logo et baseline voyageons-autrement

Le GR 52 a besoin de nous tous!

| 21 décembre 2017 • Mis à jour le 21.12.2017 à 16h18
Thèmatique :  Acteur associatif   Acteur privé   Espaces protégés 
         

Le flamboyant Parc national du Mercantour est traversé par le chemin de grande randonnée 52, offrant ainsi à des milliers de marcheurs l’occasion de découvrir des paysages formidables comme la vallée des Merveilles. Malheureusement des coulées de boues ont eu raison du chemin sur certaines portions et la dangerosité rend sa traversée très hasardeuse. Un appel aux dons est lancé!

le GR 52 a besoin de travaux urgents

Chaque été le GR 52 est parcouru par environ 20 000 fous de nature. Riches, notamment en patrimoine culturel le sentier relie Saint-Dalmas-Valdeblore à la mer en parcourant la zone cœur du Parc National. 98 km qui traversent les énigmatiques gravures de la vallée des Merveilles. Un itinéraire mythique donc. Pour l’aspect nature, faut-il rappeler la richesse du Parc que ce soit en terme de faune ou de flore. Unique en France cette biodiversité s’offre aux randonneurs qui s’extasient devant tant de beauté.

La vallée des Merveilles patrimoine unique est accessible par le GR52

Des glissements de terrain se sont produits sur la partie proche du lac de Trécolpas, entre celui-ci et la borne 427, soit à environ 300m du sentier. Dans le but de sécuriser l’ensemble, des travaux importants sont nécessaires. Un partenariat entre le Parc, l’office national des forêts et la fédération française de randonnée est mise en place. Et un appel aux dons est lancé pour que ces travaux puissent se faire au printemps prochain. Ces travaux prévoient notamment la pose d’un mur de soutènement, de marches en pierres et d’un système d’écoulement des eaux. Le devis se chiffre à 6000 euros.

Pour faire un don suivez le lien suivant 


Le GR 52 a besoin de nous tous! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Guillaume Chassagnon

Amoureux des montagnes, des hommes y vivant. j’aime les parcourir, les photographier, les découvrir et donner envie de les fréquenter. Sac à dos, livres et appareil photos sont mes outils quotidiens. Je travaille aussi pour de la presse quotidienne pour notamment montrer le dynamisme culturel et associatif de mon territoire.
A bientôt sur les sentiers, autour d’un bon verre de vin, d’un plateau de fromage ou dans une librairie! Et à la fac d’Avignon of course


Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Campagne à bras ouverts en Provence-Alpes-Côte d'Azur
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda