#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

Airvore ou la face obscure des transports

| 14 septembre 2018 • Mis à jour le 14.09.2018 à 10h16
Thèmatique :  Guides   Ingénierie   Tourisme de masse 
         

Le Mondial de l’auto de Paris se déroulera du 4 au 14 octobre à la Porte de Versailles. C’est le plus grand salon de l’automobile au monde pour sa fréquentation. L’occasion d’y découvrir de nouveaux modèles et les innovations à venir. Le livre de Laurent Castaignède, ingénieur diplômé de Centrale Paris, raconte l’histoire mondiale des transports et propose une analyse critique de leurs impacts environnementaux et sociaux, d’hier à aujourd’hui. Une autre vision de l’industrie automobile…

 

Selon l’OCDE, la pollution de l’air urbain devrait devenir d’ici à 2050 la principale cause environnementale de mortalité dans le monde. Il est temps d’agir !
L’omniprésence des transports motorisés dans nos sociétés nous a imposé une telle « culture de la mobilité motorisée » qu’il est tentant de considérer ces multiples machines comme une nouvelle génération de dinosaures énergivores et polluants. Ces monstres modernes qui saturent l’air de nos métropoles et participent à la déstabilisation du climat seraient-ils devenus une nouvelle espèce hégémonique, non pas herbivore ou carnivore, mais objectivement « airvore » ?

Les discours convenus se veulent rassurants : en matière de consommation de carburants et d’émissions polluantes, les voitures neuves seraient de plus en plus efficientes, les trains devenus parfaitement propres grâce à leur électrification, les navires toujours aussi discrets malgré leur gigantisme, et les dernières générations d’avions plus sobres que jamais. Pourtant, on ne cesse d’enregistrer des pics de pollution et de lancer des alertes sanitaires dans de nombreuses zones urbanisées qui n’en finissent plus de suffoquer.

Dans une enquête historique et sociologique inédite et minutieuse, Laurent Castaignède retrace l’épopée de leur irrésistible ascension et expose leurs impacts environnementaux et sociaux. L’expansion du parc motorisé ne donnant aucun signe d’essoufflement, l’auteur passe au crible les innovations en vogue pour en faire ressortir les limites. Il propose aussi un ensemble de mesures radicales mais pragmatiques qui permettraient de relever le double défi sanitaire et climatique.

TABLE DES MATIÈRES
Introduction
– Partie I : L’irrésistible ascension de la mobilité motorisée
1. Les premiers balbutiements motorisés 2. À toute vapeur (1800-1900)
3. La mobilité change d’échelle (1900-1950) 4. Des transports motorisés
tous azimuts (1950-2000) 5. L’engorgement de la mobilité (depuis 2000)
– Partie II : Un présent et des perspectives à couper le souffle
6. Analyse d’une situation étouffante 7. Le salut par la technologie ?
– Partie III : Quelle sortie de secours ?
8. La recherche d’un équilibre soutenable 9. Les sept clés d’une
domestication du transport motorisé
Conclusion // Annexes // Cahier d’illustrations


Airvore ou la face obscure des transports | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Communiqués de presse

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda