#TourismeDurable

Interview avec Caitlin Hicks de Virgin Atlantic, lauréat 2018 du Prix du Tourisme de Demain pour l’Innovation

| 7 décembre 2018 • Mis à jour le 08.12.2018 à 12h16
Thèmatique :  Acteur privé   Ingénierie 
         

La journaliste Holly Tuppen s’est entretenue avec Caitlin Hicks, consultante chez Virgin Atlantic, récent lauréat du Prix du Tourisme de Demain pour l’Innovation – Tourism for Tomorrow 2018 Innovation winner –. Dans cette interview, elle montre que grandes entreprises et pratiques économiques vertueuses ne sont pas des notions incompatibles.

Caitlin Hicks, consultante chez Virgin Atlantic. @wttc.org

HT: Que signifie pour Virgin Atlantic le fait de gagner le Prix du Tourisme de Demain –Tourism for Tomorrow Award -?

Peu importe la taille de votre business ou de votre entreprise, cela reste toujours une très grande satisfaction d’obtenir une reconnaissance après des années d’efforts. Nous pouvons de cette manière être une source d’inspiration pour nos fournisseurs et nos partenaires, lesquels peuvent nous emboîter le pas et apporter d’importants changements dans leurs pratiques commerciales. Il y a toujours eu des défis à relever mais si vous êtes en mesure d’affirmer que vous êtes à la fois finaliste et gagnant de ce prix, cela vous donne alors une très grande motivation pour aider d’autres personnes à comprendre qu’une approche durable est positive pour l’économie.

Un exemple de repas servi à bord de Virgin Atlantic. @www.thepointsguy.com

HT: Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce projet?

Virgin Atlantic est bien conscient que la question des émissions de gaz à effet de serre et du changement climatique est le plus gros défi auquel son secteur est confronté. Mais il existe aussi de nombreux autres problèmes d’ordre social et environnemental importants aux yeux de ses clients et de son personnel. Prenons par exemple le cas des repas servis à bord: avec 5 millions et demi de repas servis chaque année, le catering est un domaine où la compagnie peut avoir un impact bien réel.

Au début du projet, Virgin Atlantic est rentré en contact avec la Sustainable Restaurant Association (SRA) pour faire un audit de son catering à bord et dresser ainsi une liste complète de critères durables auxquels les restaurateurs doivent adhérer. Ensuite, la SRA et l’équipe de Virgin Atlantic ont travaillé main dans la main avec toutes leurs compagnies de catering dans le monde afin de les sensibiliser à la question et de respecter toute une série de critères tels que l’élevage équitable, la pêche durable, la déforestation et la préservation de la biodiversité, le bien-être animal, et la question des déchets.

Cela a été une expérience incroyable de voir les entreprises de catering adopter ces idées et s’impliquer pour trouver des solutions: nos partenaires des Caraïbes se sont convertis à la pêche durable (parmi les critères de pêche durable : s’approvisionner en majorité voire en totalité via des méthode de pêche sélective, canne à pêche ou ligne de traîne, et utiliser des poissons provenant de stocks qui sont en bon état). Celui basé en Angleterre a revu ses pratiques en suivant nos critères, et au Nigeria une entreprise pleine de ressources s’est lancée dans le recyclage de l’aluminium à Lagos.

Les différents critères de travail de la Sustainable Restaurant Association. @www.thesra.org

HT: Quels ont été les principaux défis auxquels vous avez été confrontés lors la mise en place de ces critères? 

Nous travaillons dans un secteur avec peu de marge de manoeuvre: l’optimisation des coûts est une pratique profondément ancrée dans le secteur aérien et tout surcoût financier est regardé avec suspicion. En modifiant nos menus à bord, cela nous a permis de passer à des pratiques plus durables telles que réduire la part de viande et de poisson et ainsi diminuer notre budget mais cela n’est pas toujours possible, car de bonnes pratiques ont parfois un coût plus important. Enfin, l’autre défi auquel nous sommes confrontés est le changement constant de menus, produits, fournisseurs, traiteurs…

HT: Quelle est la prochaine étape pour Virgin Atlantic et la Sustainable Restaurant Association?

Virgin Atlantic est déterminé à devenir un leader dans ce domaine. Lorsqu’une entreprise choisit un fournisseur, cela signifie qu’elle approuve les pratiques de ce fournisseur et ainsi, un choix peut avoir un impact déterminant. La nourriture est une notion-clé en terme de développement durable et Virgin Atlantic se plaît à penser que leur nouvelle approche du catering à bord de ses avions pourrait être un modèle repris par d’autres compagnies aériennes partout dans le monde.


Interview avec Caitlin Hicks de Virgin Atlantic, lauréat 2018 du Prix du Tourisme de Demain pour l’Innovation | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Vanessa Beucher
Photographe, journaliste & traductrice basée à la Grave dans le massif des Ecrins
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Les Trophées symboles de l'engouement pour le Tourisme Responsable Le mardi 30 septembre 2008, s'est déroulée la cérémonie de remise des Trophées du Tourisme Responsable 2008....

COP 21 : « Un vrai grand pas en avant, même si… » Président du Comité 21, Gilles Berhault, en charge du volet « Solutions COP 21 » nous livre ici son sentiment, sur l’évènement et sur ses conséquences...

Villages Clubs du Soleil - Retour sur un modèle original Chez Villages Clubs du Soleil (VCS), le prix de la RSE obtenu en février 2012 est aussi la marque d’un modèle original où pour des raisons historiques et...

Costa Navarino et WWF Grèce unis pour une alimentation saine et responsable Cet événement a pour mission principale de sensibiliser et éduquer les individus sur l’impact de l’alimentation sur la protection de l’environnement...

Airbnb, Bienvenue à la ferme et Miimosa s'associent pour soutenir l'agritourisme Le géant Airbnb se rapproche des projets agritouristiques en France...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda