#TourismeDurable
bynativ est la communauté des agences locales pour votre voyage sur mesure

GAME : les trois mousquetaires du tourisme durable

| 5 mai 2015 • Mis à jour le 17.07.2015 à 7h04
Thèmatique :  Acteur privé   Ingénierie 
         

Tels les trois mousquetaires, Géo-Système, Ethicalia et MaHoC ont adopté la devise du « Un pour tous! Tous pour un », doublant ce mythe de l’amitié par un engagement solidaire à fonctionner sur les mêmes bases saines reposant sur des valeurs qu’ils défendent et guident leurs actions. Ces trois cabinets d’ingénierie en tourisme durable ont décidé de s’unir un jour de 2006 pour former  GAME – anagramme d’union en grec – parce qu’à plusieurs on est plus fort, et parce que le tourisme durable est fondé sur des valeurs de partages, de solidarité et de rencontres.

GAME

Cercle vertueux@Géo-Système

 

Histoire d’un réseau

Tout commence au début des années 2000, lorsque Laurent Arcuset, gérant de Géo-Système depuis 1997, rencontre à l’AFIT Luc DESCHAMPS, fondateur de MaHoC en 1992, dans le cadre de la formalisation d’une méthode d’approche du tourisme durable – Piloter le Tourisme Durable – ce fameux « Livre Jaune » qui révèle les cabinets pionniers du tourisme durable sous l’égide de Jean-Paul Teyssandier. Déjà, le tourisme est pensé comme un secteur au service du territoire mais aussi, comme un vecteur d’échanges entre une diversité d’acteurs qui se parlent peu, trop peu. Christine Le Gargasson rejoindra ensuite Laurent qui auront l’occasion d’expérimenter ensemble ces méthodes dans la Caraïbe et en 2005, Christine rejoint l’équipe de MaHoC. Très vite, MaHoC et Géo-Système décident de s’associer et, dans leur élan, entrainent avec eux deux jeunes cabinets venant de se créer, Alter ID (qui n’existe plus en tant que tel, Marlène, sa fondatrice, ayant rejoint MaHoC) et Ethicalia, afin de fonder ensemble le réseau GAMEdont le cœur de métier est l’ingénierie touristique territoriale. Christine Le Gargasson : « Il était très important pour Luc et Laurent d’accompagner des jeunes à se lancer, notamment à une époque où les syndicats professionnels étaient très dédaigneux. On a besoin d’ingénierie, de développer le travail intellectuel. On était également désireux de voir cette profession s’étoffer. »

Une philosophie engageante

De fait, le réseau GAME se caractérise par un état d’esprit atypique et rare dans ce monde des consultants où la compétition tend à prévaloir. « Certes on est concurrent mais on est avant tout solidaire entre nous. »  En effet, la question de la concurrence s’est posée au départ, car les questions liées à la viabilité des sociétés et le besoin de maintenir l’emploi se sont imposées. Ils ont alors préféré parler de complémentarités et de synergies. En outre, guidés par leur volonté d’action en faveur de la durabilité, les trois cabinets ont à cœur de s’impliquer au quotidien dans la traduction concrète des valeurs qu’ils défendent (tris des déchets, déplacements en train, papiers recyclés, etc.) et tous ont de nombreux engagements au-delà de leur activité professionnelle. Julia Lignères et Isabelle de Montrichard (Ethicalia) soutiennent financièrement et techniquement Endangered Species International Congo, une association congolaise qui œuvre pour la préservation de la biodiversité et des espèces en voie de disparition en République du Congo. Laurent Arcuset est un élu local très actif au sein de sa commune depuis plusieurs années, en sus, il mesure mensuellement son impact environnemental… et restitue l’ensemble sous forme de tableaux. Une vraie philosophie de vie qui a déteint sur l’ensemble de la famille. Enfin, au sein de MaHoC qui, au-delà de ses deux co-gérantes, Martine Malaganne et Christine Le Gargasson, comprend également Emilie LuaBénédicte Marie et Marlène Schmitt, les engagements associatifs sont tout aussi divers, Christine Le Gargasson ayant par exemple fondé l’association «AlterCultures» qui vise à renforcer les échanges entre l’Amérique latine et l’Europe. L’ensemble se traduit par un réseau extrêmement sincère et loyal, construit sur un code de conduite clair : transparence totale entre cabinets, solidarité, partage d’informations, respect des promesses faites aux clients, mises en conformité des valeurs défendues dans leur vie quotidienne. Basés dans le Vaucluse (Géo-Système), Montpellier (Ethicalia) et Paris (MaHoC), tous prennent le temps de se réunir au moins deux fois par an pour faire un point sur les missions communes et réfléchir ensemble à l’évolution du métier et passer des moments conviviaux.

Mahoc

Animation de réunion@MaHoC

Des artisans au service du tourisme durable

Dans l’action, les membres de GAME ont certes chacun des manières de faire spécifiques, mais tous se retrouvent dans l’envie d’aller au fond des choses en faisant du sur-mesure, tels  des  artisans et non comme   « des experts »  imposant leur vision et venant avec des réponses toutes faites. Laurent Arcuset : « On prend le temps de comprendre le territoire, en écoutant les acteurs, en essayant de cibler les différents interlocuteurs pour évaluer la situation et l’ambiance territoriale, l’ensemble va générer du questionnement et on pourra alors attaquer des séquences plus participatives pour révéler l’intelligence collective et territoriales. Nous sommes des révélateurs. » Dans ce travail de co-construction où chacun s’implique très fortement, les clients sont considérés comme des partenaires. Evidemment, chaque cabinet a aussi sa sensibilité particulière et ses domaines de prédilection. Chez MaHoC, composé de quatre CDI et d’une consultante en statut libéral, on aime à travailler dans toute la France, auprès de commanditaires variés, tant publics que privés et au contact de métiers complémentaires pour se confronter à différentes cultures du travail et multiplier ainsi les projets afin de garder ce modèle social vertueux qui permet de salarier quatre personnes. En outre, le cabinet a déjà à son actif plusieurs réalisations à l’international, toujours sur des missions d’étude, de conseil, d’ingénierie, d’assistance technique et de formation. Géosystème et Ethicalia réalisent plus un travail d’implantation localeLaurent Arcuset, fort d’une formation de géographe, a notamment été le fer de lance dans les nombreuses missions réalisées par GAME avec les parcs naturels régionaux. En outre, il est devenu il y a quelques années maître de conférence associé à mi-temps et responsable pédagogique de la Licence professionnelle en tourisme solidaire de l’université d’Avignon. Ce goût pour la réflexion et la recherche l’a amené à boucler une thèse de doctorat il y a deux ans sur « La diversité des acteurs dans un processus de tourisme durable ». Enfin, Julia et Isabelle (Ethicalia) se sont connues sur les bancs de l’université dans un  cursus de Science politique et de droit de l’environnement. Ce socle, leur curiosité et leur dynamisme leurs ont permis de développer plusieurs métiers comme les démarches qualité, en accompagnant par exemple l’ensemble des professionnels du tourisme de la région Languedoc Roussillon à la démarche Qualité Sud de France, pour laquelle plus de mille prestataires ont été labellisés,  ou encore les études d’opportunité et de faisabilité de projets touristiques durable.

Depuis plus de vingt ans pour les plus anciens d’entre eux, les membres de GAME sont donc animés par cette volonté d’utiliser le tourisme comme un levier de développement durable pour les territoires. Ils ont développé des outils, une expérience, de fortes relations, et participent chacun à leur façon à la diffusion des valeurs du tourisme responsable. A suivre…

————– ALLER PLUS LOIN ——————–

En savoir plus sur Géo-Système

En savoir plus sur Mahoc

En savoir plus sur Ethicalia

 

LES AUTRES ARTICLES DE CE DOSSIER :
Cabinets d’ingénierie en tourisme durable


GAME : les trois mousquetaires du tourisme durable | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 voyages sélectionnés par Voyageons-Autrement.com

Informations utiles pour voyager

Marlène Schmitt et Zeid Kassouha, l'université d'Avignon et le tourisme durable en plein coeur! La Licence professionnelle tourisme durable économie solidaire (LPTES) d'Avignon a de nombreuses particularités, notamment...

Innover et entreprendre dans le tourisme Avec 7% du PIB, le tourisme est l’activité économique la plus florissante de notre pays. Fort de ce constat, désireuse de catalyser toujours plus les énergies de tous les...

GAME – un catalogue de formations collaboratif pour aller plus loin dans la mise en tourisme durable des territoires Fort de leur complémentarité et de leur expertise reconnue dans la mise en tourisme durable des...

Briançon fête les 10 ans de son inscription à l'UNESCO La plus haute ville de France, juchée sur un piton rocheux, est une forteresse imprenable imaginée par Vauban. Proche de l'Italie, sa position en faisait...

Les Gagnants des Awards Tourisme Responsable WTM 2017 Le World Travel Market (WTM) de Londres est un des plus grands salons du tourisme à travers le monde. Il réunit chaque année plus de 5000 exposants et 50 000...

GAME : les trois mousquetaires du tourisme durable Tels les trois mousquetaires, Géo-Système, Ethicalia et MaHoC ont adopté la devise du « Un pour tous! Tous pour un », doublant ce mythe de l’amitié par un engagement...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Cabinets d’ingénierie en tourisme durable

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda