#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

Interview avec Mike Kilburn, lauréat du prix du Tourisme de Demain 2018

| 4 juillet 2018 • Mis à jour le 04.07.2018 à 10h50
Thèmatique :  Acteur privé   Guides   Initiative privée   Innovation   Tourisme de masse 
         

Pour honorer la Journée Mondiale de l’Environnement qui a eu lieu le 5 juin dernier, Mike Kilburn, lauréat du prix du Tourisme de Demain 2018 et directeur général adjoint de l’aéroport international de Hong Kong, nous en dit plus sur la politique environnementale d’une des plus importantes plaques tournantes aériennes au monde.

Une vue d’ensemble de l’aéroport de Hong Kong

WTTC: De quelle manière l’aéroport de Hong Kong a-t-il initié sa politique verte?

MK: En 2012, nous nous sommes fait la promesse de devenir l’aéroport le plus vert au monde. Pour mener à bien cet objectif, nous avons réalisé une étude afin de déterminer nos performances par rapport à d’autres grands aéroports. Alors que nous sommes compétitifs avec d’autres grosses plaques tournantes en terme de taille, nous avons réalisé que nous pouvions aussi nous inspirer du travail d’aéroports de toutes tailles lorsqu’il s’agit de développement durable. Nous avons donc intégré certaines de leurs politiques au sein de nos propres opérations.

WTTC: Qu’est-ce qui distingue l’aéroport de Hong Kong en terme de réduction des émissions de CO2?

MK: La plupart des aéroports se concentrent sur ce qu’ils peuvent faire pour l’environnement seulement de leur point de vue d’opérateur. Notre objectif a été d’aller au-delà en mettant au point des programmes qui impliquent nos partenaires commerciaux, ce qui a eu pour effet d’accélérer la vitesse du changement. Nous avons mis en place des formations et un accès gratuit à notre outil de mesure carbone. De ce fait, 54 entreprises situées dans l’enceinte de l’aéroport ont le même objectif commun de réduction carbone. En 2015, nous avons réduit notre empreinte carbone de plus de 25% par rapport à une base de 2008. Nous avons également établi des partenariats avec plus de 100 restaurants et traiteurs par rapport au gaspillage alimentaire. Nous recyclons plus de 2000 tonnes de nourriture par an, que nous transformons en aliments pour poissons. Nous disposons aussi d’un programme alimentaire qui fournit 33 000 repas par an à des personnes dans le besoin.

Une exposition sur le recyclage dans l’un des terminaux de l’aéroport. de HK.

WTTC: Comment arrivez-vous à motiver vos troupes?

MK: Accorder de la valeur aux participants de ces programmes et apporter notre soutien dans leurs initiatives contribue grandement à maintenir un certain élan. Par exemple, notre programme carbone comporte un soutien logistique gratuit, comme par exemple un système de transports afin de collecter les déchets alimentaires. Cela contribue sans aucun doute à créer une culture participative.

WTTC: Quels conseils donneriez-vous à d’autres aéroports et associations qui souhaitent mettre en place des changements à grande échelle?

MK: Afin d’avoir à vos côtés à la fois actionnaires et entreprises, vous devez leur proposer des programmes qui sont utiles, faciles à établir et de préférence gratuits. Une fois qu’une telle approche a été mise en place, une cérémonie d’engagement est essentielle pour s’assurer du ralliement des dirigeants de chacune des entreprises participantes. Il est important de récompenser ceux qui agissent bien plutôt que de réprimander les non-participants.

WTTC: Cette année, la Journée Mondiale de l’Environnement a coïncidé avec le lancement de la campagne #beatplasticpollution. De quelle manière les aéroports gèrent-ils la question du plastique?

MK: Nous préparons nos partenaires à l’introduction d’une taxe sur les déchets, ce qui aura pour but de créer une incitation financière à la réduction de ces déchets. L’aéroport participe également à une étude qui vise à réduire l’utilisation unique des gobelets plastiques, car ces derniers constituent une source majeure de nos déchets plastiques.

Source de l’article – Newsletter de juin 2018 du World Trade & Tourism Council https://www.wttc.org/tourism-for-tomorrow-awards/newsletter/2018/june-2018/

Aéroport #vert #responsable …

L’aéroport Paris-Charles de Gaulle adhère à HOP! Biodiversité

– … preservation de la biodiversite en aeroport ainsi que patrick gandil directeur …

Aéroport Pôle Caraibe de Pointe à Pitre en Guadeloupe

– … aeroportuaire en decembre 2006 l aeroport pole caraibe de pointe a …

Lionel Guérin, président de Hop ! Biodiversité, Air France

– … nationale pour la biodiversite les aeroport de roissy et de toulouse …


Interview avec Mike Kilburn, lauréat du prix du Tourisme de Demain 2018 | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Vanessa Beucher
Photographe, journaliste & traductrice basée à la Grave dans le massif des Ecrins
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda