#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

L’Ecole du vent : un souffle de poésie en Ardèche

| 31 juillet 2012 • Mis à jour le 15.11.2013 à 16h29
Thèmatique :  Bons plans   Territoire 
         

L’école du vent a vu le jour en septembre 2007, dans le petit village de Saint-Clément (108 habitants) en « Ardèche Plein Cœur ». La création de ce site touristique et culturel s’inscrit dans un projet municipal plus large de développement durable du village, réfléchi comme un moyen de contrer l’exode rural et de donner un second souffle à la vie économique et culturelle de son territoire. En proposant des activités centrées sur la découverte de la nature et du patrimoine culturel, tout en transmettant un message d’éducation à l’environnement teinté de poésie, c’est tout naturellement que l’école du vent a intégré la filière écotouristique de l’Ardèche.

Une école pas comme les autres, au cœur du Parc Naturel régional des Monts d’Ardèche

Rencontre avec Bernard CUOQ, 70 ans, Maire de Saint-Clément depuis 1974.

VA/Comment Saint-Clément s’est-il impliqué dans le développement durable de son territoire ?

Saint-Clément a été une des premières communes de France à avoir la volonté d’implanter un parc éolien sur son territoire, à une époque où seule la ville de Dunkerque disposait d’une installation éolienne. Cette idée, née en 1992, s’est concrétisée en 2005, avec l’inauguration des deux éoliennes de Saint-Clément. Elles produisent aujourd’hui 1.2 mégawatts d’électricité, assurant en partie la consommation du territoire. De plus, dès 1981, la municipalité a fait l’acquisition d’une ancienne ferme pour la transformer en Auberge communale. Notre volonté était de revitaliser Saint-Clément sur le plan économique, pour tenter de contrer l’exode rural et de redonner vie au village.

VA/Comment est né le projet de l’école du vent ? Pourquoi le vent ?

Un bâtiment en ruine au cœur du village a été acheté par la commune en 1995. Il s’agissait d’un corps de bâtiments, ayant servi, au fil du temps, de forge, de bar-tabac, d’habitation… mais laissé à l’abandon depuis plusieurs années. Dès le départ, avec le conseil municipal, nous avons eu l’idée d’y créer une maison thématique. Elle devait initialement s’appeler « La Maison de l’Air et du Feu » en raison des deux éléments très présents ici : le vent (355 jours de vent par an à Saint-Clément !) et les volcans (le village est entouré de treize coulées basaltiques). Une maison des volcans étant en projet dans le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, nous avons préféré recentrer le thème sur le vent, même si la thématique géologique n’a pas été complétement abandonnée. Après de nombreux travaux et la conception de l’histoire du Peuple du Vent, l’Ecole du vent a finalement été inaugurée en septembre 2007.

VA/Après cinq années d’existence, quel bilan tirez-vous de la création de l’école du vent ?

L’école du vent reçoit environ 8 000 visiteurs par an, que ce soit des individuels ou des groupes scolaires. C’est une belle réussite, pour un petit village d’une centaine d’habitants ! Plusieurs emplois ont été créés par la commune pour assurer la gestion et l’animation de la structure. Nous souhaitons encore développer sa visibilité auprès des écoles, des hébergements touristiques, etc. Le but est d’assurer sa pérennité et celle de ses emplois, car son budget est actuellement équilibré par le budget communal.

VA/Après la création d’une Auberge communale, l’implantation d’un parc éolien et l’ouverture d’une « école du vent », avez- vous d’autres projets ?

Pas pour l’instant !

 

Inauguration de l’école du vent par M. le Maire, Bernard Cuoq

 

L’Ecole du vent est plus qu’un musée, un site touristique ou un parc à thème… C’est un concept : poésie, loufoquerie, interactivité, imagination et créativité sont à l’école du vent ce que stylo, cahier, calculatrice et rapporteur sont à l’école ! Ici, pas d’académisme, mais une équipe de comédiens, d’animateurs nature et de « conférenciers » dont le seul but est de faire découvrir la variété et la richesse du patrimoine naturel et culturel du territoire. Grâce à des activités ludiques et décalées qui réveillent l’imaginaire des grands et des petits, les visiteurs partent à la rencontre du « Peuple du Vent », qui, parait-il, apprenait à voler dans cette école pas comme les autres…

Le “ventographe des boutières”…

 

Un programme riche en sensation et en découverte est proposé tout au long de l’année, dont la visite guidée « Secrète école du vent » chaque lundi à 16h30 en août : une découverte ludique et interactive des secrets du Peuple du Vent, pour adultes et enfants.

Mais aussi : Spectacle « Piplume » et atelier d’éveil musical, Sortie nature “Oiseaux et Biodiversité”, Atelier fabrication “Magiques Cerfs-Volants”, Visite guidée du village : “Contre vents et marées !”, Sortie nature “Le chant des volcans”, Excursion “Parcs éoliens et développement durable” …

Toutes les dates ici : programme école du vent

 


L’Ecole du vent : un souffle de poésie en Ardèche | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sandra Bordji

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes dans le dossier

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda