que d’autres, en tout cas il y a des régions qui ont maintenant décidé d’utiliser ce levier comme un véritable outil de développement. Or, cela peut paraitre comme un paradoxe mais c’est quand même la région Ile de France et Paris notamment qui ont engagé des démarches très fortes. La Bretagne est également très fortement investie sur ce sujet. Mais globalement on trouve des initiatives très fortes dans l’univers des stations, à la montagne où sur le littoral où il y a vraiment des problèmes de qualité de fréquentation. Là on a vraiment des démarches qui sont très engageantes. La France a vraiment une chance extraordinaire à travers son patrimoine, ses paysages mais aussi à travers ses dispositifs réglementaires qui protègent et nous sont enviés. On intervient par exemple dans le Caucasse, à la demande des autorités russes, sur le développement de stations. Et les russes demandent clairement que l’on anticipe les effets du réchauffement climatique et ou l’enneigement de stations dans des développements raisonnés qui s’inspire de nos modèles alpins.

VA : Enfin, d’après vous, quels seraient les différents freins qui empêcheraient encore les opérateurs français de faire le grand saut pour un tourisme plus responsable ?

Corinne Lespinasse-Taraba : D’après moi, il y a trois freins principaux. L’écart difficile entre des vacances faites pour « se lâcher » et l’attitude responsable ; la peur du greenwashing, habillage marketing qui fait qu’une entreprise peut prétendre faire du « responsable » juste pour attirer une clientèle sensibilisée et enfin,  le manque d’offres accessibles. Il existe encore trop peu d’hébergements labélisés.


Le tourisme responsable avec Atout France | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

L’envolée d’Icare La 2e édition d’Icare, festival du tourisme responsable de Brive a vraiment marqué l’envolée de la manifestation. Pendant trois jours, les 28, 29 et 30 octobre, professionnels, responsables,...

Dans l’œil de Reza Article sur le photographe Reza, invité d'honneur d'Icare...

Retour enjoué sur le MAP 2012 Bilan du MAP 2012 pour VA. Et consort...

Festival ICARE : La 3ème édition reportée à 2013 Depuis sa création en 2010, Icare, le Festival du Tourisme Responsable est un lieu de rencontres de professionnels, de voyageurs et d’autres acteurs du tourisme...

Festival Icare - Les Rencontres Pro Pour cette seconde édition d'Icare, l'après-midi du Vendredi était dédié aux professionnels avec l'organisation des rencontres pro. Retour sur cette demi-journée d’interventions...

Le Parc Naturel Régional de Millevaches – Le projet Retrouvance. Le festival Icare qui s'est tenu à Brive en octobre 2011 a permis de découvrir le projet Retrouvance Millevaches. Le Parc Naturel Régional des Millevaches...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Icare : Les Rencontres Pro

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda