#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Deux questions à André Ricolleau

| 11 octobre 2012 • Mis à jour le 11.10.2012 à 9h51
         

Président de la Communauté de Communes Océan-Marais de Monts, André Ricolleau est au coeur des problématiques touristiques et environnementales. Voyageons-Autrement l’a interrogé sur la gestion du tourisme durable au niveau de la Communauté de Communes.

Colloque Tourisme BiodiversitéVA/ Comment se passe la gestion du tourisme durable à hauteur de la Communauté de Communes ?

On a mis en place de nombreuses actions : la canalisation des flux de voyageurs, l’aménagement de pistes cyclables, de sentiers pédestres et équestres. On délimite aussi des périmètres protégés au sein des dunes ou du massif forestier, en partenariat avec l’ONF avec qui nous organisons des veilles estivales. Ainsi, l’été, des équipes de jeunes se promènent en VTT dans les massifs pour répondre aux questions des touristes concernant la faune, la flore, les orientent vers les itinéraires balisés et préviennent les actes de malveillance comme les barbecues ou feu de forêt. Depuis cinq ou six ans que nous faisons cette veille, on a noté que la population touristique y était sensible et se sentait rassuré. Notre forêt est ancienne et avec les pins maritimes, nous nous devons d’être particulièrement vigilants aux feux de forêt.

VA/ Comment se passe la communication vis-à-vis des touristes au sein de la Communauté de Communes ?

Chaque commune a sa propre communication et gère sa politique touristique. Ainsi, les trois communes situées sur le littoral (Saint-Jean-de-Monts, Notre-Dame-de-Monts, la-Barre-de-Monts Fromentine) n’ont pas les mêmes problématiques et les mêmes enjeux que celles de l’intérieur (le Pierrier, Soullans). A Saint-Jean-de-Monts, on s’interroge sur le tourisme durable et la ville a mis en place un programme visant à en faire une « Station balnéaire de demain ». Cela va se traduire par le lancement d’une Plateforme Régionale d’Innovation avec notamment la création d’un laboratoire d’innovation « marketing » qui aura pour objectif d’analyser les comportements et les besoins des « communautés » de clientèles de la station afin d’adapter l’offre des professionnel. Il y aura également tout un volet patrimonial visant à  s’inspirer du passé de la station pour mettre en place les actions d’avenir : autant de services touristiques correspondant aux attentes des touristes du XXIe siècle.

 

 


Deux questions à André Ricolleau | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voyage sélectionné par Voyageons-Autrement.com

Informations utiles pour voyager

Rencontre avec Xavier Druhen - Directeur de la SEML St Jean Activités. Lors du colloque "Tourisme et Biodiversité" de Saint-Jean-de-Monts, nous avons pu rencontrer Xavier Druhen, directeur de la SEML St Jean, qui...

Jean-Guy Robin - le Monsieur environnement de St Jean de Mont Chargé de mission environnement pour la communauté de commune Océan-Marais de Monts, Jean-Guy Robin sait aussi bien reconnaître le chant d'une grenouille,...

La biodiversité est-elle soluble dans le tourisme ? Comment valoriser et préserver des espaces sensibles dans des communes et sur des littoraux où la population est multipliée par dix pendant les mois d’été ? Comment...

Les 19 nominés 2009 des Trophées du Tourisme Responsable Le Comité de Sélection des Trophées, composé de 30 experts du tourisme et du développement durable, et de 20 salariés de Voyages-sncf.com a procédé à l'élection...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Biodiversité & tourisme

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda