#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

Essaouira accueille le Congrès mondial du tourisme social – Volet 1

| 30 octobre 2012 • Mis à jour le 26.03.2015 à 10h38
Thèmatique :  Acteur associatif   Monde 
         

 Du 16 au 19 octobre 2012, la marocaine Essaouira a accueilli l’Organisation International du Tourisme Social (OITS) pour quatre journées comprenant l’Assemblée générale de ses membres suivie d’un Congrès mondial.  Ce dernier a notamment permis  de mettre en lumière les avancées et évolution d’un organisme de plus en plus tiraillé entre ses marchés domestiques et l’envie de franchir d’autres frontières, pour que le tourisme social et le tourisme solidaire ne soient pas toujours des mondes étanches qui se regardent.

Les racines du tourisme social

Le développement du tourisme social et associatif est sans doute pour la France l’une des plus belles aventures de la 2e moitié du 20e siècle. Président de l’UNAT, Patrick Brault a à cœur de rappeler le rôle fondamental d’un organisme qui a permis de démocratiser les vacances et d’offrir aux couches les plus défavorisées de la population la possibilité de s’échapper à leur tour d’un quotidien laborieux. Au cœur de cette volonté d’un tourisme pour tous, qu’il soit laïque ou chrétien, de nombreux acteurs : les CAF pour les familles, les Comités d’Entreprise (CE) pour les salariés des grandes entreprises, les Comités des Œuvres Sociales (COS) pour les collectivités et de nombreux partenaires associatifs ou privés. Aujourd’hui, sur 22% des Français qui partent  en vacances en hébergement marchand, 30% ont bénéficié d’une aide sociale. Cette dernière est à 77% le fait des CE via notamment les Chèques-Vacances mais comprend donc aussi l’action des CAF (bons vacances), des caisses retraites et mutuelles et des collectivités locales et territoriales (aides au premier départ..). En 2012, 58% des Français sont partis en vacances. Ils étaient 22% en 1951 mais 64% en 2004. Un taux qui a connu des hauts mais qui a donc aussi régressé suite aux crises. C’est dans ce contexte que s’est ouvert le Congrès d’Essaouira, avec pour bannière ce “slogan” mis en exergue par Jean Marc Mignon, président de l’OITS, lors de son intervention d’ouverture : « Le tourisme social, une vision au bénéfice de tous les citoyens », pour que l’homme reste au cœur du tourisme social et que ce dernier profite encore et toujours au plus grand nombre.

Tourisme social et Tourisme Solidaire

Séance plénière sur la contribution du tourisme social à la solidarité

Vers une redéfinition du tourisme social vers le tourisme solidaire ?

Le Congrès d’Essaouira a toutefois montré qu’aujourd’hui, les limites du tourisme social tendent à dépasser le cadre classique du tourisme domestique. L’articulation du congrès a d’ailleurs tout à fait illustré cette bipolarisation entre un tourisme social à la fois centré sur le développement du tourisme domestique (thème fort de la première journée) mais aussi désireux d’affirmer sa contribution à la solidarité (deuxième journée), qu’elle s’inscrive sur le plan national (intervention de Pierre Meffre pour la région PACA) mais aussi à l’international (intervention de Julien Buot sur les indicateurs de durabilité EARTH qui intéressent le tourisme solidaire). Il est donc tout à fait symptomatique que Jean Marc Mignon, actuel Président de l’OITS mais aussi ex-Président de l’ATES ait consacré l’une de ses interventions sur les concepts, différences et complémentarités du tourisme social et du tourisme solidaire.

Ainsi, si de nombreux points communs existent entre tourisme social et tourisme solidaire (tourisme au service de l’homme, entreprises s’inscrivant dans l’économie sociale et solidaires, choix de société et non recherche du profit pour lui-même, etc.), la différence fondamentale est peut être à voir dans les champs d’interventions d’opérateurs qui, pour les premiers, développent principalement leur action sur le territoire national quand les seconds agissent surtout dans les pays émergents. Ce constat pose donc une vraie question, forme de dichotomie de fond : les voyages solidaires étant souvent lointains, ils restent souvent inaccessibles pour ceux qui ont peu de moyens… Où le tourisme social redéfinit ses frontières et, malgré une réelle envie et un appel explicite au rapprochement avec le tourisme solidaire, ne pourra pas éluder la question du coût de l’ailleurs pour les futurs vacanciers, quand le principe même du tourisme social est de combattre le coût…

Essaouira OITS 2012

Deux représentants de l’UNAT Aquitaine au Ryad Mogador qui a accueilli le congrès.

Un bilan positif et des projets pour le futur

Dressé par Jean Marc Mignon, le bilan du tourisme social est toutefois bel et bien réel puisqu’il a permis de développer le départ en vacances des populations les plus défavorisées. Un chiffre parle, le total Journées Vacances exécutées chaque année par les membres de l’OITS est de 100 millions. En outre, les projets ne manquent pas, le plus emblématique étant sans conteste pour l’heure le développement d’une plateforme d’échanges européens en matière de tourisme social – Calypso – qui aura entre autre vocation de faciliter le tourisme transnational en Europe en mettant en relation l’offre et la demande en matière d’hébergement et autres services touristiques. Où l’on constate qu’indéniablement, le tourisme social a de plus en plus envie de sortir de ses frontières, et tant mieux, si cela permet d’aider tout un chacun à découvrir de nouveaux horizons.

 


Essaouira accueille le Congrès mondial du tourisme social – Volet 1 | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Essaouira accueille le Congrès mondial du tourisme social – Volet 1

  1. Tanned a commenté:

    J’aime bien les concepts de tourisme alternatif et le tourisme social en fait partie! J’attends plus de nouvelles à ce niveau la car c’est très intéréssant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Retour sur la rencontre des acteurs européens du tourisme responsable Lundi 2 Décembre. Bruxelles. Quartier Européen. 13 heures. La conférence internationale « Réalités européennes du tourisme responsable » s’est...

Rencontre avec Oscar Almendros de retour du 26e Congrès mondial du tourisme social. Du 7 au 10 octobre dernier s’est tenu à São Paulo (Brésil) la 26e édition du Congrès mondial du tourisme social organisée par l’Organisation...

Programme JMTR 2012 Vendredi 1er juin 2012 - Conseil régional d’Île-de-France, Paris 7ème Journée animée par Sandrine Mercier (Journaliste - Magazine A/R) 10h00: Ouverture de la Journée Mondiale pour un Tourisme...

Tourisme en Actions – une nouvelle publication de l’OITS La publication du recueil Tourisme en actions – 20 exemples de politiques sociales et programmes à travers le monde, présenté à l’occasion de l’Assemblée...

OITS: 1963 - 2013 Voilà maintenant 50 ans que l’OITS a été créée et c’est au Parlement Européen à Bruxelles que cet événement a été célébré. Représenté sur 3 continents (Amériques, Afrique et Europe), l’OITS a...

Un tourisme social européen ? Oui, mais jusqu’à quel point ? Le tourisme social comme on l’a toujours connu se renouvelle et innove pour s’adapter aux changements de la société, aux crises périodiques du système....

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Forum International du Tourisme Solidaire - FITS 2012

Aventure Écotourisme Québec
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda