#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

La deuxième édition des rencontres photographiques berbères, le retour

| 20 octobre 2014 • Mis à jour le 20.10.2014 à 9h58
Thèmatique :  Acteur associatif   Projet solidaire   Routes du Monde 
         

La “vallée heureuse” des Bougmez a accueilli la deuxième édition des Rencontres photographiques berbères en collaboration avec les Ateliers Reza

« L’image au service du changement social »

Reza et les enfants du collège de Trabant

Reza et les enfants du collège de Tabant

Du 17 au 21 septembre 2014, dix élèves du pensionnat du collège de Tabant ont participé aux deuxièmes Rencontres photographiques berbères. Cette année, l’association Assafou, qui organise l’événement, a accueilli parmi les membres de l’équipe le photographe Reza, célèbre pour son travail de photoreporter, mais également pour son engagement social et humanitaire : ainsi Reza parcourt le monde depuis 30 ans, témoin des guerres et des instants de paix.

Plus qu’un photographe, Reza est un homme engagé, qui met la formation visuelle informelle des jeunes et des femmes au service d’un monde meilleur. A ce titre, il a fondé en 2001 l’ONG Aina, en Afghanistan, et mène des actions de formation dans le monde à travers les ateliers Reza tout en poursuivant ses reportages pour les médias internationaux, principalement pour le National Geographic.

L'équipe des rencontres photographiques berbères 2014

L’équipe des rencontres photographiques berbères 2014

D’abord timides, puis plus à l’aise avec les intervenants (Said Marghadi et Reza) et le matériel, offert par Reza et son épouse Rachel, les élèves du pensionnat de Tabant ont pu s’exprimer visuellement et sortir du cadre scolaire. Cet enseignement artistique inhabituel pour eux est devenu un moyen d’expression et de compréhension de leur culture et de leur environnement à travers la photographie du quotidien.

Le but de ces ateliers est de donner à ces enfants la possibilité de manipuler des appareils photographiques et de poser un regard sur leur environnement.

Et, qui sait ?, parmi ces élèves qui arpentent les sentiers de la vallée en arborant fièrement leur Compact en bandoulière se cachent peut-être de futurs photographes…

N’oubliez pas que notre projet a besoin de votre soutien alors, diffusez – partagez et Informez !
Vous pouvez adhérer à l’association « Assafou » ou tout simplement faire un don.
le bulletin d’adhésion est téléchargeable depuis ce lien :
https://drive.google.com/file/d/0B4q8HWDw7QDzaXlRckp6OWRSVWs/edit?usp=sharing

Liens utiles
https://www.facebook.com/pages/Les-Rencontres-Photographiques-Berbe
https://www.facebook.com/lesateliersreza

 

LES AUTRES ARTICLES DE CE DOSSIER


La deuxième édition des rencontres photographiques berbères, le retour | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Saïd Marghadi
Créer un lieu de rencontres et de partage entre cultures, c'est de cette volonté qu'est née TOUDA. A l'origine de la maison d'hôtes TOUDA: Saïd et Sophie, épaulés par Ali, le dentiste de la vallée, et leurs familles sans qui TOUDA n'aurait pu voir le jour. Prénom féminin berbère, TOUDA est un hommage à la mère de Saïd. Chez les berbères, l'homme est le protecteur de la famille, tandis que la femme représente son pilier, symbole de la chaleur du foyer. Ainsi, chaque chambre de la maison porte un prénom féminin, témoignant de l'importance de la femme dans la culture berbère.
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes dans le dossier

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda