logo et baseline voyageons-autrement

Booking.com aux côtés des start-ups du tourisme durable ?

| 7 février 2017 • Mis à jour le 08.02.2017 à 11h29
Thèmatique :  Acteur privé   Ingénierie   Initiative nationale   Initiative privée   Monde   Tourisme de masse 
         

Booking.com, leader mondial des réservations d’hébergement en ligne, lance un nouveau programme visant à accompagner de jeunes entreprises spécialisées dans le tourisme durable. Engagement ambigu d’un géant en situation de monopole pour certains ? Opportunité pour d’autres? Présentation de l’initiative Booking Booster.

© Rustam QBic – Norvège

“Pour protéger des destinations du monde entier”

En 2014, Booking.com lançait une première initiative dans ce sens avec son programme Booking Cares. Il proposait alors aux employés du groupe de faire du volontariat dans des organisations non-gouvernementales oeuvrant pour un tourisme durable.

Cette année, le géant américain récidive avec le Booking Booster. Il s’agit ici “d’identifier, de guider et financer les start-ups spécialisées dans la promotion du tourisme durable” explique l’entreprise dans son communiqué de presse.  Réalisé en partenariat avec la société Impact Hub, le programme se découpe en trois volets :

  • Jusqu’au 1er mars 2017 : appel à candidature et sélection de 8 à 12 start-ups.
  • En Juin 2017 à Amsterdam : trois semaines d’ateliers, conférences et sessions de formations animées par des experts et se concluant avec le pitch final et la sélection des start-ups gagnantes. Les frais de voyage et de séjour à Amsterdam des participants sont entièrement couverts par Booking.com
  • Jusqu’à début 2018 : pendant 6 à 9 mois toutes les starts-ups séléctionnées bénéficient d’un suivi hebdomadaire par des parrains de Booking

Les gagnants se partageront un fond de 2 millions d’euros (avec un plafond maximum de 500 000€ par start-up). Après la fin du programme, Booking effectuera un suivi de celles-ci pendant cinq ans.

Booking, le monopole d’un géant face aux milliers d’entrepreneurs

Selon les études et les zones géographiques, Booking.com posséderait aujourd’hui entre 40 et 60% des parts de marché des réservations d’hébergement sur Internet. Des plus petites chambres d’hôtes aux grands resorts, pour tous les professionnels du secteur, vendre ses chambres sur la centrale est devenu incontournable.

Le site prélève aux alentours de 15% du prix de la chambre pour rémunérer son travail de marketing et d’intermédiaire. Cette commission réduit considérablement la marge des hôteliers, en particulier des petites et moyennes entreprises. En outre, les hôteliers français reprochent depuis longtemps à Booking.com d’abuser de sa position en imposant des clauses de parité tarifaire (obligation de proposer le prix le plus bas sur Booking.com) et de disponibilités injustes. En 2015, suite aux procédures engagées par la profession devant l’Autorité de la concurrence, le géant a dû renoncer à certaines de ces clauses en France. Il continue cependant de les appliquer dans de nombreux autres pays du monde.

Booking.com fait partie d’un grand groupe américain, côté en bourse, The Priceline Group Inc. (détenteur de la marque Priceline, mais aussi de Kayak, Agoda, Rentalcars et OpenTable). Avec plus de 2,5 milliards de dollars de revenus nets dégagés en 2015 et une situation de monopole incontestable, comment ne pas se poser certaines questions devant cette soudaine envie de “protéger des destinations du monde entier”, incluant la protection de l’environnement, du patrimoine culturel, mais aussi la “promotion d’un tourisme aidant au développement des économies et communautés locales”?

Et en même temps, il est plutôt sage de ne pas scier la branche sur laquelle on s’assoit et ne devrait-on pas se réjouir d’entendre toujours plus parler de “tourisme durable” et du lancement d’initiatives, aussi petites soient-elles, allant dans ce sens ?

———— ALLER + LOIN ————
Pour vous inscrire au programme Booking Booster : www.booster.bookingcares.com/apply

 


Booking.com aux côtés des start-ups du tourisme durable ? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Florie Thielin
Florie Thielin est journaliste pour voyageons-autrement, elle propose aussi ses services en communication digitale pour les professionnels du tourisme engagés dans une démarche responsable. Originaire d'un petit village dans la vallée de la Loire, elle vit aujourd'hui à Lyon. Elle a aussi vécu en Russie, Allemagne, Nouvelle Zélande et Espagne. De 2014 à 2016 elle a voyagé à travers 16 pays d'Amérique Latine troquant ses compétences en marketing pour le gite et le couvert. Elle en a profité pour réaliser de courtes vidéos sur les bonnes pratiques pour un tourisme plus durable qu'elle a publié sur la plateforme collaborative Hopineo.
FacebookTwitter

Découvrez nos abonnements

Informations utiles pour voyager

Quand Booking s'intéresse au tourisme durable... Pas de doute, Booking est à l'heure actuelle, et depuis quelques années maintenant, le leader mondial absolu en matière de réservation de vacances. Ce site d'origine...

Booking.com aux côtés des start-ups du tourisme durable ? Booking.com, leader mondial des réservations d'hébergement en ligne, lance un nouveau programme visant à accompagner de jeunes entreprises spécialisées...

En route vers une Uberévolution ? A moins que vous ayez vécu reclus (mais heureux !) auprès d'une meute de loups sibériens durant ces six derniers mois, vous n'avez pu échapper à la déferlante Uber et à sa très...

Bookbedder : la réservation hôtelière (enfin !) équitable Alors que sur les réseaux sociaux se multiplient les appels de détresse des petits hôteliers du style « Booking m’a tuer ! », trois jeunes ingénieurs...

Terres de Bretagne : sous la plage… les vaches ! Sous l’impulsion de 17 agriculteurs adhérents de l’association Bienvenue à la Ferme, Terres de Bretagne, le premier site de vente en ligne de séjours à la ferme...

FairBooking : comme son nom l’indique ! Pour échapper aux mauvaises pratiques des géants du net qui les étranglent, des hôteliers se sont regroupés au sein d’une association garantissant au voyageur le meilleur...

L'actu en continu

Les plus partagés

    Les derniers tweets

    Les catalogues Voyagiste


    Agenda