logo et baseline voyageons-autrement
séjours et de loisirs dans le domaine du tourisme responsable et durable

FairBooking : comme son nom l’indique !

| 1 juin 2016 • Mis à jour le 01.06.2016 à 15h13
Thèmatique :  Acteur associatif   Bons plans   Initiative privée   Labels   Tourisme de masse 
         

Pour échapper aux mauvaises pratiques des géants du net qui les étranglent, des hôteliers se sont regroupés au sein d’une association garantissant au voyageur le meilleur tarif et permettant aux capitaux comme à l’emploi de rester sur leurs territoires d’origine. Ainsi est né FairBooking, une initiative que ses promoteurs désirent étendre à d’autres secteurs du tourisme. Rencontre avec le président actuel de cette vertueuse insurrection : Pascal Droux…

P.Droux

Voyageons Autrement : Comment et dans quel but s’est créé FairBooking ? Qui s’en occupe et le gère ?

Pascal Droux : FairBooking a été créé en mai 2013 par des hôteliers nantais qui n’en pouvaient plus de se faire racketter par les grandes agences de réservation en ligne (OTA) comme Booking ou Expedia. Alors que la fréquentation hôtelière et le CA de la profession n’ont augmenté que de quelques maigres points, les commissions prises par ces intermédiaires (de 15 à 30%) ont, dans le même temps augmentées de 27% ! On estime qu’environ 1,2 Milliards d’euros fuient ainsi chaque année nos régions, ce qui représente 300 millions d’euros d’impôts en moins, des dizaines de millions en investissements, sans parler des emplois… Hôtelier à Annecy, engagé dans le syndicalisme professionnel, j’étais justement en train de centraliser les plaintes de mes confrères contre les clauses abusives des OTA quand FairBooking s’est lancé. Je les ai donc contactés aussitôt et comme j’étais loin d’être le seul dans ce cas, on a créé une association à but non lucratif : RéservationEnDirect  qui chapeaute désormais FairBooking, lequel n’est donc pas une centrale de réservation, mais un site de recherche et de mise en relation directe avec l’hébergeur choisi.

Vous avez dit « hébergeur » ? Car aujourd’hui, FairBooking ne propose plus uniquement des hôtels, mais également des chambres d’hôte, des gîtes, des campings, même, bientôt…

En effet. Notre but n’est pas de créer une entreprise ou une structure commerciale, mais bien une communauté, un écosystème reposant sur un nouveau modèle économique : social, solidaire et juste. Partant de là, notre intérêt est de proposer aux voyageurs l’offre la plus représentative et large possible. Nous acceptons donc dans nos rangs tous les types d’hébergeurs, pour autant qu’ils soient professionnels et payent leurs impôts. A terme, nous envisageons même d’ouvrir notre système à l’ensemble des prestataires liés au tourisme : loueurs, prestataires d’activités, restaurateurs, etc. Car c’est leur intérêt et tout autant celui du consommateur. Nous avons aujourd’hui fédéré 2720 hôteliers soit 12% du parc national (si nous étions une chaine hôtelière, nous serions la première). Nous sommes présents dans 44 pays, et venons de recevoir le renfort de deux acteurs majeurs : la Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air (FNHPA) que Booking essaye d’infiltrer depuis des années sans succès et l’Association des hôteliers du Québec présidée par la très dynamique Michelle Doré.

img

Et donc, si on a bien compris : l’économie effectuée sur la commission que prennent d’habitude les OTA (jusqu’à 30% !), cette économie est partagée entre l’hôtelier qui va pouvoir vivre un peu mieux et le client qui, de son côté, va bénéficier d’avantages : petit-déjeuner, sur-classement et ristourne de 5 à 10% ?…

Cela fonctionnait comme ça jusqu’à aujourd’hui, oui, mais cela va changer cet été. Ce qu’il faut comprendre, c’est que de nos jours, toute nouvelle manière de fonctionner passe par le net donc par la technologie : il faut développer une plate-forme dédiée et des outils adaptés (surtout quand vous inventez un nouveau modèle !) autant de choses qui coutent très cher. Or, nous sommes une association, pas une start-up, nous ne pouvons pas lever d’argent auprès de fonds d’investissement et vivons uniquement des cotisations de nos membres. Néanmoins, nous allons investir 400.000 € dans un nouveau système qui nous permettra d’aller au plus simple, à ce que nous voulions depuis le départ : garantir au client qui réserve en direct avec FairBooking le meilleur tarif de l’hôtelier à ce moment T de l’année. Sans négliger des tas d’avantages liés à la fidélisation des clients sur FairBooking. Or, une telle chose n’était pas possible il y a quelques mois encore. Cependant, la Loi Macron 2, passée en août 2015, comportait trois articles fondamentaux aux yeux de la profession (qui s’est rudement battu pour les obtenir, vous pensez bien), et que nous envient les hôteliers de l’Europe entière. L’un de ces trois points est précisément que les OTA n’ont plus le droit d’obliger les hôteliers à leur proposer leur tarif le moins cher ou à avoir un tarif unique, pas plus qu’ils ne peuvent à présent leur interdire de proposer leurs chambres moins chères en direct. Ce qui fait qu’à chaque fois que vous lisez aujourd’hui sur le site d’un OTA que le prix proposé est le meilleur, c’est souvent un mensonge. En revanche, sur FairBooking, vous êtes assurés d’obtenir le meilleur prix et vous ne trouverez jamais moins cher ailleurs.

Et si FairBooking marche vraiment, si FairBooking se développe à grands pas (ce qu’on lui souhaite bien sûr !), qu’est-ce qui garantit, quand vos frais augmenteront en proportion du succès rencontré, que vous ne deveniez pas aussi gourmands que les autres ?

D’autres alternatives ont déjà été mises en place ou sont en train de se déployer pour contourner le quasi-monopole de fait des grands OTA. Toutes sont entrepreneuriales, privées et visent le profit à un moment ou un autre. Pas la nôtre. C’est – pour le moment – notre faiblesse (concernant notamment les investissements), mais c’est aussi notre grande force car, entre nous, on a des tas de soucis et on parle de tout sauf… d’argent !!! On est tous volontaires et réunis sur des valeurs fortes, tous engagés (la seule certitude que nous avons, c’est que nous pouvons contacter 100% des clients qui dorment chez nous. C’est donc à nous de les motiver pour qu’ils passent par FairBooking, à nous de leur faire comprendre que c’est leur intérêt). Bref, on vit une aventure rude mais passionnante : nous inventons un nouveau modèle, une nouvelle technologie également, visant à créer un véritable écosystème qui soit juste et fonctionne pour tous. On propose le contraire même de Booking qui, quel que soit l’endroit où vous voulez aller, vous contraint à passer par une unique porte : la porte Booking (et à en payer le prix !). Chez nous, vous entrerez bientôt à partir du site de n’importe quel hôtelier FairBooking et aurez alors accès à tout l’écosystème : chaque membre devient une porte d’entrée. Derrière l’antichambre de tel petit gîte, c’est tout le système FairBooking qui vous attend ; avec l’assurance de travailler en direct, avec les gens, au meilleur prix ! En faisant, de plus, du bien là où vous passez. FairBooking est la continuité du site internet individuel de chacun. Et, bien sûr, cela veut dire, entre autres avantages, que si l’hôtelier sur lequel vous vous êtes connecté n’a plus de chambre de libre, au lieu de vous dire : pas de place, débrouillez-vous ; automatiquement, il vous sera proposé par lui une chambre dans l’établissement du collègue et concurrent voisin qui vous correspond le mieux. On est là sur du vrai collaboratif (un mot dont beaucoup, sur internet, ont abusé) où chacun participe, respecte des valeurs communes et travaille dans l’intérêt de tous les autres. Nous sommes, réellement, en train de mettre en place un nouveau modèle économique d’avenir, un nouveau système de distribution en ligne, plus juste et plus humain.

CARTE DE VISITE FAIRBOOKER

Et votre initiative intéresse qui, aujourd’hui, en dehors de vous ?!…

On commence à rencontrer les institutionnels, les CRT (Comités Régionaux du Tourisme) notamment. A terme, nous souhaitons parler des territoires sur notre site, participer à leur promotion. Et puis le métier même des hôteliers et autres hébergeurs fait qu’ils disposent d’une masse de datas importante qui peut être précieuse pour les institutionnels pour mieux comprendre les flux de visiteurs et en tenir compte. Non content de sortir du cercle vicieux dans lequel on voulait nous enfermer, nous répondons en tâchant de créer un cercle vertueux, basé sur l’intérêt collectif. Nous commençons également de rencontrer quelques politiques, qui se montrent très intéressés. D’abord parce que ce que l’on est en train de faire : défendre l’économie locale, c’est un peu leur travail quand même…  ensuite parce que c’est une première, la première fois que les hôteliers se prennent en main et font bouger les choses ; enfin parce que, comme nous l’avons dit au début, il y va de l’intérêt général : argent territorial envolé, investissements et emplois en baisse… toutes choses qui ne peuvent laisser indifférents les politiques.

http://www.fairbooking.com/fr

LES AUTRES ARTICLES DE CE DOSSIER :
Fairbooking vs Booking !


FairBooking : comme son nom l’indique ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine

Ecrire et voyager. Voyager et écrire… Depuis 50 ans.


Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Bookbedder : la réservation hôtelière (enfin !) équitable Alors que sur les réseaux sociaux se multiplient les appels de détresse des petits hôteliers du style « Booking m’a tuer ! », trois jeunes ingénieurs...

Holiday Autos location de voiture pas cher 15% de remise >>> formule tout compris et pré-payée, avec réservation en ligne...

HotelGrandParis.com - Réservation en ligne des hotels à Paris A l'initiative de la société Paris Inn, HotelsGrandParis.com est un site portail permettant de réserver en ligne parmi une sélection d'une trentaine...

FERME DU BACHAS - BOUVIERES ACCUEIL PAYSAN est un groupement de paysans, qui prenant appui sur leur activité agricole mettent en place un accueil touristique et social en relation avec tous les acteurs du développement...

États-Unis Pays de la démesure et le plus puissant au monde, mais pas que, il est surtout le centre culturel du monde, une Terre d’accueil depuis les premiers pionniers Irlandais et Britanniques jusqu’aux vagues...

La Loire à vélo, une escapade aux pays des Rois De Blois à Tours vous pouvez découvrir parmi les plus prestigieux châteaux de France (Chenonceau, Amboise, Chambord etc.), mais la région offre beaucoup plus, pour...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Fairbooking vs Booking !

La Campagne à bras ouverts en Provence-Alpes-Côte d'Azur
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda