#TourismeDurable
10 ANS DE TOURISME DURABLE

La Vallée de Chamonix Mont-Blanc labellisée Flocon Vert

| 17 octobre 2013 • Mis à jour le 13.11.2013 à 12h21
Thèmatique :  Acteur associatif   Institutionnel   Labels   Territoire 
         

Après les Rousses dans le Jura et Villars au cœur des Alpes Vaudoises (Suisse), c’est au tour de la vallée de Chamonix Mont-Blanc de décrocher un Flocon Vert décerné par l’association Mountain Riders. A l’instar des Pavillons Bleus côté plage, Le Flocon Vert vise à distinguer les stations de montagne qui s’engagent dans le développement durable. Assez jeune, le label souhaite fidéliser un nombre croissant de stations pour être reconnu du grand public et orienter ainsi la clientèle vers les stations labellisées.

Montain Riders

Remise par Mountain Riders du Flocon Vert au maire-adjoint de Chamonix @GC

L’engagement des stations

La quête du  Flocon Vert s’apparente plus à une ascension qu’à une ballade en forêt. Pour l’obtenir, 31 critères répartis en 8 thématiques (transport, social, déchets, aménagement, eau, énergie, gouvernance, territoire) sont pris en compte. A Chamonix, qui voit sa population multipliée par quatre à l’année du fait des touristes et visiteurs,  les transports collectifs ont compté parmi les priorités de la mairie d’Eric Fournier. Depuis 2005, cinq lignes de bus ont été ouvertes, entièrement gratuites, permettant aux habitants de se déplacer librement entre Servoz et Vallorcine. En outre, toutes les demi-heures, un « tram-train » circulent entre toutes les localités de la communauté de communes.  Autre action phare, depuis 2009, la mise en place d’un Plan Climat Energie Territorial avec pour double objectif la réduction des gaz à effet de serre (88% des émissions de GES sont liées aux acteurs extérieurs à la Vallée) et l’adaptation du territoire au changement climatique. Enfin, une tablette numérique est actuellement en construction, et visera, tel un musée à ciel ouvert avec des bornes géolocaliséees, à mettre à disposition du grand public, des informations touristiques mais aussi pratiques, scientifiques et culturelles sur la vallée de Chamonix.

FloconVert

Mountain Riders

Michèle Ulrich (gauche) à l’observatoire atmosphérique Generali @A.Mornard

Les actions sont donc nombreuses, concrètes et font intervenir de nombreux acteurs, qu’ils soient publics ou privés. Aux Rousses, les transports collectifs et le Plan Climat ont également fait partie des priorités. Michèle Ulrich, directrice de la Sogestar Les Rousses, précise : « Notre grande force a été de créer une communauté de commune et un syndicat mixte  (SEM) certifiée ISO 14001, qui, par sa structure unique, nous a permis d’être plus efficient sur la gestion et la gouvernance de la station. Pour nous, la priorité reste l’accès, que le client qui n’a pas de voiture puisse également venir chez nous. » Parmi les nombreuses actions réalisées, elle cite également : le tri systématique des déchets, la sensibilisation des salariés aux éco-gestes, la mise en place de véhicule électrique sur la station et de bâches de sensibilisation en chanvre sur les pylônes de télésiège, l’utilisation d’eco-cup pour tous les évènements particuliers, la création d’une chaufferie bois pour alimenter différents bâtiments public de Prémanon. Enfin, à Villars, après la création d’une « Table Verte » afin de rassembler les différents partenaires, de nombreux champs d’action ont été explorés dont une carte « Transport-Mobilité » pour valoriser les transports en commun et l’adoption d’une loi sur les panneaux solaires visant à encourager les énergies renouvelables.

Vers une reconnaissance auprès du grand public

Si les stations élues au label Flocon Vert ont intégré les enjeux environnementaux et sociaux dans leur modèle de  développement, il semble que pour l’heure, la clientèle soit encore assez ignorante de ce label. Pour le président de l’office de tourisme de Chamonix, Bernard Prud’Homme, la communication vers les touristes est justement la prochaine étape : « Nous sommes en train de réfléchir comment communiquer notre démarche à la clientèle, comment transformer Le Flocon Vert en discours grand public. ». A Chamonix, où 60% de la clientèle est internationale, l’enjeu est de taille mais pas toujours évident, notamment si l’on pense aux touristes des destinations émergentes dont les comportements sont encore très consuméristes. Heureusement, d’après Bernard Prud’Homme, Chamonix peut aussi compter sur son image sportive, qui, permet de filtrer quelque peu la clientèle : « En outre, notre office de tourisme propose des services en sept à huit langues et bénéficie aussi de l’apport de tout un territoire ». Michèle Ulrich, directrice de la Sogestar Les Rousses, pense aussi qu’il est important d’informer les touristes quant aux actions engagées : « Je réalise que nous  ne communiquons pas assez sur nos actions. C’est important. Nous allons devoir y réfléchir ». Ainsi, peu à peu, les choses bougent. A Chamonix, des séjours éco-responsables commencent à se mettre en place pour certaines clientèles. Des Britanniques viennent depuis Londres en train, séjournent dans des bâtiments à énergie positive et privilégient les produits locaux. En outre, il existe d’autres réseaux qui visent à encourager les stations de montagne à s’engager dans la durabilité, à l’instar d’Alpine Pearls, qui rassemble déjà près de 30 stations françaises et d’Europe du Nord. Coordinateur et responsable de Mountain Riders, Laurent Burget précise : « Notre idée, quand nous avons mis en place Le Flocon Vert, était aussi de soutenir les élus, d’éviter que leur politique « durable » s’essouffle. Le Flocon a valeur d’exemple. Sinon, quelle montagne laisseront-nous à nos enfants ? »

——————————————-

En SAVOIR PLUS

Les Quatre phases du Label Flocon Vert :

Dépôt de candidature à l’association Mountain Riders via un questionnaire sur les actions engagées.

Analyse durable : Mountain Riders vérifie si la station présente suffisamment de points conformes aux critères du label.

Audit de terrain : par un organisme indépendant

Validation du comité de labellisation composé de représentants des Mountain Riders, de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe et de la Fondation Nicolas Hulot.

Les sites pour en savoir plus :

www.flocon-vert.org
www.mountain-riders.org
www.f3e.org/
www.fnh.org
http://www.alpine-pearls.com

Nos remerciements à l’Observatoire Atmosphérique Generali (au centre du Parc André Citroën de Paris) et à Generali pour le magnifique survol de Paris en ballon réalisé suite à la conférence de presse tenu sur ce même lieu. http://www.generali.fr/
Ils en parlent aussi : 20Minutes


La Vallée de Chamonix Mont-Blanc labellisée Flocon Vert | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Accessibilité et Mobilité douce en montagne : le Réseau Alpine Pearls s’engage Parmi les réseaux de développement durable en montagne, le réseau Alpine Pearls a la particularité de regrouper 28 destinations...

Planet Earth - Production de vêtements et accessoires - développement durable et Matos de Montagne Choisir son matériel de façon responsable avec Planet Earth : Production de vêtements et accessoires...

Fidéliser les saisonniers en montagne. L’exemple des Villages Club du Soleil. Acteur majeur des villages de vacances en France, les Villages Club du Soleil possèdent 90% de leurs implantations en montagnes. Se...

Rencontre avec Laurent Burget, directeur de Mountain Riders L’association Mountain Riders existe depuis 2001. Elle est née avec le ramassage des déchets au printemps, après la fonte des neiges. Elle a pour objectif...

Vers une labélisation durable des stations L'hiver approche à grands pas et déjà les vacances aux sports d'hiver se prévoient. Comment choisir sa station de manière responsable ? En consultant l'Eco Guide des Stations...

Emissions GES Choisir son matériel de façon responsable avec Mountain Riders. Emissions GES est un critère d'évaluation et de l'engagement environnemental de 30 marques françaises et étrangères. Voir l'Eco Guide...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda