logo et baseline voyageons-autrement
séjours et de loisirs dans le domaine du tourisme responsable et durable

Festival International du Film de Montagne d’Autrans – Everest Green 2017

| 29 novembre 2017 • Mis à jour le 29.11.2017 à 11h09
Thèmatique :  Acteur associatif   Monde 
         

Du 6 au 10 décembre 2017 se déroule la 34e édition du Festival international du film de montagne à Autrans, dans le Vercors. Les passionnés de montagne et d’image se retrouvent cette année autour du thème de la solitude en montagne. Les films nous embarquent dans un voyage aux quatre coins de la planète, des Alpes françaises au Tibet, de l’Iran au Chili et même sur le toit du monde !

Nepal - Everest Green 2017

©Everest Green 2017

Cette année, l’excellente sélection nous parle d’aventures humaines en milieu montagnard, à travers ses habitants, ses ermites, ses alpinistes, ses voyageurs. C’est aussi le moment de débattre et d’échanger autour de la thématique du festival : la solitude en montagne, choisie ou subie ? Qu’est-ce qui nous pousse à l’isolement extrême ? Est-il encore possible aujourd’hui de se retrouver seul en montagne ? Avec une approche transversale, le festival nous emmène au-delà de l’écran : rencontres littéraires, expo photos, conférences, sorties en raquette et même une épreuve sportive avec le 10e Festitrail, une course ouverte à tous, petits et grands.

Festival Autrans

En compétition : 31 films documentaires, 6 premières réalisations, 7 films courts de fiction et 9 films courts d’animation. Retrouvez la liste complète des films sélectionnés ici. A découvrir également le programme de films hors compétition : des panoramas et des rétrospectives sur les expériences de la solitude en montagne, des séances spéciales et des avant-premières. C’est justement dans cette dernière catégorie que nous avons voulu en savoir plus sur le film Everest Green, nettoyer le toit du monde, de Jean-Michel Jorda qui sera projeté le samedi 9 décembre à 20h30.

Une grande opération de dépollution de l’Everest

Grâce à un financement participatif rassemblant 271 personnes autour du projet, le documentaire Everest Green, produit par la Société Lyonnaise Block 8 production, a pu voir le jour. L’association française Montagne & Partage est à l’origine de cette expédition engagée. L’objectif : collecter les déchets sur le toit du monde, les redescendre, trouver une solution pour les recycler, et même les ramener en France le cas échéant. Quel meilleur outil qu’un documentaire pour sensibiliser aux problématiques de déchets au sommet de l’Everest ?

Everest Green s’est déroulée du 5 avril au 29 mai 2017 avec une équipe et une logistique importante. 16 Sherpas, dont 10 spécialement dédiés à la collecte des déchets. Fred Delloye, vice-président de Montagne & Partage a assuré la coordination de la collecte au-dessus de la cascade de glace. Gérard Clermidy, président de l’association, gérait l’ensemble du projet depuis le camp de base, avec l’appui de son ami népalais Pemba Sherpa. Sans oublier l’himalayiste et réalisateur Jean-Michel Jorda, la journaliste Sandra Stavo-Debauge et l’équipe népalaise de porteurs, muletiers et cuisiniers.

Everest Green - Affiche Film

 

Rendez-vous à Autrans du 6 au 10 décembre, plus d’infos : http://www.festival-autrans.com

La programmation du festival a de quoi nous faire bouger jusqu’à Autrans ! Sans compter que le département de l’Isère met en place des navettes spéciales depuis Grenoble à trois euros le trajet. La démarche écoresponsable ne s’arrête pas là : les festivaliers qui arrivent en bus à Autrans bénéficient de tarif réduit pour les séances.

 


Festival International du Film de Montagne d’Autrans – Everest Green 2017 | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sophie Squillace

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Campagne à bras ouverts en Provence-Alpes-Côte d'Azur
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda