#TourismeDurable

Ces régions qui investissent dans les deux roues

| 25 juillet 2013 • Mis à jour le 29.07.2013 à 16h14
Thèmatique :  Initiative nationale   Initiative régionale   Institutionnel   Labels   Territoire 
         

Et si le vélo était l’avenir de nos régions ? Depuis plus de dix ans, collectivités, départements, régions investissent dans l’aménagement de voies cyclables. Elles ont compris que les deux-roues, au-delà de ses multiples bienfaits, peut être source de nombreuses retombées économiques. D’après les Départements et Régions cyclables, sur les 19 507 kilomètres de véloroutes et voies vertes prévus, 6 903 kilomètres ont déjà été réalisés. Schémas régionaux et départementaux se multiplient. Il serait difficile ici de présenter toutes les initiatives existantes, nous avons donc choisi trois exemples de développement vertueux : le Centre, la Bretagne et l’Alsace.

Loire à Vélo

Chambord. @L.de Serres/CRT Centre Val de Loire

Le Centre : laboratoire du tourisme à vélo

La région Centre est vraiment le précurseur du mouvement pour le vélo en France. Dès 1996, l’itinéraire de la « Loire à Vélo » a été imaginé, financé et construit par l’association des Régions Centre et Pays de la Loire. En 1998, la marque “Loire à Vélo” était déposée à l’INPI et le résultat est là : 800 kilomètres de pistes cyclables aménagées entre Saint Brévin les pins (Loire Atlantique) et Cuffy dans le Cher, partie intégrante de l’Eurovelo-route 6 (reliant l’Atlantique à la mer noire) avec, en sus, de nombreuses ramifications et itinéraires bis. Ces routes traversent notamment la « Vallée des rois » et ses fameux châteaux au cœur du Val de Loire (280 kilomètres inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco !). Elles sont aussi reliées à l’Euroveloroute n°1 qui suit la côte atlantique dont une partie de la Vendée.

En tout, 50 millions d’euros ont été investis sur dix ans avec la région Centre pour principal financeur (24 millions d’euros investis jusqu’en 2012). Un pari gagné puisqu’en 2012, la région a enregistré 17 millions d’euros de retombées économiques directes. Côté fréquentation, en 2010, la « Loire à Vélo » a été parcourue par plus de 730 000 cyclistes, 802 500 en 2012. Quatre-cent-vingt-cinq professionnels sont labélisés « Accueil Vélo ». Au cœur du processus, de nombreux topoguides ont été édité, alliés à des circuits clef en main, des week-ends à vélo, un affichage urbain, des aires dédiées. Tout le monde joue le jeu. Les offices de tourisme relayent l’information. A l’horizon des dix prochaines années, l’enjeu défini par le schéma régional d’aménagement et de développement durable du territoire est de relier, à vélo, l’ensemble des destinations touristiques de la région Centre à la France et à l’Europe, soit plus de 3000 kilomètres de pistes cyclables en dix ans via six Veloroute et quinze territoires cyclables. A terme, la région Centre souhaite devenir la première région de tourisme à vélo de France.

Cyclotourisme

EuroVelo 4, Cap Frehel @Pierre Torset/Tour de Manche

La Bretagne : terre de champions !

En Bretagne, on aime le vélo. La région est marquée par de grands noms tels Robic, Petit-Breton, Bobet ou Hinault. Deuxième région française dans la pratique du deux roues, elle a su aménager un réseau de huit grands itinéraires de véloroutes et voies vertes qui se déroulent sur 1 300 kilomètres et traversent citées et campagnes de la Manche à l’océan Atlantique. Chemins de halage, voies vertes, anciennes voies ferrées, petites routes, tout est bon pour découvrir en deux roues les paysages du golfe du Morbihan, les massifs des Monts d’Arrée ou les abords de l’ancien canal qui couraient alors de Nantes à Brest sur 365 kilomètres aujourd’hui reconvertis en pistes cyclables.

La région Bretagne s’est également rapprochée de la Basse Normandie et des britanniques pour valoriser le vélo de part et d’autres de la Manche en s’appuyant sur trois itinéraires phares transfrontalier, tous trois récemment ouverts. Parmi eux, le Tour de Manche, qui court entre la côte d’Emeraude, la baie de Saint Brieuc, la côte de Granit Rose pour s’achever entre Roscoff et le comté de Cornouaille en Angleterre et, moins sportif, le Petit Tour de Manche, qui se concentre quant à lui sur Saint-Malo, le Mont-Saint-Michel et la pointe du Contentin avant d’embarquer pour la côte anglaise. La Vélodyssée traverse également la région du nord au sud, avec 80% de voies vertes et des joyaux plus méconnus comme la ville de Redon.

Dans cet élan dédié au vélo, beaucoup de professionnels ont également sauté le pas : locations de vélos, mise à disposition de vélos électriques par les hébergeurs, circuits organisés, co-transport vélo-train. Une ville comme Rennes a même été pionnière en fournissant un système de vélopartage public dès 1998, le Vélo Star. La Petite Reine de Bretagne a donc un bel avenir devant elle, d’autant que les retombées économiques avec une dépense moyenne des touristes de 75 € par jour a de quoi conforter la région dans ses choix.

Les régions et le vélo
EuroVelo15 à Strasbourg @DEMARRAGE/EV15 Rhine Cycle Route.

L’Alsace : le plus grand réseau cyclable de France !

Avec plus de 2 500 km d’itinéraires cyclables dont 1 300 kilomètres d’itinéraires balisés, l’Alsace est un paradis pour les fans de balades à deux-roues ! Elle compte une multitude de voies vertes, de pistes cyclables et d’EuroVelo-route. Pour exemple, depuis 1992 et l’adoption de son plan vélo, le conseil général du Bas Rhin a réalisé près de 735 kilomètres d’itinéraires cyclables sur son territoire, reliant entre eux la plupart des pôles d’attraction du territoire. Aujourd’hui, le développement du vélo reste une priorité pour les collectivités alsaciennes regroupées autour du projet « Alsace à vélo ». Idéalement placée, la région est à la croisée de trois EuroVelo : l’EuroVelo 15 / la Véloroute Rhin (http://velorouterhin.eu/) qui relie Andermatt à Rotterdam en suivant le Rhin, la Via Roma Francigena (EV5) de Londres à Brindisi en cours de structuration et enfin la Véloroute des Fleuves (EV6) de l’océan Atlantique à la mer Noire dont une partie reprend le tronçon de la Loire à Vélo. L’Alsace inaugure également l’itinéraire emblématique de la Véloroute du Vignoble en 2013, 135 km à flanc de coteaux entre vignes et villages typiques, à l’occasion des 60 ans de la Route des vins d’Alsace.

Les circuits abondent : l’itinéraire cyclable des Trois Pays, qui permet de partir à la découverte de nos voisins helvètes et allemands ; la Traversée du Massif des Vosges, de Wissembourg à Thann ; le circuit qui sépare le Mont Ste Odile et le Haut-Koenigsbourg ; l’itinéraire qui relie la vaste Forêt de Haguenau et les rives du Rhin et bien sûr, l’incontournable Route des Vins et ses magnifiques villages fleuris dont Ribeauvillé, Riquewihr et Zellenberg. A nouveau, de nombreux professionnels se sont associés à l’initiative pour soutenir l’Alsace à vélo, à l’image d’Horizon Alsace, un regroupement d’hôteliers qui proposent des séjours rando-pédestres ou cyclistes. Enfin, les villes alsaciennes ont aussi fait preuve de volontarisme. En 2012, Mulhouse a reçu la distinction de ville « vélotouristique » grâce à ses 100 km de pistes et voies cyclables et son service de vélo en libre accès : VéloCité, Colmar et Strasbourg ne sont pas en reste, avec, pour cette dernière, le 1er réseau urbain de France (560 km d’itinéraires). Et, pour aller toujours plus loin, le Conseil général du Bas Rhin, le Conseil Général du Haut Rhin, la Région Alsace et l’Etat prévoient de promouvoir l’usage du vélo en Alsace via le développement de nouvelles infrastructures mais aussi, la création d’un site web dédié dans le cadre de la démarche “Alsace à vélo”. A suivre donc…

Cyclotourisme

EuroVelo 6@X.Pardessus/CRT Centre Val de Loire

Le petit plus

Et parce que les collectivités ont aussi besoin de trouver des financements pour continuer à réaliser des aménagements cyclables sur leur territoire, les Départements et Régions cyclables ont initié une campagne intitulée « Des €uros pour le vélo », qui vise à ouvrir de plus importants financements européens pour les projets vélos (pour la prochaine phase de programmation des fonds européens qui aura lieu entre 2014 et 2020).  Un appel à “Davantage de financements européens pour le vélo” a été lancé par les élus des Départements et Régions cyclables et, à ce jour, a été signé par 230 élus. L’objectif est de démontrer l’intérêt du vélo comme investissement d’avenir pour les politiques publiques.

————————————

 

EN SAVOIR PLUS 

Association européenne des voies vertes ; www.aevv-egwa.org

European Cyclist Federation :www.ecf.com

http://www.departements-regions-cyclables.org/

http://www.loireavelo.fr/

Lien vers le CRT Centre http://www.visaloire.com/

www.tourismebretagne.com

http://velo.tourismebretagne.com/

www.cycle-west.com

www.tourdemanche.com

http://www.alsaceavelo.fr/
Départements & Régions Cyclables - Voyageons-Autrement - Dossier


Ces régions qui investissent dans les deux roues | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Le développement touristique à vélo dans les territoires Haut Languedoc et Pays Pyrénées Méditerranée Le développement touristique à vélo dans les territoires Haut Languedoc et Pays Pyrénées Méditerranée...

Gîte paysan à Bourdeaux dans corps de ferme rénové Entre Provence et Vallée de la Drôme, à 10mn de Bourdeaux, la ferme surplombe la vallée du Roubion. À 1h de Valence et 45mn de Montélimar....

Un nouveau tourisme fluvial multiacteurs, multimodal et participatif Comment organiser et promouvoir la multimodalité sur les territoires fluviaux ? Quels sont les nouveaux produits et services ? Qui sont les nouveaux...

Gîte d'Accueil Paysan à Marches près de Bourg-de-péage ferme sur la commune de Marches, à 2km du village au pied des montagnes du Vercors. À 15mn de Valence, Romans, gare TGV. À 1h de Grenoble...

Un tourisme plus durable en Suisse romande ? Amis voyageurs : que pourriez-vous faire sur place et comment vous déplacer ? Professionnels du tourisme : quelles bonnes pratiques et actualités tourisme durable en Suisse...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Vélo & cyclotourisme : durable par nature

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda