logo et baseline voyageons-autrement
séjours et de loisirs dans le domaine du tourisme responsable et durable

Dans les yeux de Roland Michaud

| 14 octobre 2017 • Mis à jour le 08.11.2017 à 8h20
Thèmatique :  Portrait 
         

Sabrina et Roland Michaud parcourent le monde depuis plus de soixante ans. Ce couple de photographe mythique et inséparable a déjà inspiré des générations de voyageurs. Nous rêvions d’en savoir un peu plus sur ces grands aventuriers qui ne délaissent jamais leur appareil argentique ni leur regard curieux et émouvant sur l’Asie. Un film de quelques minutes nous livre un portrait sincère de Roland en voyage en Inde pour sa septième mousson.

Roland et Sabrina Michaud en 2011 Bibliothèque Achères

Roland et Sabrina Michaud en 2011 ©Bibliothèque Achères

L’Inde dans un miroir

L’Inde fait partie des pays que Sabrina et Roland ont plus que traversés. Au fil des années, ils en ont fait leur deuxième maison. Attachés, ils y reviennent le plus souvent possible pour en saisir la beauté fascinante qui s’en dégage. En Septembre 2015, Roland décide de repartir seul en Inde pour immortaliser sa septième mousson. Dès les premières minutes du film, lorsque Roland prépare son matériel photo avant le départ, il nous donne une définition de ce qui l’attire en Inde : « C’est un pays exceptionnel qui contient tous les autres pays. C’est le résumé du monde. On trouve tout en Inde, le meilleur et le pire. » Il souhaite cette fois-ci encore capturer le phénomène climatique de la mousson, annonçant la saison des pluies. Difficile à exprimer, encore plus à photographier, il s’agit d’être au bon endroit au bon moment.

La 7ème mousson de Roland Michaud

La 7ème mousson de Roland Michaud, un film de Frédéric Lemalet et Frédéric Elhorga

L’essence du film

Roland part accompagné de son ami Frédéric Lemalet, qui le filmera tout au long de ce périple dans l’Himalaya indien. On n’aurait pas pu rêver mieux comme documentaire sur Roland Michaud. « Jamais il n’aurait voulu qu’on le dirige et qu’on lui dise ce qu’il doit faire, alors on est devenu invisible et il oubliait complètement la caméra, on le suit c’est tout. » nous précise Frédéric . C’est avant tout un partage, une manière de rencontrer en image un homme extraordinaire qui voyage en Inde pour un travail photographique. Particularité du grand photographe en question : Roland Michaud vient de fêter ses 87 ans et ses clichés sont toujours réalisés en argentique. Frédéric nous explique : « J’aime sa façon de créer, c’est ce que je voulais filmer. Comment travaille-t-on aujourd’hui la photo argentique ? Je voulais aussi laisser une trace en vidéo de cet ami hors du commun. » Frédéric Lemalet est lui aussi photographe. Passionné du Tibet et des peuples nomades, de nombreux points communs le lient à Roland depuis leur rencontre en 2008. Ils partent pendant dix jours dans le Nord de l’Inde, jusqu’à Dharamsala. Capitale du gouvernement tibétain en exil, c’est ici que réside le Dalaï Lama. A la fin de l’été, la mousson y est généralement abondante. Les deux hommes sont accompagnés quelques jours de Frédéric Elhorga, qui coréalise le film, et d’un ami tibétain fixeur-traducteur indispensable.

Roland Michaud - Inde

©La 7ème mousson de Roland Michaud

Portrait d’un homme extraordinaire

Rien n’a été calculé pour ce film, le projet s’est fait un peu par hasard. C’est surement la clé de la sincérité qui s’en dégage. Frédéric nous confie : « C’est vraiment un concours de circonstance, on se retrouvait tous en Inde au même moment, avec mon ami basque coréalisateur. Il y a eu ce que j’appelle la troisième main, une sorte de signe du destin, le film devait se faire. » Frédéric voulait garder un souvenir de ce voyage et simplement filmer Roland en train de choisir les spots parfaits pour ses photos. L’idée était aussi que ce film inspire et serve de motivation. « Roland est un modèle : il est inépuisable, il n’a besoin que de son regard et de son appareil photo. Il se lève à 6h30 chaque matin et commence par écrire dans son carnet. Il note tout, car chaque jour est un cadeau, pour tout le monde d’ailleurs, mais encore plus à cet âge-là. »

Combattre ses peurs, ne pas rester immobile

Ce film donne envie de suivre ses rêves et sa passion, et montre que rien n’est impossible puisque Roland le fait. Comme nous le précise Frédéric : « Si un vieux monsieur part dans l’Himalaya en pleine mousson pour ramener des photos alors chacun peut essayer de partir, de se lever tôt, de se mettre à travailler, à observer, à créer … » Quand à Roland, plein de sagesse également, il se livre à la camera et partage sa vision du voyage, de la photo et de l’Inde. « Les voyages forment la jeunesse bien sûr, mais ils forment encore plus la vieillesse, on devient de plus en plus sensible aux couleurs, on aiguise son regard avec l’âge, je ne vois pas la même chose qu’il y a 50 ans ou 20 ans. » 

L'Inde dans un miroir - Roland michaud

©Roland Michaud

L’Inde, et particulièrement Dharamsala, appelle naturellement à l’éveil de la spiritualité. Certains trouvent leur chemin en se nourrissant de la nature, des hommes, des dieux. « Pour moi, la spiritualité de Roland, elle est liée aux éléments, à l’environnement. C’est un observateur qui se nourrit des situations extérieures et du ciel. Il peut être fatigué et tout d’un coup les éléments se mettent en harmonie autour de lui pour lui redonner de l’énergie: la pluie, la lumière et une rencontre soudaine. »  nous confie Frédéric. Dans le film, Roland exprime sa gratitude lorsqu’il réalise le cliché rêvé de la petite bergère : quel cadeau ! dit-il. Grâce à ce film, que l’on reçoit comme un cadeau, on devient autant attaché à Roland que le réalisateur semble l’être.

Actualités Frédéric Lemalet :

  • Tibet portraits, double livre photos de 54 portraits.
  • Contes et sagesses du Tibet, qui regroupe une soixantaine de contes collectés au Tibet auprès des nomades

Plus d’infos : http://lemaletfrederic.com/

Actualités Sabrina et Roland Michaud :

  • Du 19 au 22 octobre, Grand Bivouac d’Albertville : rencontre avec Sabrina et Roland Michaud lors d’un atelier photo co-animé avec Fréderic Lemallet sur les secrets du portrait de voyage.
  • Ne manquez pas la projection de « La 7ème mousson de Roland Michaud », le jeudi 19 octobre à 15h30 et le samedi 21 octobre à 14h00. Plus d’infos : http://www.grandbivouac.com
  • L’Inde dans un miroir (2016), éditions Hozhoni

« La 7ème mousson de Roland Michaud », film de Frédéric Lemalet et Frédéric Elhorga


Dans les yeux de Roland Michaud | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sophie Squillace

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous à Clermont pour la troisième édition des Universités du Tourisme Durable !

L'actu en continu

Les plus partagés

    Les derniers tweets

    Les catalogues Voyagiste


    Agenda