#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

La Toue Cabanée : croisière fluviale dans une cabane en bois

| 30 novembre 2011 • Mis à jour le 11.04.2012 à 18h07
         

Les Canalous est le 1er constructeur-loueur français de bateaux fluviaux et possède pas moins de 32 bases en France ainsi qu’en Europe. Fin 2011, ils présentaient à Paris la Toue Cabanée, un bateau de croisière fluviale original et se voulant éco-responsable. Une adaptation contemporaine d’un concept de bateau datant du 18ème siècle.

 

Elles ont longtemps fait parti du patrimoine fluvial français avant de définitivement s’éteindre. Il faut dire que les Toues Cabanées n’ont jamais eu une longue durée de vie.  Au 18ème siècle, elles étaient utilisées pour le transport de marchandises sur la Loire, et arboraient fièrement un mat et une voile pour transporter leur livraison à la force du vent. Une fois à destination, elles étaient désossées sur place, leurs matériaux redevenant de la matière première recyclée dans la construction de charpentes.

Créer un bateau durable à partir d’un concept de bateau éphémère

Pour son trentième anniversaire, Les Canalous a décidé de faire revivre ce modèle de bateau en bois en créant une adaptation contemporaine destinée à la plaisance. Avec la Toue Cabanée, les Canalous souhaite proposer à sa clientèle un modèle de bateau plus respectueux de l’environnement, pour toujours mieux se fondre dans la nature et observer la faune locale. Leur souhait est de revisiter un classique du patrimoine fluvial en le modernisant et en concevant un produit touristique vert, un habitat écologique en accord avec la nature.

La Toue Cabanée, un bateau eco-conçu

Cette Toue Cabanée revisitée utilise une motorisation 100% électrique, propre et silencieuse, pour sa version dédiée aux courts trajets. Pour une plus grande autonomie, certains bateaux disposent de panneaux solaires ou d’un groupe électrogène afin de recharger les batteries.
L’embarcation est principalement composée de bois de mélèze contrecollé (70 mm), même si la coque reste en polyester, qui paradoxalement sera plus durable aura une plus longue durée de vie que le bois.
Cette démarche d’eco-conception se retrouve aussi dans l’utilisation de matériaux naturels, tels que des peintures et lasures à l’eau, sans toxines. D’autres matériaux naturels comme le balsa et la laine de bois permettent une isolation thermique et phonique de qualité. Le recyclage est aussi pleinement intégré dans la conception du bateau, puisque sont utilisés des matériaux de récupération dans les hublots, issus d’anciens bateaux militaires russes.

La Toue Cabanée en Vidéo

Retrouvez plus d’informations sur le site web de la Toue Cabanée.

Organiser une Croisière fluviale avec Les Canalous


La Toue Cabanée : croisière fluviale dans une cabane en bois | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sebastien Repeto
Fondateur de l'Agence Social Media My Destination, Sébastien est avant tout un passionné de voyage.
FacebookGoogleTwitter

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

10 idées de cadeaux de Noël qui vont vous rendre -vraiment- heureux! Faut-il boycotter les cadeaux de Noël ? A l'approche de la grand messe de la surconsommation que sont devenues les fêtes de fin d'année, la consom'actrice...

Voyages solidaires en Amazonie et au Pérou Sur le bateau écologique Selva Viva Latitud Sur propose des croisières sur mesure sur le bateau écologique "Selva Viva" toute l'année....

Sous les auspices de Terre Cambodge Fondé il y a dix ans, Terre Cambodge est basée à Siem Reap, aux portes d’Angkor. Elle propose des circuits et séjours sur mesure, à vélo ou à pied, pour découvrir campagnes et...

Choisir une croisière responsable - l'avis de Jean-Pierre Lamic Jean Pierre Lamic donne ses conseils pour choisir une croisière responsable...

Éco-Croisière dans les Galapagos et circuits guidés en Équateur Éco-Croisière à travers les Galápagos, voyage en Amérique du Sud avec Amerik Aventure...

'Overtourism' ou le grand défi des années à venir A l'international, on l'appelle overtourism - en français, nous pouvons le traduire, même si ce n'est pas très joli, par "sur-tourisme". Symptôme des inconvénients...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda