#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Focus sur Bruno Carlier, PDG de Wannago: “Take the Med un projet ambitieux pour le développement futur de la Méditerranée”

| 12 juin 2013 • Mis à jour le 20.08.2013 à 15h22
         

Parce que l’humain est un facteur clé de la réussite d’un projet, Voyageons-autrement.com met à l’honneur les acteurs qui s’impliquent dans le projet Take the Med. Bruno Carlier, PDG de la société Wannago, ouvre le bal et nous raconte comment il est venu à participer à ce programme et quel(s) bénéfice(s) il tire de son engagement.

 

Bruno Carlier@BC

Bruno Carlier@BC

Bruno Carlier est le PDG de la startup Wannago, créée en février 2011 dans le secteur du développement d’applications mobiles touristiques. Plus largement, Wannago est spécialisée dans la publication en mobilité des informations touristiques publiques détenues par les Offices de Tourisme et les Collectivités Territoriales.

Ancien président de la cité européenne de la culture et du tourisme durable (CECTD), et de l’office de tourisme de Digne les Bains et du Pays Dignois, il a longtemps exercé des fonctions de cadre au sein de collectivités territoriales.

 

L’implication dans Take the Med (TM)

 

VA/ Comment avez vous connu le programme?

Lors d’un séjour au Maroc en 2011, à l’occasion d’un colloque organisé dans le cadre du programme européen InvestInMed porté par la chambre de commerce et d’industries de Marseille-Provence, j’ai eu la confirmation qu’il existait une multitude de projets attentifs aux questions du développement durable en Méditerranée. Malgré leur grande qualité ils restent méconnus, tout comme leurs promoteurs. J’imagine alors qu’une plateforme numérique pourrait être la solution. Elle utiliserait les outils numériques pour donner de la visibilité aux porteurs de projets et à leurs réalisations. La plateforme sera le lieu de rencontre entre les porteurs de projets et les acteurs susceptibles de promouvoir leurs initiatives.

VA/ Comment en êtes-vous arrivé à participer à ce projet?

J’ai rencontré Eric Raulet, président de Defismed quelques temps après mon retour du Maroc. Lui aussi a fait les mêmes constats et imagine un projet de plateforme numérique sur la Méditerranée. Nos deux idées convergeaient parfaitement, nous avons donc enrichi mutuellement nos réflexions en les combinant et les inscrivant dans une stratégie plus large : Take The Med. La société Wannago est devenue, de fait un acteur privilégié grâce à sa maîtrise des outils techniques et à sa  connaissance du secteur touristique.

VA/ Quel rôle jouez vous précisément dans le programme?

Je pilote la réalisation du prototype de la plateforme qui va être présenté lors du  premier Colloque Take the Med en 2014. Ce prototype est développé par des étudiants tunisiens, eux mêmes encadrés par Lilia Cheneti, professeur spécialiste des TIC à l’université de Sousse. En tant que pilote de ce chantier, j’ai mis à disposition des étudiants, les codes source d’un outil que nous avions conçu il y a quelques temps. Les étudiants, en particulier Saloua une élève-ingénieure, complètent l’outil fourni de fonctionnalités nouvelles afin que le prototype permette de:

  • d’inventorier les projets (au travers une fiche projet dans laquelle figurera textes, photos, vidéo…),
  • géolocaliser un projet,
  • cartographier l’ensemble des projets,
  • favoriser la communication entre les acteurs de la plateforme (porteurs de projets et étudiants) via skype, un blog, ou un tchat.

Take the Med, une opération gagnant/gagnant

 

VA/ Comment la présenteriez-vous?

Je peux distinguer trois objectifs dans TM. Tout d’abord, Il s’agit de révéler l’existant et rendre visible des projets de tourisme durable en Méditerranée par le plus grand nombre possible de partenaires et clients potentiels.

L’autre objectif est de fédérer les acteurs autour de ces projets pour les aider à se développer, prospérer à travers la mobilisation d’énergies et outils comme par exemple le financement au travers d’acteurs traditionnels ou de financements participatifs (le crowdfunding), la recherche, la formation à distance, l’information…

Enfin, TM veut favoriser la communication entre les porteurs de projets afin qu’ils puissent conforter, développer, enrichir leurs offres.

VA/ Comment qualifieriez-vous cette opération?

Le projet Take the Med peut certainement paraître ambitieux dans sa démarche parce qu’il a vocation à fédérer. Mais ce n’est pas un projet impossible. Les TIC vont aider à outiller cette démarche et les acteurs vont créer la dynamique de la plateforme en se l’appropriant.

VA/ Quel(s) bénéfices tirez-vous de votre implication dans ce projet ?

Pour Wannago, la démarche est d’accompagner le développement de cette plateforme. Lorsqu’elle sera suffisamment nourrie, le rôle de Wannago sera de mettre en mobilité les informations renseignées pour permettre aux acteurs d’en disposer sur leurs outils mobiles. L’implication dans ce projet contribue donc au business model de Wannago.  Quant à moi, je peux parler de satisfaction morale et intellectuelle. C’est un projet qui me tenait à cœur et le voir se réaliser est une satisfaction.

Va/ Si vous deviez inviter d’autres acteurs à y participer, quels seraient vos arguments ?

Participer à Take the Med c’est participer à la mise en place d’un axe majeur du développement futur de la Méditerranée.

En effet, le développement économique équilibré de la Méditerranée passera par un tourisme rénové. Un tourisme qui intègrera plusieurs dimensions en particulier celles qui valorisent les produits locaux, qui préservent l’environnement et garantissent une réelle équité sociale ; ce sont les axes majeurs de la plateforme Take the Med.

VA/ Un dernier message aux lecteurs de Voyageons-autrement.com

Je dirai que les acteurs de Voyageons-autrement.com sont des partenaires naturels de l’opération acteurs Take the Med. Des partenaires qui renseigneront la plateforme avec leurs propres expériences touristiques, ou qui participeront à la recherche de nouveaux projets.

Pour en savoir plus sur Take the Med:

  • racontez nous votre histoire, votre projet directement en ligne ici
  • contactez nous: alphee@voyageons-autrement.com

 


Focus sur Bruno Carlier, PDG de Wannago: “Take the Med un projet ambitieux pour le développement futur de la Méditerranée” | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Alphée Edwige Adimi

FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

ADN «Tourisme durable» : Céline Arnal Profondément méditerranéenne, Cécile Arnal aime la mer et particulièrement la Grande Bleue qu’elle sillonne depuis toujours pour la beauté de ses grands fonds et cette population...

Le tourisme responsable en douceur au Mondial du Tourisme (MAP) L'édition 2010 du Mondial du Tourisme (MAP) a fermé ses portes hier soir. Après être passé au salon Salon VIVRE AUTREMENT vendredi, Voyageons-Autrement.com...

Lauréats 2018 des Trophées du Tourisme Accessible Les 4èmes trophées du tourisme accessible ont été remis lors du salon Autonomic. Mis en œuvre et organisés par l’Association Tourisme & Handicaps (ATH), sous...

Les trésors d’authenticité de la Sardaigne la Sardaigne offre une nature aussi enchanteresse que préservée. Contact authentique avec la population avec l’agence Sardaigne en liberté, première agence d’écotourisme...

MAGESTOUR - manuel de gestion environnmental et social pour les professionnels du tourisme en PACA MAGESTOUR est outil de travail pour mener et alimenter une démarche de progrès dans le domaine de la Responsabilité...

Jean-Pierre Martinetti : « La mutation vers un tourisme durable est en marche, oui, mais à quelle vitesse ? » Cofondateur il y a dix ans de la Cité Européenne de la Culture et du Tourisme Durable et, plus...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Take The M.E.D

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda