#TourismeDurable

5 activités sportives pour découvrir l’Ardèche autrement

| 31 juillet 2018 • Mis à jour le 31.07.2018 à 8h21
Thèmatique :  Vélotourisme 
         

L’Ardèche offre un terrain de jeu parfait, pour les aventuriers amoureux de paysages verdoyants. Les randonnées à vélo, à pied, en kayak,  ou encore l’escalade et le canyoning, sont l’accord parfait, pour découvrir tout en douceur, les richesses naturelles de cette belle verte ! Entre villages traditionnels, gorges majestueuses, vignobles, châtaigneraies et cultures en terrasses, les différents visages du coeur Ardéchois se dévoilent peu à peu sous vos yeux…

La vallée de l'Eyrieux en Ardèche ©Marion Prigent Photographie

La vallée de l’Eyrieux en Ardèche © Marion Prigent Photographie

1. Rouler à  vélo “sur les routes de l’Ardéchoise”

Rouler sur les routes de l’Ardéchoise c’est l’opportunité de découvrir 13 parcours accessibles toute l’année. Que vous soyez à vélo de route, à VTT, expert, débutant, seul ou en famille, il y en a pour les goûts.  Les itinéraires sont très bien indiqués. Le balisage est matérialisé par un panneau fléché, blanc et vert,  inscrit “l’Ardéchoise”. Les itinéraires en “boucles” permettent de choisir son lieu de départ et d’arrivée. Vous démarrez, où que vous soyez, et rejoignez votre point de départ à votre rythme. Quelques heures, une journée ou même sur plusieurs jours, en itinérance.

Sur les routes de l’Ardéchoise, vous serez surpris par la variété des paysages du Parc naturel régional des Monts d’Ardèche ! Situé dans le cœur Ardéchois, la haute vallée de l’Eyrieux se mérite (parcours : Les Boutières). Avec ses chemins en crêtes parfois très grimpants, les panoramas sont d’autant plus fascinants à admirer à l’arrivée. Le plateau surplombe l’Eyrieux. Cet affluant du Rhône qui coule entre des roches granitiques aux formes si surprenantes.  Situé à l’extrême sud de la région, au pays des Vans, le cadre enchanteur du bois de Paiolive (parcours : Les Gorges) est unique en son genre ! Il mêle chaos de roches de calcaires pétrifiée cachées par d’impressionnants chênes blancs et verts. Les chemins sont sinueux, chaque virage est une surprise pour les yeux.

Sur les routes de l’Ardéchoise – Parcours Les Gorges © www.monardechoise.com

Pour information : Si vous souhaitez préparer votre itinéraire, réserver des hébergements certifiés  sur la route, téléchargez l’application mobile gratuite MonArdéchoise.  Une fois en chemin, vous suivrez en temps réel votre parcours (kilomètres, dénivelés, accessibilité, cols).

2. Naviguer à bord d’un kayak au fil de l’eau, sur les Gorges de Chassezac

Moins imposantes que les Gorges d’Ardèche certes, mais tout aussi remarquables, surtout au calme, goûtez à la sérénité des Gorges de Chassezac. L’affluent prend source en Lozère, dévale les Cévennes, pour affluer dans l’Ardèche. Bien qu’elles se parcourent toute l’année, l’été, le débit est faible, certains passages sont moins évident (la majeure partie du cour d’eau est détourné ou bloqué par des barrages). C’est ce qui fait le charme de l’aventure ! Sinueuses, elles longent l’idyllique bois de Païolive, à la découverte d’une végétation luxuriante. Au fil de l’eau, d’impressionnantes falaises abruptes, cachent des grottes naturelles. Canes-à-pêche à la main, les jeunes s’amusent de leur pêche fructueuse. Respectueux de l’environnement, dégustez votre pique-nique sur une crique de sable, par terre ou sur une bûche échouée sur le rivage, écouter les cigales, contempler l’immensité qui vous entoure.  Avant de repartir, profitez d’une baignade rafraîchissante.

Les Gorges de Chassezac © Marion Prigent

Pour information : Albatros Location propose un départ à la plage de Chaulet. Pour éviter de remonter le courant, vous serez accompagné par l’équipe vers Les Vans, pour ainsi vous permettre de descendre les Gorges à votre rythme, jusqu’à Chaulet plage.

3. Escalader les Gorges de Chassezac à Chaulet plage

Grimpez autour des Vans, les pieds dans l’eau ! Encastré dans le site naturel et protégé des Gorges de Chassezac, le spot se situe sur la rive gauche. Le site est unique en son genre. Il offre une vue imprenable sur les vallées profondes, les canyons et les plages de galets et de sable fin. La baignade aux pieds des voies est un réel coup de coeur !

Grimper sur les Gorges de Chassezac © Marion Prigent

L’approche : Pour y accéder, traversez à gué ou en canoë. Un conseil, se renseigner sur le niveau d’eau et les lachers de barrage qui ont lieu à certaines périodes de l’année.  Les  dalles de roches calcaires offrent un spot extraordinaire. La falaise est très bien équipée,  et accessible à tous (du débutant au plus expert). Les voies évoluent entre 30 à 45m de hauteur, pour des cotations allant de 4a à 8a. De nombreuses voies sont adaptées aux enfants. Une vraie parenthèse au vert, pour prendre de la hauteur.

4. Randonner à pied dans la vallée de l’Eyrieux sur le GR420

Au départ du petit village pittoresque de Chalencon perché à 700 mètres d’altitude, suivre les bandes blanches et rouges du GR420. A peine quelques mètres parcourus, un panorama se dévoile, sur la profonde vallée sauvage de l’Eyrieux. Le parc Naturel des Monts d’Ardèche  abrite des châtaigneraies centenaires, des cultures en terrasse et suggère une vue splendide sur la sinueuse rivière de l’Eyrieux. Entre tronçons ombragés dans la forêt et ensoleillé dans la vallée, le chemin descend progressivement vers l’Eyrieux. A la découverte de petits villages tous vêtus de pierres et de volets en bois, le dépaysement est total.  Pour se ressourcer, pique niquer au bord de l’Eyrieux au milieu du chaos des roches arrondies par l’érosion. Le débit est faible, le bruit de l’eau est reposant.  Une partie du chemin est un tronçon de la Dolce Via (ancienne voie ferrée réhabilitée en voie de promenade. Remonter dans la forêt pour terminer la boucle. Attention certains accès ont été condamnés par les propriétaires, certains le laisse libre (se renseigner auprès de l’office du Tourisme de Chalencon).

Surplomber la vallée de l’Eyrieux © Marion Prigent

5. Sillonner les Hautes Besorgues en canyoning

Découverte et sensations, les pieds dans l’eau, les mains sur les rochers ! La randonnée pédestre est trop classique pour vous? Le canyoning vous ravira. Accompagné par un guide, équipé d’un casque et d’une combinaison, il est temps d’explorer les entrailles de l’Ardèche. Le site naturel du canyon des Hautes Besorgues est ludique et aquatique. Entre sauts de 10 mètres, petites piscines et toboggans naturels, siphons à traverser, la balade, hors des sentiers battus et plutôt surprenante ! En famille ou entre amis, elle est idéale pour les personnes qui souhaitent voir l’Ardèche sous un tout autre angle !

Canyoning dans les Hautes Besorgues // cime-canyon.com

Bienvenue en Ardèche, cette belle terre Verte & Sportive ! 

 

 


5 activités sportives pour découvrir l’Ardèche autrement | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Marion Prigent
Photographe & Voyageuse Enthousiaste j'aime parcourir la France et le monde, pour rencontrer de nouvelles personnes, tenter de nouvelles expériences, découvrir de nouveaux paysages, juste pour m'enrichir l'esprit et partager la vie !
Facebook

Les 5 derniers articles de Marion Prigent

Voir tous les articles de

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda