logo et baseline voyageons-autrement

Dans les pas d’Abraham avec Arvel

| 3 novembre 2016 • Mis à jour le 07.11.2016 à 9h46
Thèmatique :  Acteur associatif   Acteur privé   Routes du Monde 
         

Allier l’expérience de la marche à la découverte d’un sentier qui traverse les terres sacrées des trois grandes religions monothéistes, c’est ce que proposent aujourd’hui plusieurs voyagistes à l’image d’ARVEL qui ont participé à la formidable aventure du sentier d’Abraham. Avec près de 400 km, 40  communautés reliés, quatre pays traversés, ce dernier s’ouvre aux marcheurs mais aussi aux cyclistes et d’une façon plus large à tous ceux qui souhaitent redécouvrir les territoires et les peuples de Palestine et Cisjordanie sous un autre jour que le seul faisceau réducteur de l’actualité.

Sentiers d'Abraham

Dans les pas d’Abraham@DR

Un chemin d’espoir et de paix

Dépasser le seul prisme d’un territoire complexe déchiré par des conflits récurrents depuis plus d’un demi-siècle et penser l’humain, c’est peut  être là et avant tout là l’enjeu du sentier d’Abraham. Soutenu par la Banque Mondiale, qui a investit plus de 2 millions de dollars dans la mise en valeur du sentier, et qui y voit aussi un levier pour « réduire la pauvreté et promouvoir une prospérité partagée », l’idée d’un sentier à la fois passerelle culturelle et route touristique retraçant les pas d’Abraham au cœur des pays de Terre Sainte a peu à peu fait son chemin… A terme, il devrait couvrir 5 000 km et 10 pays du Moyen-Orient. Pour l’heure, long de plus de 400 km, il offre déjà de belles perspectives. En France,  l’Agence Française de Développement, Tetraktys et l’AFRAT se sont emparés du projet et ont convié une dizaine de voyagistes à un repérage sur le terrain pour imaginer des voyages ensemble.

L’ARVEL faisait partie du lot, en la personne de Stéphane Lyonne, qui a participé à la reconnaissance et au balisage du sentier et livré un témoignage passionné à son retour : «  Ce que nous retenons surtout, au-delà de la richesse culturelle et de l’hospitalité légendaire des Palestiniens, c’est l’implication totale de tous les acteurs pour tisser des liens, créer des ponts, valoriser les savoir-faire, développer les territoires et prendre en main leurs destins. Notre mission exploratoire n’est pas terminée mais nous sommes d’ores et déjà convaincus. Voyager sur Le Sentier d’Abraham c’est comprendre le présent grâce à un projet résolument tourné vers l’avenir. »

Abraham ville enterriée

Le long du sentier d’Abraham@DR

Dans les pas d’Abraham

D’ores et déjà, depuis 2008, ils sont plus de 4 000 voyageurs à avoir foulé ce sentier, découvrant des territoires encore vierges, des paysages naturels uniques entre terres et mers, un patrimoine historique et religieux exceptionnel avec la traversée de la Palestine, de Bethléem, des ruines de l’époque de Salomon, des temples, des mosquées, des monastères. Lors de son repérage sur place, Stéphane Lyonne raconte avoir randonné  dans des paysages contrastés : profond canyon, wadi fleuri désert minéral, lever de soleil sur la mer Morte mais aussi visité l’Eglise de la Nativité, le Sanctuaire de Moïse, le Tombeau des Patriarches, sans compter les petites ruelles bruissantes et animées des vieilles villes historiques telles Jéricho, Hébron et Jérusalem bien sûr.

Sentier Abraham

Face à la mer Morte@DR

La touche spéciale d’Arvel

Toutefois, fidèle à sa philosophie et à sa vision du voyage, Arvel a aussi souhaité imprimer sa marque sur le sentier et au-delà des découvertes naturelles et patrimoniales, privilégier la rencontre et les échanges avec les populations locales. Ainsi, chemin faisant, le randonneur aura la possibilité de loger chez l’habitant ou de prendre des repas chez des hôtes palestiniens, il pourra aussi rencontrer des acteurs locaux et échanger avec eux sur les différents projets qu’ils développent. Les savoir-faire des artisans locaux seront également valorisés, avec toujours à l’esprit de faire en sorte que le tourisme soit un levier de développement économique pour les populations rurales éloignées des gros centres touristiques. D’ores et déjà, il existe une véritable tradition d’hospitalité avec par exemple, la fameuse soupe d’Abraham, un plat toujours disponible pour le pèlerin, le marcheur, ou l’ami qui en fait la demande.

Logo Arvel

Courant octobre, un premier programme sera mis en ligne qui comptera bien sûr trois jours de randonnées (deux à six heures de marches sans difficultés particulières) mais aussi de nombreuses visites et découvertes, et bien sûr des soirées animées entre bivouacs, maisons d’hôtes, hôtels, ou sous le mensaf, la tente bédouine.

Aller + loin :
http://www.arvel-voyages.com/expedition-palestine-abraham-12j.html

 


Dans les pas d’Abraham avec Arvel | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

A la Rencontre des acteurs du tourisme équitable et solidaire Voyageons-Autrement.com est parti à la rencontre de ceux qui tentent de construire un développement durable du tourisme. Rencontre avec le Directeur...

ANAK Bali et ARVEL, un partenariat fort et des enfants heureux d’aller à l’école ! Voyager en Indonésie avec ARVEL, c’est aller à la rencontre d’un pays passionnant, mais aussi, avoir la possibilité de découvrir...

ESTC 2012: Ready to transform the tourism industry ? Du 17 au 19 septembre prochain se déroulera en Californie l'Ecotourism and Sustainable Tourism Conference, ESTC 2012, le grand congrès international de l'écotourisme...

Les Gagnants du Tirage au sort du 1er Juillet 2008 Le second tirage au sort du concours Quel voyageur êtes-vous, organisé par Voyageons-Autrement vient d'avoir lieu....

La ville de Paris vous invite à une table ronde sur le tourisme équitable LA ville de PARIS organise, à l'occasion de la quinzaine du Commerce Equitable 2009, une table-ronde sur le tourisme équitable....

Glenn Jampol, le jovial Artiste de l'écotourisme du Costa Rica [caption id="attachment_27039" align="alignleft" width="442"] Glenn Janpol, pionnier de l'écotourisme au Costa Rica[/caption] A l’image de son pays...

Aventure Écotourisme Québec
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda