#TourismeDurable

Ecotourisme au Laos : Développement et tourisme

| 21 septembre 2009 • Mis à jour le 01.10.2009 à 9h30
         

Le Laos, l’un des pays les plus pauvres au monde.
Maintenu parmi les pays les plus pauvres du monde depuis de nombreuses années, le Laos s’ouvre en 1986, se développe peu à peu et les habitants aspirent à un minimum de commodités. La plupart des villageois cultivent le riz et en tirent un revenu très faible, ils se font vite distancer par le développement du pays.
 
Les enjeux : le développement du paysMontagne en partie déforestée dans le nord du pays.
Certains trouvent alors un revenu complémentaire dans le braconnage (tigres, éléphants, léopards etc.). Dans le nord du pays, beaucoup ont abandonné la culture du riz pour faire face à la demande accrue de la Chine en culture d’hévéas (arbres à caoutchouc).

Cette activité rentable à échelle industrielle crée des problèmes de déforestation massive dans la région, et menace des espaces de forêts primaire, secondaire, la biodiversité et les villages traditionnels. 

Le tourisme s’invite dans les années 90
L’ouverture du pays au tourisme dans les années 90 va entraîner une croissance régulière du secteur. Une majorité de français maintiennent un lien de cœur avec les ex-pays de l’Indochine et comptent parmi les premiers visiteurs en nombre.

Le Laos bénéficie du voisinage de grandes destinations du tourisme : la Thaïlande, le Vietnam, le Cambodge et maintenant la Chine. Beaucoup de voyageurs parcourent l’Asie et incluent de plus en plus de Laos dans leur long périple. Les agences de voyages proposent au départ des combinés avec les pays comme la Thaïlande ou le Cambodge, puis le Laos à part entière.

Une croissance du tourisme exponentielle

Le Laos accueillera près de 2 millions de visiteurs en 2009, soit le double de 2005. Le secteur du tourisme explose, et l’on espère que le pays sera à même de planifier cette croissance de manière appropriée pour sauvegarder les nombreuses richesses naturelles et culturelles qui en font un attrait particulier.

Contributeur : Aurore Vignarath – consultante en  tourisme responsable


Ecotourisme au Laos : Développement et tourisme | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Les 19 nominés 2009 des Trophées du Tourisme Responsable Le Comité de Sélection des Trophées, composé de 30 experts du tourisme et du développement durable, et de 20 salariés de Voyages-sncf.com a procédé à l'élection...

Découvrir des cultures de groupes ethniques du Laos Nous partons de bonne heure avec nos deux guides Khmu originaires de Vieng Phoukha et rejoignons en pick-up local le premier village où nous démarrons la rando,...

Khamu et la rivière Nampak - Voyage au Laos avec Evaneos Laos : Le peuple Khamu sur les bords de la rivière Nampak - Voyage au Laos avec Evaneos...

Larguez les amarres avec Sandrine Mercier et Michel Fonovich ! Pourquoi ne pas partir autour du monde ? Impossible ? Pas forcément. Ils sont 32 à l’avoir fait et à vous le raconter grâce à la plume habile de deux...

Khmu : ethnie du Laos Les Khmu étaient considérés comme inférieurs par les laotiens des plaines, et luttent actuellement pour obtenir une place respectable dans la société...

Principes directeurs de l'écotourisme au Laos Grâce à la richesse de la biodiversité peuplant la forêt tropicale et aux villages intégrés aux paysages, le Laos donne dès le départ une orientation en faveur de l'écotourisme...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Tourisme au Laos

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda