#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Destinations Solidaires. Tunisie : du tourisme de masse au tourisme pour les masses ?

| 6 juin 2012 • Mis à jour le 06.06.2012 à 17h03
         

Le jeudi 31 mai, en guise d’ouverture de la Sixième Journée Mondiale du Tourisme Responsable (JMTR) prévue  le lendemain, l’ATES avait invité quelques partenaires (réceptifs, opérateurs ou experts) pour débattre de l’impact du printemps arabe sur le tourisme au Maghreb. Parole à la Tunisie…

Témoignage Tunisie

Mohammed Hamrouni au Petit Bain @G.Clastres

Une expérience de tourisme solidaire

Mohammed Hamrouni est webmaster, responsable de la plateforme « Association de la Mémoire de la Terre de la Tunisie ». S’il n’est pas spécialiste du tourisme, il connait bien son pays et s’inspire surtout de l’expérience d’un collègue du métier Habib. « Avant, le tourisme en Tunisie était un tourisme de masse. Il se limitait aux côtes et ne cherchait pas à rencontrer les populations. Depuis la Révolution, s’il y a moins de touristes, il y une volonté plus grande de rencontrer les Tunisiens. » Et de raconter longuement l’expérience d’Habib, qui a acheté une grotte berbère à Chenini (région de Tataouine) et développé des projets de tourisme solidaire pour redonner vie à des villages berbères (création d’un restaurant local puis d’hébergements troglodytes). Grâce à l’expérience d’Habib, on est passé d’un tourisme de masse, transitoire, fait de contacts furtifs et frustrants (arrêts le temps d’un déjeuner et de quelques achats à Chenini) à un vrai projet – basé sur la protection du patrimoine naturel et culturel de la région (quand Bourguiba avait encouragé les Berbères à quitter leurs villages), un projet de tourisme bénéficiant aux populations avec nombre d’effets positifs : revalorisation identitaire, préservation des savoir faire locaux, apport de devises, échanges éclairant et démystifiant l’autre, financement d’une association de la jeunesse, etc. En outre, au-delà de ce cas éclairant qui a aidé au développant d’une région alors plutôt délaissée, Mohammed souligne combien, l’un des effets du printemps arabe, a aussi été de faciliter ce type d’initiatives venues de la société civile, initiatives qui se heurtaient alors à nombre de difficultés administratives et censures politiques…


Destinations Solidaires. Tunisie : du tourisme de masse au tourisme pour les masses ? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Destinations Solidaires. Tunisie : du tourisme de masse au tourisme pour les masses ? Le jeudi 31 mai, en guise d’ouverture de la Sixième Journée Mondiale du Tourisme Responsable (JMTR) prévue  le lendemain, l’ATES...

La Coalition Internationale pour un Tourisme Responsable dévoile le thème de l’édition 2013 A l'occasion de la Journée Mondiale du Tourisme 2012, évènement créé par l'Organisation Mondiale du Tourisme UNWTO...

Méharée au Moyen-Orient et randonnée chamelière dans le désert en Afrique Méharée en Tunisie, randonnée à dos de chameau au Maroc, traversée dans le Sahara Algérien, trekking en Libye, Voyageons-Autrement.com...

DESERTS - Agence de voyage spécialiste du désert DESERTS - Agence de voyage spécialiste du désert - Une marque de Voyageurs du Monde...

Retour sur le congrès mondial de l'OITS avec Charles Etienne Bélanger Retour sur le congrès mondial de l'OITS avec Charles Etienne Bélanger...

Mohammed Hamrouni - la valorisation du patrimoine berbère Interview vidéo d'une réceptif tunisien...

Vous êtes dans le dossier

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda