#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

A voir : Nous, Tikopia

| 29 octobre 2018 • Mis à jour le 29.10.2018 à 18h14
         

Le 7 novembre, un film étonnant sort dans nos salles. « Nous, Tikopia » est un fascinant reportage contant le dilemme dans lequel se trouve les habitants de cette île minuscule, perdue à l’extrémité est de l’archipel des Salomon où, en débarquant il y a quelques années, la modernité a fait autant de dégâts qu’elle n’y a accompli de miracles…

Il faut dire que depuis 3000 ans maintenant, les habitants de Tikopia – qui bien que vivants en Mélanésie sont tous des Polynésiens – ont développé une civilisation originale reposant sur le partage et dans laquelle l’argent n’existe pas. Dans cette civilisation en revanche, leur île est non seulement vivante mais présente au point de participer aux décisions prises par le conseil des chefs et des notables autour du roi Ti Namo.

C’est précisément les interrogations que Ti Namo partage dans son dialogue avec son île ainsi que celles de tous les autres marus (chefs et notables) que nous permet de suivre ce beau film (images superbes de l’île et de ses habitants).  Sachant que jusqu’en 2002, les habitants de Tikopia vécurent entièrement à l’écart du monde, respectant uniquement la Faka Tikopia, leur loi ancestrale. C’est alors le cyclone Zoé qui, en détruisant tout sur l’île, y attira l’oeil du monde extérieur ainsi qu’un vaste élan de solidarité qui changea tout.

Pêche collective…

Car en acceptant dix ans plus tard, en 2012, qu’une haute antenne soit installée au sommet de leur île (pour ne pas qu’en cas de nouvelle catastrophe ses habitants attendent 3 semaines qu’un hélicoptère les découvrent… par hasard !), ils acceptèrent que la radio et la télévision les « envahissent », véhiculant jusqu’à ce bout du bout du monde un univers de désirs et de sollicitations inconnus. De même que le passage régulier de bateaux de croisière, attirés par le romanesque de l’escale, déverse désormais sur l’île une denrée nouvelle : l’argent !!!

En quelques années, Ti Namo et les marus doivent constater les effets provoqués par ce choc des civilisations : certes, l’assistance médicale, la maitrise de l’eau potable et de l’énergie constituent des progrès indéniables, mais l’alcoolisme est apparu, la pollution et les déchets également, les ressources naturelles deviennent insuffisantes, les jeunes sont de plus en plus nombreux à vouloir répondre aux sirènes de la civilisation lointaine, traditions et respect des anciens se perdent tandis que la surpopulation menace !… Bref, en l’espace de 6 ans à peine, Tikopia a vécu en accéléré ce que le reste du monde avait connu au cours du siècle précédent.

Ti Namo…

C’est tout l’intérêt de ce film que de nous parler en réalité de nous-mêmes. « Comment bénéficier des services que nous fend la technologie sans avoir à supporter ses effets pervers et sans qu’elle  brise les liens qui nous unissaient jusque-là ? » s’interrogent Ti Namo et les autres chefs… « Combien de temps arriverons-nous à circonscrire l’argent , encore interdit entre nous, aux seuls achats vers le monde extérieur ? »…

Sans avoir encore trouvé les réponses à ces questions universelles, les Tikopiens ont déjà compris que l’essentiel reposait sur la transmission des valeurs à leurs enfants et bénéficient, de plus, d’une  chance assez unique ; en dehors des affaires de police, c’est leur Faka Tikopia, la loi ancestrale, qui prédomine celle de la République des Salomon ; leur destin repose donc, en grande partie, entre leurs propres mains. Raison pour laquelle ils viennent de décider qu’avant de valider tout nouvel usage ou apport technologique, ils le testeraient plusieurs mois afin d’en constater tous les effets…

Une sagesse et un exemple qu’il sera intéressant de suivre dans les années à venir…

Nous Tikopia, le 7 novembre en salles.

Pour visionner la bande annonce.


A voir : Nous, Tikopia | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda