#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

La Thaïlande fête le nouvel an au mois d’avril

| 31 mars 2019 • Mis à jour le 01.04.2019 à 13h06
Thèmatique :  Bons plans   Conseils   Routes du Monde 
         

Le nouvel an traditionnel thaïlandais qui intervient au mois d’avril est une occasion à ne pas manquer pour découvrir un pays en pleine effervescence. Cette période est appelée “Songkran”. Ce mot d’origine sanskrite signifie “passage” et se réfère à l’arrivée du soleil en Bélier, le premier signe astrologique du zodiaque. D’après le calendrier solaire, le Songkran a lieu le 13 ou le 14 avril, cependant les festivités peuvent s’étendre sur la période du 12 au 16 avril, et même parfois plus. Egalement connu sous le nom de “Festival de l’eau”, le Songkran est célébré dans tout le pays. C’est aujourd’hui l’événement le plus joyeux et pittoresque en Thaïlande.

A cette occasion, de nombreux thaïlandais bouddhistes se rendent dans les temples afin de faire des offrandes et recevoir les bénédictions des moines avant de retourner chez eux pour retrouver leur famille. Dans un geste de révérence et de gratitude, ils lavent les mains de leurs aînés avec de l’eau parfumée aux pétales de rose et au jasmin. Cette eau, à la portée des enfants (et des adultes) devient propice au jeu et une bataille d’eau éclate ! C’est de là que le Songkran a évolué au fil du temps pour devenir la plus grande bataille d’eau au monde.

Le Songkran est ainsi un moment exceptionnel où les visiteurs peuvent participer aux rituels solennels et/ou prendre part à la frénésie des batailles d’eau. Cela reflète parfaitement la mentalité des Thaïs : respectueux des traditions mais aussi toujours prêts à s’amuser ! Si vous avez la chance d’être en Thaïlande pour la période du Songkran, les conseils suivants pourront vous être utiles.

Où vous rendre ?

Bangkok (du 11 au 14 avril): Pour une activité culturelle, offrez-vous une visite matinale au Wat Benchamabophit (le Temple de Marbre), Wat Suthat (proche de la Grande Balançoire) ou Wat Ratchabophit (à côté du Grand Palais). Ces magnifiques temples royaux sont toujours fréquentés par les dévots locaux. Pour les batailles d’eau, rendez-vous à Khao San Road, Phra Athit Road, Silom Road ou Lumpini Park.

Samut Prakan (du 20 au 22 avril) : Dans le district de Phra Pradaeng, la communauté ethnique des Mon organise plusieurs festivités dont des défilés colorés, des concours de beautés pour les hommes et les femmes et d’innombrables spectacles en plein air.

Chiang Mai (du 13 au 15 avril) : Le long des enceintes et des douves de la ville, tout le monde se fait mouiller par les pick-ups qui arrosent tous ceux qu’ils croisent. Vous pourrez trouver refuge dans les temples qui sont particulièrement bien ornés dans cette période, avec des chedis de sable, des drapeaux du zodiaque et des lanternes colorées. Vous pouvez découvrir notamment les temples de Wat Phra Sing, Wat Pantao, Wat Chiang Man et Wat Suan Dok.

Lampang (les 13 et 14 avril) : A 1h30 de route de Chang Mai ou 1h de vol depuis Bangkok. Prenez une calèche pour visiter le centre-ville qui regorge de merveilleux temples et de demeures patrimoniales, tout en teck. Lampang est un lieu hors du temps et hors des sentiers battus, idéal pour célébrer le Songkran comme à l’époque du royaume Lanna.

Loei (du 14 au 16 avril) : Pour les voyageurs assidus, pensez à Na Haew. C’est une bourgade inconnue et reculée, mais qui organise l’un des plus beaux festivals du Nord-Est du pays. Au programme : les magnifiques processions de tours faites de fleurs au temple Si Po Chai. Ensuite, laissez-vous tomber sous le charme de la ville de Chiang Khan où vous trouverez sûrement un gîte pour vous reposer sur les rives du Mékong. Le coucher de soleil sur le fleuve est magique.

Les plages de Thaïlande : A l’Est, les îles de Trat (Ko Chang, Ko Mak, Ko Kood, etc) et au Sud, les îles de Trang (Ko Muk, Ko Kradan, Ko Ngai, etc.) offrent des eaux emeraude, chaudes et cristallines. Ou la plage de Khanom, dans la province de Nakhon Si Thammarat, face au Golfe de Thaïlande, un recoin tranquille pour des dauphins roses de l’Irrawaddy.

Que déguster ?

Un plat authentique et original ! : le Songkran est en plein été et, pour se rafraîchir, quoi de mieux que de commander un ‘Khao Chae’, ou du riz en soupe glacée ! Plus précisément, du riz cuit à la vapeur puis trempé dans de l’eau parfumée aux pétales de roses et aux fleurs de jasmin, surmonté de glace pilée. Il est servi avec plusieurs accompagnements, tels que des boulettes de Kapi (pâte de crevettes), des poivrons verts farcis au porc haché et enveloppés dans une omelette, du porc râpé, du radis sauté, etc. C’est un mets rare que l’on ne trouve qu’en été. Sa préparation prend beaucoup de temps, donc seuls de bons et authentiques restaurants thaïlandais servent cette spécialité saisonnière. Quelques adresses pour en déguster : Thanying, Sanguan Sri, At-Ta-Rote, Huachang Heritage, pour n’en nommer que quelques-unes.

Pour ceux qui cherchent du réconfort : le dessert thaï le plus emblématique est incontestablement le ‘Khao Niao Mamuang’ (riz gluant à la mangue). Petit bonus, les mangues d’été sont particulièrement sucrées. Promenez-vous à Yaowarat (China Town), dans le quartier de Bang Rak ou au marché de Talad Noi pour trouver les étals les plus attrayants.

Bonne année thaïlandaise. Joyeux Songkran (en avance) en Thaïlande !

Conseils au voyageur responsable en Thaïlande – de nombreux voyageurs s’envolent chaque année vers la Thaïlande, séduits par le mélange de raffinement et de dynamisme qu’incarne le pays. Malheureusement, la fréquentation touristique a de lourds impacts sur l’environnement. A tel point que les autorités…


La Thaïlande fête le nouvel an au mois d’avril | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Communiqués de presse

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La feuille de chou du tourisme durable
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda